Publié par Gaia - Dreuz le 8 août 2020

Source : Valeursactuelles

Jeudi 6 août, une prise d’otages a eu lieu pendant plusieurs heures au Havre dans une agence bancaire du centre-ville. L’assaillant a finalement été interpellé en fin de soirée.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Heureux dénouement pour la prise d’otages au Havre. Les négociations ont réussi alors que le RAID était sur place depuis 19h15. Selon BFMTV et franceinfo, le braqueur a été interpellé et tous les otages ont été sauvés. Ce jeudi 6 août, au Havre, un homme avait fait irruption dans le courant de l’après-midi, dans une agence bancaire BRED, au 122 boulevard de Strasbourg, à proximité du commissariat de police de la ville, dans le quartier de la Porte océane. À son arrivée, six personnes étaient présentes dans la banque. L’une d’entre elles avait réussi à prendre rapidement la fuite. C’était d’ailleurs cet homme de 53 ans qui avait donné l’alerte, relaye franceinfo. 

Alors que deux otages avaient visiblement été libérés peu après l’arrivée du RAID, un autre otage avait été remis en liberté peu après 21 heures, selon les informations de BFMTV. Une autre personne a été relâchée par le braqueur une heure plus tard. Finalement, le dernier otage a été remis en liberté quelque peu avant 23 heures. C’est à ce moment que le preneur d’otages a été interpellé par les forces de l’ordre, a rapporté la chaîne d’information. Sur son compte Twitter, Gérald Darmanin a confirmé l’information et annoncé que les otages libérés étaient « sains et saufs ». Il a également remercié les agents du RAID « pour leur sang-froid et leur professionnalisme ». 

Ses revendications 

Aux alentours de 18h30, les otages étaient au nombre de cinq. Les discussions avec les négociateurs auraient permis de faire libérer plusieurs otages. Selon une source de Valeurs actuelles, l’assaillant, muni d’une arme de poing, aurait voulu faire diffuser un message à la radio sur la problématique des enfants en Palestine. Il aurait aussi demandé un scooter T-Max pour prendre la fuite.

Le profil du braqueur 

Toujours selon les informations de Valeurs actuelles, il s’agirait d’un homme de 34 ans du nom de Mehdi D. Il serait connu pour une lourde pathologie psychiatrique, pour des faits de délinquance de droit commun, ainsi que pour des références régulières à l’islam. Le braqueur serait fiché au traitement d’antécédents judiciaires pour enlèvement, séquestration et port d’arme, selon franceinfo. 

Au terme de la prise d’otages, aucun blessé n’était à déplorer. Les passants et les commerçants, situés autour de l’agence bancaire, ont été confinés dans les boutiques et les habitations. Un périmètre de sécurité avait été établi entre l’hôtel de ville et la sous-préfecture, relate franceinfo. Le maire du Havre, Edouard Philippe, a remercié les « services de l’Etat, à la police nationale et aux policiers du RAID » pour ce « remarquable travail au service de nos concitoyens ». L’ancien Premier ministre s’est dit « fier et reconnaissant ». 

Quant à l’actuel Premier ministre, Jean Castex a lui-aussi salué les policiers et « l’engagement du RAID » pour leur « sang-froid, leur courage et leur grand professionnalisme », qui ont « une fois encore fait honneur à leur uniforme ». 

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz