FLASH
[18:06] L’ex-avocat du FBI qui a falsifié un mandat pour espionner la campagne Trump et son conseiller Carter Page a plaidé coupable : cela confirme que les responsables seront protégés  |  Erdogan dit que la Turquie envisage de fermer son ambassade à Abu Dhabi, de retirer son ambassadeur et de suspendre ses relations diplomatiques en raison de l’accord entre Israël et les Emirats  |  De l’eau dans le gaz : Selon le sondage Rasmussen, les Noirs n’aiment pas trop Kamala Harris. Un tiers hésitent maintenant à voter pour Biden  |  Sondage : les jeunes électeurs aiment le programme de Trump… quand on le leur présente en leur disant que c’est celui de Biden  |  Incroyable ! Joe Biden salue l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis et s’en attribue le mérite !  |  Les Démocrates ont acheté le non de domaine Antifa.com, et l’ont redirigé vers la campagne Biden pendant quelques heures  |  Un groupe marxiste prévoit de faire le siège de la Maison-Blanche pendant 50 jours jusqu’aux élections  |  Au Texas, les joueurs s’agenouillent pour protester contre l’hymne national et se font insulter par le public  |  Nous aurons peut-être des réponses : le FBI se joint à l’enquête sur l’explosion de Beyrouth  |  Le président israélien invite Mohammed bin Zayed des Emirats à visiter Jérusalem quelques heures après l’accord de normalisationLe président israélien invite Mohammed bin Zayed des EAU à visiter Jérusalem  |  La Lituanie désigne le Hezbollah comme une organisation terroriste  |  Ca va faire des étincelles : Les États-Unis ont pour la 1ère fois confisqué 4 navires de combustible iranien en violation des sanctions  |  Après Seattle, les Antifas planifient la création d’une « zone autonome » à Portland, Oregon. Les policiers et l’État Démocrate se sont retirés  |  Les Antifas de Richmond, en Virginie, ont créé une émeute pour soutenir les pilleurs de Chicago  |  Le numéro 2 des Frères musulmans Essam el-Erian meurt dans une prison égyptienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 26 juillet 2020

Deux nouveaux sondages ont été publiés le 22 juillet. L’un suggère que près de deux tiers des Américains craignent de révéler leurs opinions politiques et l’autre montre que le Président Donald Trump est en avance sur Joe Biden dans sept des dix États «battleground»*. Dans les autres États, la lutte est très serrée.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit les articles de Joel B. Pollak et de Susan Berry, publiés sur le site de Breitbart, le 22 juillet.

***************

Article de Joel B. Pollak

Près des deux tiers des Américains craignent de révéler leurs opinions politiques

Un nouveau sondage commandé par le Cato Institute et publié mercredi (le 22 juillet) suggère que près de deux tiers des Américains ont peur de révéler leurs opinions politiques.

Selon cette étude, 62 % des Américains – et 77 % des Républicains – ont peur de révéler leurs opinions. Même une majorité de Démocrates (52 %) déclarent avoir la même crainte.

Le seul groupe qui se sent libre de dire pour qui il va voter est celui des «fervents gauchistes», dont 58 % disent pouvoir le faire.
Emily Ekins, de Cato écrit :

«Une nouvelle enquête nationale de Cato révèle que l’autocensure est en hausse aux États-Unis. Près des deux tiers – 62 % – des Américains déclarent que le climat politique actuel les empêche de dire les choses auxquelles ils croient parce que les autres pourraient les trouver offensantes. Le nombre d’Américains qui s’autocensurent a augmenté de plusieurs points depuis 2017, année où 58 % des Américains étaient d’accord avec cette déclaration.

Les gauchistes se distinguent toutefois comme le seul groupe politique qui pense pouvoir s’exprimer. Près de 6 sur 10 (58 %) des gauchistes convaincus estiment pouvoir dire ce qu’ils pensent. Cependant, les libéraux centristes ont un sentiment différent. Une faible majorité (52 %) de ces libéraux estiment qu’ils doivent s’autocensurer, tout comme 64 % des modérés et 77 % des conservateurs. Cela montre que l’expression politique est une question qui divise la coalition démocratique entre les démocrates centristes et leur flanc gauche.


Qu’est-ce qui a changé ? En 2017, la plupart des libéraux centristes étaient convaincus (54 %) qu’ils pouvaient exprimer leurs opinions. Mais aujourd’hui, un peu moins de la moitié (48 %) sont du même avis. Le nombre de ceux qui pensent qu’ils ne peuvent pas parler ouvertement a augmenté de 7 points, passant de 45 % en 2017 à 52 % aujourd’hui. En fait, il y a eu des changements dans tous les groupes politiques, où plus de personnes ont le sentiment de marcher sur des œufs.

Près d’un tiers (32 %) des salariés américains disent craindre personnellement de perdre des opportunités de carrière ou d’être licenciés si leurs opinions politiques étaient connues.
»

Le sondage a été réalisé en ligne du 1er au 6 juillet auprès de 2 000 adultes américains, avec une marge d’erreur de 2,36 % pour un niveau de confiance de 95 %.

Le président Donald Trump a abordé les craintes de la «culture de l’annulation» (Cancel Culture) lors de son discours du 3 juillet au Mount Rushmore.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : https://www.breitbart.com/politics/2020/07/22/poll-nearly-two-thirds-of-americans-fear-sharing-their-political-views/

* Les États dits «Battleground States» ou «Swing States» sont considérés comme des États-charnières, États pivots ou États clés, dans lesquels le vote est indécis et peut donc changer de camp, d’un scrutin à l’autre, entre les deux partis dominants et faire basculer le résultat du vote final. Parce qu’aucun des deux grands partis n’y domine le vote populaire, la campagne présidentielle des candidats a tendance à se concentrer sur ces quelques États, qui sont souvent la clé de la victoire.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz