FLASH
[18:06] L’ex-avocat du FBI qui a falsifié un mandat pour espionner la campagne Trump et son conseiller Carter Page a plaidé coupable : cela confirme que les responsables seront protégés  |  Erdogan dit que la Turquie envisage de fermer son ambassade à Abu Dhabi, de retirer son ambassadeur et de suspendre ses relations diplomatiques en raison de l’accord entre Israël et les Emirats  |  De l’eau dans le gaz : Selon le sondage Rasmussen, les Noirs n’aiment pas trop Kamala Harris. Un tiers hésitent maintenant à voter pour Biden  |  Sondage : les jeunes électeurs aiment le programme de Trump… quand on le leur présente en leur disant que c’est celui de Biden  |  Incroyable ! Joe Biden salue l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis et s’en attribue le mérite !  |  Les Démocrates ont acheté le non de domaine Antifa.com, et l’ont redirigé vers la campagne Biden pendant quelques heures  |  Un groupe marxiste prévoit de faire le siège de la Maison-Blanche pendant 50 jours jusqu’aux élections  |  Au Texas, les joueurs s’agenouillent pour protester contre l’hymne national et se font insulter par le public  |  Nous aurons peut-être des réponses : le FBI se joint à l’enquête sur l’explosion de Beyrouth  |  Le président israélien invite Mohammed bin Zayed des Emirats à visiter Jérusalem quelques heures après l’accord de normalisationLe président israélien invite Mohammed bin Zayed des EAU à visiter Jérusalem  |  La Lituanie désigne le Hezbollah comme une organisation terroriste  |  Ca va faire des étincelles : Les États-Unis ont pour la 1ère fois confisqué 4 navires de combustible iranien en violation des sanctions  |  Après Seattle, les Antifas planifient la création d’une « zone autonome » à Portland, Oregon. Les policiers et l’État Démocrate se sont retirés  |  Les Antifas de Richmond, en Virginie, ont créé une émeute pour soutenir les pilleurs de Chicago  |  Le numéro 2 des Frères musulmans Essam el-Erian meurt dans une prison égyptienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 juillet 2020

Le Ministère turc de la Défense a annoncé lundi l’intention de mener un exercice militaire inattendu.

Les avions de combat F-16 de l’armée de l’air turque et les Boeing KC-135 Stratotankers effectueront un ravitaillement en vol au-dessus de la mer Méditerranée, selon le communiqué publié par le ministère.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cette déclaration a été suivie d’une annonce soudaine d’exercice naval NAVTEX par la marine turque, qui devrait également avoir lieu en Méditerranée. Les manœuvres se déroulaient au large des côtes libyennes dans trois régions différentes et ont pour but de préparer les forces navales à une guerre potentielle et à  » prouver la capacité de la Turquie à contrôler la région par air et par mer « . L’exercice mobilise 8 navires et 17 avions de guerre.

L’objectif, le lieu et date choisie pour mener des exercices turcs revêtent une importance particulière en ce qui concerne le récent incident survenu à la base aérienne d’Al-Watiya en Libye. Le 5 juillet, des avions non identifiés ont bombardé les troupes turques déployées à Al-Watiya, endommageant et détruisant des systèmes de défense aérienne turcs y positionnés. Des responsables du gouvernement d’union national (GNA) ont accusé les alliés de l’armée nationale libyenne (ANL) de l’attaque. Le porte-parole de l’opération Volcan de colère menée par des unités du GNA a déclaré que les frappes auraient été l’œuvre de Mirage 2000-9 déployés par les Émirats arabes unis, un allié majeur de l’ANL. L’attaque a manifestement surpris Ankara et a amené les autorités turques à envisager la possibilité de recourir à la force contre l’ANL et ses alliés.

Donc, la date et le lieu des exercices permettent à la Turquie de frapper les cibles militaires de l’ANL d’importance stratégique dans la région. La Turquie souhaite envoyer un message à ses adversaires et démontrer sa détermination à recourir à la force pour protéger ses troupes en Libye, estime l’analyste militaire égyptien Samir Ragheb. En effet, lors d’une récente visite à Tripoli, le ministre turc de la Défense Hulusi Akar a signé un accord qui accorde à Ankara le droit d’engager une intervention militaire directe en Libye et d’établir des bases militaires dans le pays.

De telles actions et déclarations provocantes sont une preuve claire de la ferme intention de la Turquie d’utiliser la force militaire pour atteindre ses objectifs en Libye. Si Ankara décide de frapper l’ANL, cela entraînera inévitablement une nouvelle escalade de la violence et aggravera encore la situation sécuritaire déjà détériorée dans la région.

Alaeddin Saleh

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Auteur Bio : Alaeddin Saleh est un journaliste libyen avec une longue expérience professionnelle en matière de l’étude et la couverture médiatique de la Libye et de la région.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz