Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 juillet 2020

Plus de 700 millions de livres (781 millions d’euros) seront consacrés à la construction de nouvelles infrastructures, à l’embauche de personnel et au développement de technologies pour sécuriser la frontière britannique lorsque le Royaume-Uni quittera l’UE à la fin de l’année.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le ministre du Cabinet Office, Michael Gove a déclaré :

« Nous reprenons le contrôle de nos frontières, et le fait de quitter le marché unique et l’union douanière à la fin de cette année apporte à la fois des changements et des opportunités importantes auxquels nous devons tous nous préparer ».

L’enveloppe de 781 millions d’euros servira à recruter environ 500 personnes supplémentaires pour la Force frontalière, à renforcer les effectifs et les systèmes informatiques, à acheter de nouveaux équipements pour assurer la sécurité du pays, et à financer les infrastructures portuaires et intérieures pour assurer la conformité avec les nouvelles procédures et les nouveaux contrôles douaniers, à hauteur de 470 millions de livres sterling.

De nouvelles infrastructures frontalières seront construites à l’intérieur du pays, là où il n’y a pas de place dans les ports, tandis que les ports recevront un soutien financier ponctuel pour garantir la mise en place des infrastructures adéquates.

Le financement ne concerne que la mise en œuvre de la frontière GB-UE. Le gouvernement devrait publier des orientations et des mesures spécifiques pour l’Irlande du Nord dans les prochaines semaines.

Entre-temps, le Sunday Telegraph a rapporté que le Chancelier Rishi Sunak est sur le point d’introduire des réductions d’impôts et une révision des lois de planification jusqu’à 10 nouveaux ports francs.

M. Sunak prévoit de lancer un appel d’offres pour que les villes et les régions deviennent des ports francs – où les taxes et les tarifs britanniques ne s’appliqueront pas – dans son budget d’automne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz