Publié par Gaia - Dreuz le 9 août 2020
Pentax Digital Camera

Source : Fdesouche

L’agent de sécurité posté à l’entrée est très satisfait de l’interdiction de baignade signifiée aux frontaliers, même si les familles en pâtissent. Reportage dans la piscine qui provoque des remous.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le beau temps est revenu à la piscine de Porrentruy, et depuis mercredi, l’affluence va en augmentant.

L’agent de sécurité Jean-Marc Vallat était tout sourire: «Tout va mieux à la piscine, sans les fauteurs de troubles français».

Exclure les étrangers? La mesure prise par le Conseil municipal de Porrentruy est jugée discriminatoire par une frange de la population et par des politiciens qui ne sont pas tous de gauche. Mais à la piscine, les habitués ajoulots applaudissent: «Ouste, les casseurs! C’est mal fait pour les familles, mais c’est mieux comme ça», disent trois retraités en sortant de la piscine.

Responsable de la piscine, Thomas Schaller est satisfait : «Les utilisateurs nous disent «merci» tous les jours». Jean-Marc Vallat renchérit: «Les gens sourient en mode vacances, alors qu’avant, à cause des fauteurs de troubles, ils étaient tendus. Certains détenteurs d’un abonnement renonçaient à venir.»

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz