Publié par Les amis de Rachel Franco le 8 août 2020
L’image est un clin d’œil aux propos de Jean-Patrick Grumberg

“Dans un commentaire, Jean-Patrick Grumberg a parlé de Rachel Franco. Je savais qu’elle était très malade, ce qui expliquait son absence sur Dreuz. Elle nous a quitté le 21 novembre 2018. Ses écrits étaient tous d’une très grande beauté, ils irradiaient son immense amour pour D.ieu, Israël et son peuple, et ne laissaient pas ses lecteurs indifférents, émus par la force de ses sentiments envers son pays, charmés par la poésie de ses textes, transcendés par la lumière, qui rayonnait de ses écrits, toujours très puissants.” – Rosaly.

Dreuz a décidé de republier les écrits de Rachel, sous la direction de Rosaly.

Voici le premier.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Jérusalem, étoile de la Paix

Tant et tant de mots se sont envolés

Du cœur des Priants jusqu’au firmament,

Tant et de tant de rêves ont orné Sa montagne

D’une paix espérée aux couleurs d’Unité ;

 

Tant d’espoirs ont fini

Dans des fleuves de sang.

 

Tant et tant de regards se posent,

Sur l’étoile de Paix, tant de fois déchirée ;

Tant de lèvres en murmure, dans le secret osent 

« L’an prochain à Jérusalem ! « 

 

Tant de larmes ont coulé

Dans les fleuves asséchés.

 

Jérusalem, ville de Lumière

Implore toutes les familles des Nations,

Laissez mes enfants, revenus vers leur mère

Nourrir mon Jardin d’une Parole qui espère !

 

Tant de murmures se sont étouffés

Dans des gorges nouées.

 

Quand par ses lèvres, Ismaël

Répand sur terre, la haine meurtrière,

 Isaac, homme de prière

Pose un souffle de vie sur le livre de Pierres.

 

Mais que viennent les jours de Vérité

Où Jérusalem pour tous, sera étoile de la Paix !

 

Quand de leurs mains rouges de sang,

Les hommes décapitent à tout vent,

Israël caresse le mur du Temple vivant

Bâti des mots aux soleils rayonnants;

 

Mais que viennent les jours de Fraternité

Où Jérusalem pour tous, sera étoile de la Paix !

 

Le Temple de Salomon est un cœur vivant,

Il bat au rythme des prières des enfants;

La Cité de David est un joyau pour le monde,

Elle fortifie nos âmes de toutes ses ondes.

 

Tant de rêves de paix

Ont expiré sur des bûchers enflammés.

 

Si les armées s’apprêtent à venir t’offenser

Et telle une femme humiliée,

Elles convoitent de te prendre,

Sois assurée Jérusalem, ton peuple saura te défendre.

Mais que viennent les jours de Fraternité

Où Jérusalem pour tous, sera étoile de la Paix !

 

Jérusalem, ne sera plus violentée,

Ton peuple chéri t’a enfin unifiée;

Jérusalem ne sera plus saccagée,

Ton peuple autour de toi, uni, formera une haie.

 

Mais que viennent les jours de Vérité

Où Jérusalem pour tous, sera étoile de la Paix !

 

Il ne reviendra plus le temps

Des peurs à genoux,

Par la force du Nom Un, dans nos cœurs gravés depuis quatre mille ans,

Pour toutes les nations, Israël Liberté sait prier debout.

 

« Si je t’oublie Jérusalem » ont murmuré nos lèvres,

Dans nos cœurs l’Espoir n’a accepté aucune trêve.

 

De toute éternité, de jour comme de nuit,

 De toutes les larmes du Mur, Jérusalem s’est enivré

Mais de nos prières recueillies,

Elle a tissé le voile de l’Infini.

 

Voici venir les jours de Vérité

Jérusalem sera enfin réconciliée!

 

 

Jérusalem le 14 Mai 2010

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rachel Franco pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz