Publié par Dreuz Info le 13 juillet 2020

Chère cousine,

Lors de nos conversations téléphoniques, tu estimes que mes informations sont inspirées par les conspirationnistes qui infestent internet. Toi, en Suisse, pays de la démocratie directe, tu crois bénéficier de médias objectifs.

Durant l’épidémie corona tu as mis en doute tous mes propos, même ceux où je rapportais les décisions, les décrets officiels et publics des autorités françaises !

Tu vas recevoir le livre du Professeur Perronne, Y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ? Il cite les décisions et décrets grâce auxquels Big Pharma multiplie ses bénéfices pendant que se multiplient les morts par corona. Tout le monde peut vérifier les faits qu’il cite.

Je suis d’autant plus navré devant cette situation que la peur générée prolonge, renforce, celle créée par « le changement climatique anthropique ». et autres délires du même ordre. « Le climat » permet à quelques malins de gagner des milliards sous prétexte d’écologie. Je sais  et puis démontrer, en tant que physicien, que cette « écologie »est trop souvent en réalité une pollution aggravée….

Qu’il s’agisse de corona ou de climat, les mondialistes de l’argent conditionnent les Occidentaux en installant – comme dit Antonio Guterres – « un pouvoir fort mondial pour sauver le climat ». Je préfère ne pas imaginer ce pouvoir mondial mais vois prendre forme une variante de 1984 de George Orwell.

Des personnes comme le Docteur Perronne sont rares : je me suis informé, puis ai vérifié, et constate, non une conspiration ridicule mais une convergence d’avidités…

Si le peuple français – pour ne citer que lui – ne réagit pas, c’est qu’il est dans l’état de la grenouille qui flotte dans une casserole d’eau chauffée progressivement: engourdie, elle se laisse cuire là où une grenouille, jetéebrutalement dans de l’eau trop chaude, saute immédiatement hors du récipient.

Chère cousine, je ne puis qu’espérer qu’on est arrivé à un « trop » et que nos concitoyens réagissent enfin !

Claude Brasseur

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz