FLASH
[18:06] L’ex-avocat du FBI qui a falsifié un mandat pour espionner la campagne Trump et son conseiller Carter Page a plaidé coupable : cela confirme que les responsables seront protégés  |  Erdogan dit que la Turquie envisage de fermer son ambassade à Abu Dhabi, de retirer son ambassadeur et de suspendre ses relations diplomatiques en raison de l’accord entre Israël et les Emirats  |  De l’eau dans le gaz : Selon le sondage Rasmussen, les Noirs n’aiment pas trop Kamala Harris. Un tiers hésitent maintenant à voter pour Biden  |  Sondage : les jeunes électeurs aiment le programme de Trump… quand on le leur présente en leur disant que c’est celui de Biden  |  Incroyable ! Joe Biden salue l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis et s’en attribue le mérite !  |  Les Démocrates ont acheté le non de domaine Antifa.com, et l’ont redirigé vers la campagne Biden pendant quelques heures  |  Un groupe marxiste prévoit de faire le siège de la Maison-Blanche pendant 50 jours jusqu’aux élections  |  Au Texas, les joueurs s’agenouillent pour protester contre l’hymne national et se font insulter par le public  |  Nous aurons peut-être des réponses : le FBI se joint à l’enquête sur l’explosion de Beyrouth  |  Le président israélien invite Mohammed bin Zayed des Emirats à visiter Jérusalem quelques heures après l’accord de normalisationLe président israélien invite Mohammed bin Zayed des EAU à visiter Jérusalem  |  La Lituanie désigne le Hezbollah comme une organisation terroriste  |  Ca va faire des étincelles : Les États-Unis ont pour la 1ère fois confisqué 4 navires de combustible iranien en violation des sanctions  |  Après Seattle, les Antifas planifient la création d’une « zone autonome » à Portland, Oregon. Les policiers et l’État Démocrate se sont retirés  |  Les Antifas de Richmond, en Virginie, ont créé une émeute pour soutenir les pilleurs de Chicago  |  Le numéro 2 des Frères musulmans Essam el-Erian meurt dans une prison égyptienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 juillet 2020

« Il faudrait des gens compétents à la tête des Etats d’Europe. Même Marine Le Pen, j’y crois pas trop » écrit Phil, un lecteur assidu de Dreuz, dans un commentaire.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Voici ma réponse à Phil : dans votre remarque se trouve l’explication du problème que vous soulevez. Vous dites « il faudrait des gens compétents ». Vous affirmez ainsi qu’ils ne le sont pas. Et concernant Le Pen, vous dites « je ne crois pas [qu’elle le soit] ».

Voyez-vous, tout le problème est là : il n’est ni cohérent ni prudent de sélectionner un dirigeant sur ce qu’on croit, sur des impressions ou des intuitions. C’est comme dans une entreprise, mais le poste est infiniment plus important que dans une entreprise, et devrait nécessiter une attention plus grande encore : on choisit sur un CV, sur des compétences prouvées, qui ont donné des résultats probants et certains. On n’embauche pas quelqu’un à un poste clef sur ce qu’on croit, suppose, imagine.

Tant que les gens n’éliront pas des gens qui ont fait leurs preuves – et je ne pense pas que l’être humain soit assez mur pour ça – il n’y aura pas de dirigeants vraiment compétents : certains feront un travail médiocre mais acceptable car ils ne feront pas de changements aux conséquences désastreuses pour la vie des gens, d’autres un travail de crétin qui sera masqué par une période économique favorable.

Les électeurs se fient aux promesses, à la qualité de répartie, au style et à l’apparence des candidats qu’ils élisent. Mais les paroles s’envolent avec les promesses. Citez-moi des politiciens qui ont tenu leurs plus importantes promesses ? Vous aurez du mal à en trouver, pourtant, les gens votent sur un programme, sur des promesses.

La ligne du parti ? Mais lorsque les partis ont des lignes floues, à géométrie variable ; lorsqu’ils s’alignent sur des idées du parti opposé emballées dans un paquet aux couleurs différentes, n’ont que des idées vieilles recyclées et qui n’ont jamais fonctionné, des idées inadaptées au monde contemporain ou pire, qui ne tiennent pas compte du monde qui nous entoure ; voire qu’un parti vient de naître, comme celui d’Emmanuel Macron, n’a pas d’histoire, de vécu, de réalisations, que vaut ce parti ?

Des gens sont même prêts à « donner leur chance » à des candidats nouveaux. Si vous y réfléchissez bien, comment peut-on même songer à « donner sa chance » à quelqu’un, alors qu’il s’agit de choisir le dirigeant d’un pays, et non de promouvoir la carrière d’un politicien ?

Donner sa chance à quelqu’un est issu du monde du travail. Mais lorsqu’on embauche un débutant, il doit effectuer une période d’essai à l’issue de laquelle ses réalisations et son bilan sont examinés.

Vous ne croyez pas en Marine Le Pen. Un autre y croit. Personne n’a raison : ceci repose sur des impressions. Pour ma part, je lis les programmes des candidats. Même s’ils ne les mettront pas en pratique, c’est déjà une base : si au départ quelque chose me semble désastreux, ma décision et prise. Le programme du RN et économiquement désastreux. Ce qui n’est pas surprenant, c’est un programme économique de gauche. L’affaire est entendue.

Savez-vous combien lisent les programmes des candidats ? Non vous ne le savez pas. Sujet tabou : Les gens passeraient pour des imbéciles, à voter sans savoir.

On attribue à Georges Clemenceau cette réflexion : « Une dictature est un pays dans lequel on a pas besoin de passer toute une nuit devant son poste pour apprendre le résultat des élections. »

Je dois ajouter qu’un aspect de la dictature correspond bien à la façon dont les gens votent : en dictature, pas besoin de se poser de questions sur qui choisir.

La démocratie est une expérience récente, en cours d’expérimentation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz