Publié par Albert Bertold le 25 juillet 2020

Dans une vidéo qui a été visionnée plus de 3 millions de fois rien que sur Twitter, un immigrant cubain invité à la Maison-Blanche a pris la parole pendant 9 longues minutes capturées en direct, et que le président Trump n’a pas interrompues.

L’immigrant cubain Maximo Alvarez a lancé un avertissement chargé de sa propre expérience aux Américains, lors d’une table ronde organisée par le président Donald Trump.

Selon Alvarez, qui est président de Sunshine Gasoline, le rêve américain risque d’être détruit par la gauche. Les tactiques utilisées sont les mêmes que celles qu’il a vues dans le Cuba communiste quand il avait 11 ans.

Ce qui se passe dans notre pays aujourd’hui, je l’ai vécu à l’âge de 11 ans. Je me souviens très bien de toutes les promesses qu’un certain Castro a faites et de la façon dont 99 % des gens ont avalé la pilule.

Je me souviens de toutes les promesses que nous entendons aujourd’hui sur la gratuité de l’éducation et des soins de santé … »

Alvarez a également rappelé que Fidel Castro avait aboli la police, comme le réclame Black Lives Matter.

Dreuz en a extrait et traduit les meilleurs moments :

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex