Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 juillet 2020

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mise à jour mardi soir aux Etats-Unis (mercredi matin en Europe) :

Jeff Sessions a été écrasé au second tour de la primaire pour le Sénat de l’Alabama, par l’ancien entraîneur de football de l’Université d’Auburn, Tommy Tuberville, soutenu par le président Trump.

Tuberville a battu Sessions avec 60,74% des voix contre 39,26%, soit 333 890 voix contre 215 831.

Anecdote : les médias indiquent bien que Jeff Sessions a perdu, mais aucun des grands médias, à cette heure, ne rapporte les chiffres, qui sont écrasants.


Cette partie a été rédigée mardi matin aux Etats-Unis, (soit mardi soir en l’Europe) :

Vous vous intéressez forcément aux élections américaines, sans quoi vous ne liriez pas Dreuz, qui est sans fausse modestie, le seul média en langue française qui soit fiable, honnête et bien informé sur Trump.

Et vous souhaitez probablement que Donald Trump soit réélu. Il y a donc une élection à surveiller aujourd’hui : la primaire républicaine d’Alabama où Jeff Sessions se présente contre le concurrent soutenu par Trump.

Trump n’a jamais pardonné sa trahison à Jeff Sessions, qui s’est récusé dans le dossier russe alors qu’il était ministre de la Justice et qu’il n’était pas obligé de le faire, ce qui a déclenché les trois ans d’enquête de Robert Mueller.

Jeff Sessions, qui avait démissionné de son poste pour devenir procureur général des Etats-Unis, se présente à la primaire républicaine pour retrouver son ancien siège de sénateur.

En face de lui, le candidat soutenu par le président Trump, Tommy Tuberville. Je ne vais pas vous surprendre en vous disant que Trump ne s’est pas contenté de soutenir Tuberville, il s’est également moqué ouvertement de la tentative de retour de Sessions.

Si dans ce contexte, Jeff Sessions est élu, à mon avis Trump a du souci à se faire en novembre : cela veut dire que les électeurs ne sont pas aussi soudés derrière lui que le disent les sondages.

Si en revanche Tommy Tuberville, le candidat soutenu par Trump l’emporte, cela veut dire que les électeurs républicains suivent Trump, même dans un Etat qui est derrière Sessions depuis des décennies.

La réponse mardi soir – mercredi matin si vous êtes en Europe.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz