Publié par Gaia - Dreuz le 10 juillet 2020
Infected patient in quarantine lying in bed in hospital, coronavirus concept.

Source : Cogiito

Le Dr Meryl Nass a découvert que les expériences sur l’hydroxychloroquine ont été conçues pour tuer des patients COVID – Combien ont-ils été assassinés ?

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Covid-19 a transformé la santé publique en un effort expérimental mortel pour les patients.

Non ce n’est pas de la Fake News comme le prétendront les fameux observateurs, c’est pire, c’est la révélation du complot de l’OMS contre le protocole du Professeur Raoult en détournant la science, ou comment faire passer l’hydroxychloroquine pour un poison, tout est une question de dosage et de traitement à un moment donné de la maladie. Le Dr Nass découvre la supercherie de l’OMS et son crime pour détruire un médicament qui soigne au profit d’une stratégie mensongère afin de l’orienter vers la vaccination forcée.

Le professeur Raoult a toujours affirmé que l’hydroxychloroquine devait être administrée immédiatement après les débuts de la contamination, mais pas plus tard ; qu’est-ce que fait l’OMS ?

L’OMS impose des protocoles d’hydroxychloroquine à des doses toxiques à des patients sous respirateur, ce qui a pour conséquences des décès dont l’OMS se sert pour prétendre que l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas.

En effet, l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas dans les conditions d’essais de l’OMS, mais elle fonctionne parfaitement dans les conditions décrites par le Professeur Raoult, ce que confirme le Dr Meryl Nass. C’est pourquoi le Lancet a retiré son étude à charge sur l’hydroxychloroquine, car la vérité était découverte.

Nous vivons une époque formi…Diable.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz