Publié par Gaia - Dreuz le 7 juillet 2020

Source : Ouest-France

Zakaria Zigh, benjamin du nouveau conseil municipal de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), a été pris en flagrant délit de possession de résine de cannabis à Paris, samedi 4 juillet. L’élu de 19 ans avait déjà été surpris en train de circuler sur un scooter volé, quelques jours plus tôt. Il a remis sa démission au maire, Karim Bouamrane (PS), ce week-end.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Zakaria Zigh, élu municipal à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), a démissionné après avoir été interpellé pour deux délits dans la même semaine, révèle Le Parisien. Le jeune homme de 19 ans avait été placé en garde à vue dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 juin, après avoir été surpris circulant avec des amis sur des scooters volés, dépourvus de plaques. Il avait alors fait l’objet d’un rappel à la loi.

Deux jours plus tard, le benjamin du conseil municipal a été pris en flagrant délit par la compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) de Paris, indique le quotidien. Il était en train de se rouler un joint sous un pont, dans le VIIe arrondissement de la capitale. La police a saisi la résine de cannabis. Le jeune élu risque jusqu’à 200 € d’amende.

L’élu était conscient du risque

Zakaria Zigh a été convoqué dimanche 5 juillet par le nouveau maire (PS) de Saint-Ouen, Karim Bouarmrane, relate Le Parisien. L’édile, élu avec 38,08 % des voix, a demandé au jeune homme « de prendre ses responsabilités ». Ce dernier, 27e sur la liste Réinventons Saint-Ouen, lui a donc présenté sa démission. Lors de sa première interpellation, vendredi dernier, le maire lui avait demandé de se mettre « en retrait de la vie politique locale ».

Le désormais ex-élu était conscient du risque qu’il encourait. Devant les policiers, samedi soir, il avait indiqué être conseiller municipal. Il leur avait glissé qu’il « devait se faire oublier quelque temps avant de réintégrer (son) siège de conseiller »,rapporte le journal francilien.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz