Publié par Abbé Alain Arbez le 9 juillet 2020

Cette oraison est très biblique, elle montre bien la synergie entre l’inspiration de Dieu et les initiatives humaines. L’anthropologie du tikoun olam convient également aux chrétiens, car la création est en cours d’accomplissement, et la prière n’est pas une fuite ou une déresponsabilisation.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ô Dieu, nous ne pouvons pas vraiment te prier pour que cesse la guerre, car nous savons que tu as fait le monde de telle façon que l’homme doive trouver son chemin de la paix, tant en lui-même qu’avec son voisin.

Ô Dieu, nous ne pouvons pas vraiment te prier pour que cesse la famine, car tu nous as donné assez de ressources pour nourrir le monde entier, pour autant que nous les développions avec sagesse.

Ô Dieu, nous ne pouvons pas vraiment te prier d’éradiquer l’injustice, car tu nous as donné des yeux capables de voir le bien dans chaque créature, pour autant que nous les utilisions avec sagesse.

Ô Dieu, nous ne pouvons pas vraiment te prier de faire cesser le désespoir, car tu nous as donné le pouvoir de transformer les taudis et de semer l’espérance, pour autant que nous le pratiquions avec sagesse.

Ô Dieu, nous ne pouvons pas vraiment te prier de neutraliser les maladies, car tu nous as donné une intelligence capable d’imaginer et de créer des médicaments, pour autant que nous les mettions en service avec sagesse.

Ô Dieu, nous te prions de nous donner force, détermination et courage, d’agir et de ne pas nous contenter de prier. D’être plutôt que de simplement espérer.

Jack Riemer

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez, prêtre catholique, commission judéo-catholique de la conférence des évêques suisses et de la fédération suisse des communautés israélites, pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz