FLASH
[18:06] L’ex-avocat du FBI qui a falsifié un mandat pour espionner la campagne Trump et son conseiller Carter Page a plaidé coupable : cela confirme que les responsables seront protégés  |  Erdogan dit que la Turquie envisage de fermer son ambassade à Abu Dhabi, de retirer son ambassadeur et de suspendre ses relations diplomatiques en raison de l’accord entre Israël et les Emirats  |  De l’eau dans le gaz : Selon le sondage Rasmussen, les Noirs n’aiment pas trop Kamala Harris. Un tiers hésitent maintenant à voter pour Biden  |  Sondage : les jeunes électeurs aiment le programme de Trump… quand on le leur présente en leur disant que c’est celui de Biden  |  Incroyable ! Joe Biden salue l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis et s’en attribue le mérite !  |  Les Démocrates ont acheté le non de domaine Antifa.com, et l’ont redirigé vers la campagne Biden pendant quelques heures  |  Un groupe marxiste prévoit de faire le siège de la Maison-Blanche pendant 50 jours jusqu’aux élections  |  Au Texas, les joueurs s’agenouillent pour protester contre l’hymne national et se font insulter par le public  |  Nous aurons peut-être des réponses : le FBI se joint à l’enquête sur l’explosion de Beyrouth  |  Le président israélien invite Mohammed bin Zayed des Emirats à visiter Jérusalem quelques heures après l’accord de normalisationLe président israélien invite Mohammed bin Zayed des EAU à visiter Jérusalem  |  La Lituanie désigne le Hezbollah comme une organisation terroriste  |  Ca va faire des étincelles : Les États-Unis ont pour la 1ère fois confisqué 4 navires de combustible iranien en violation des sanctions  |  Après Seattle, les Antifas planifient la création d’une « zone autonome » à Portland, Oregon. Les policiers et l’État Démocrate se sont retirés  |  Les Antifas de Richmond, en Virginie, ont créé une émeute pour soutenir les pilleurs de Chicago  |  Le numéro 2 des Frères musulmans Essam el-Erian meurt dans une prison égyptienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Pierre LLEDO le 20 juillet 2020

 »Les formules à la Loti, les crachats de Drumont ou de Céline provoqueraient aujourd’hui un certain tollé. Mais leur détestation des Juifs n’aurait jamais conduit ces auteurs à mettre en doute que les Juifs étaient chez eux en Palestine.« 

Ainsi commence le chapitre 5 intitulé  »Le narratif palestinien en ses cabrioles » qui aurait pu aussi être le début du livre.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Car la grande  »révolution épistémologique », comme on aimait le dire en 68 pour parler de la théorie de la connaissance, qu’ont produit les Palestiniens (que personnellement je préfère nommer  »Falestiniens »), grâce aux  »conseils » éclairés du grand frère soviétique, c’est précisément celle qui a consisté à remplacer le discours plutôt discourtois de leur premier chef Amin el Husseini  »Tuons les ! Ce sont nos chiens ! Jetons-les à la mer !  », comme en 1929 à Hébron (cf  »Le Juif errant » d’Albert Londres), par celui de leur deuxième grand chef, petit neveu du premier, Arafat himself, justement à partir de 68, concocté par les bons soins du KGB….

Désormais ceux qui se disaient Arabes, Musulmans, Syriens, se nommeront  »Palestiniens ». Ceux qui se comportaient comme des assassins deviendront des  »victimes ». Ceux qui voulaient bouter le malingre  »étranger juif  » deviendront eux-mêmes de pauvres étrangers en leur propre pays accaparé par l’hydre sioniste dont il fallait se libérer par tous les moyens…Après avoir tenté tous les moyens violents, mais sans jamais les abandonner totalement, afin de ne pas se faire oublier (rien de mieux qu’assassiner des sportifs aux Jeux Olympiques de Munich, par exemple, pour se faire remettre à la Une), l’OLP brandit, hormis des feuilles d’olivier, un nouveau… NARRATIF.

Un narratif reposant sur une centralité et des développements périphériques, la nouvelle centralité falestinienne consista à ravir aux Juifs leur légitimité à se réclamer de cet endroit, à revenir dans leur maison. Le symbole de ce nouveau narratif fut la CLE. En alternance avec les rameaux d’olivier, on la brandissait aussi souvent que possible. (Chassés de terre en terre depuis 3500 ans, les Juifs qui auraient pu brandir un trousseau complet de clés de toutes formes, ne le firent jamais).

Le KGB ne s’était pas trompé, le nouveau narratif fonctionna à merveille.
L’OLP devint un mouvement de libération autochtone face à la colonisation des Juifs. Les prétentions juives étaient fondées sur une légende, la Bible.

Seuls les  »Palestiniens » étaient des autochtones, n’étaient-ils pas des Cananéens, et Jésus lui-même un  »Palestinien » ?

Et Israël c’était quoi alors ?

Eh bien, Israël continuait à faire ce que les Juifs savaient faire le mieux depuis toujours et partout : usurper, voler, thésauriser, dominer le monde comme le prouvent les Protocoles des Sages de Sion (Best-sellers dans le monde arabe conçu par les ancêtres du KGB, la police secrète du Tsar !)… Ah oui et j’oubliais, pour se détendre un peu, tuer des enfants, pour leur pomper le sang, et donner un peu de goût à leurs si fades galettes de Paque…

Le nouveau narratif mis sur orbite, les Falestiniens n’avaient presque plus rien à faire. Le narratif parlait pour eux. A l’ONU, à la CPI, à l’UNESCO, et dans tous les lieux de parole du monde : médias, universités,  »conférences internationales », etc. Israël avait beau rappeler les grands faits de son histoire trimillénaire, montrer ses innombrables Musées incapables d’exposer toutes les preuves que leur ramènent quotidiennement des milliers archéologues, ressortir les textes fondant le droit international, Chartes de la SDN puis de l’ONU… Oui, Israël avait beau faire, ‘‘la communauté internationale » appuyée sur la canne du narratif falestinien, inventa un  »nouveau droit international », une nouvelle histoire du Moyen-Orient, attribuant aux Falestiniens ce qu’elle refusait aux Juifs : leur autochtonie et leurs liens historiques avec cette terre du  »Moyen Orient » comme on ne disait pas il y a 3000 ans.

Jacquot Grunevald, tel un preux chevalier, se lance à l’assaut de ce Narratif.

Je vous laisse découvrir ses joutes, et le résultat du combat.

Je précise tout de même que sa lance n’est qu’érudition, humour (certes bien aiguisé) et fraternité pour un futur ami, Ibrahim…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Pierre Lledo pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Il faut lire « ISRAEL SUR SA TERRE *» de Jacquot Grunewald

*En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz