Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 10 août 2020

« Sûrement, avec Macron-le-petit, le pays va vers un des plus grands scandales d’État que la France ait connus. » Avec Macron totalitaire, le libéralisme rose de la mondialisation heureuse autorise tous les abus et tous les séparatismes, la fascisation écolo-islamo-gauchiste, et l’ensauvagement officiel de la France. Avec Macron-le-petit, le vocabulaire des incivilités pour désigner les crimes et délits consacre les mystifications de la gauche bobo friquée pour légitimer l’impunité des racailles qui conduisent à la destruction du pays.

Pour Marx, le vocabulaire politique de l’idéologie dominante est l’idéologie de la classe dominante qui veut imposer sa tyrannie pour dominer et soumettre le pays réel. Le vocabulaire scandaleux de Macron avec les incivilités pour désigner l’ensauvagement de la France exprime et reflète la néantisation de l’intelligence et des forces de l’esprit, et la fascisation des islamo-racailles gauchistes qui gouvernent les destinées du pays.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le vocabulaire de Macron socialiste avec les incivilités est la négation de la réalité du séparatisme et de l’ensauvagement de la France qui continue avec Macron. Le vocabulaire des incivilités doit minimiser les dangers contre lesquels Macron-le-petit devrait lutter sous peine de voir disparaître les fondements mêmes de la vie sociale, les valeurs de la République, et la sécurité des citoyens. Il exprime également la négation de la réalité d’une aggravation de la situation de danger en France, ce qui rend inadéquat le vocabulaire du réel.

Une telle aggravation de l’ensauvagement officiel de la France rend nécessaire une politique ferme de défense et de sécurité. Dans une séquence historique caractérisée par une crise de légitimité de Macron-le-petit sous l’effet du mouvement des Gilets jaunes et des luttes sociales contre la réforme scandaleuse des retraites, la France et les Français sont témoins du discrédit de Macron-le-petit lié à la gestion calamiteuse de la crise de la pandémie du Coronavirus par Macron et la clique des « pieds nickelés de la science » de Gilead.

Avec Macron totalitaire, le libéralisme rose de la mondialisation heureuse a montré un durcissement des actions policières répressives avec la Castapo de Macron-le-petit contre le mouvement des Gilets jaunes.

Et en même temps, le vocabulaire de Macron-le-petit à propos des incivilités protège les séparatistes et les ensauvagés. Les actions policières répressives attaquent les cibles avec les masques obligatoires pour tous, pour détourner les colères les Français de la fascisation islamo-gauchiste et de l’ensauvagement de la France sous l’effet du libéralisme totalitaire de la mondialisation rose heureuse contre les citoyens français.

Dans le passé il fut utile de désigner les militants communistes qui luttaient contre la France au temps de la guerre froide, ceux-ci étant désignés comme traîtres à la nation, au service d’une puissance étrangère, comme Macron-le-petit à propos de la mondialisation rose heureuse contre les citoyens français, refusant de protéger la communauté nationale, et même menaçant l’unité nationale avec la fascisation islamo-gauchiste.

L’unité nationale est ouvertement mise en danger par Macron-le-petit et tout le monde sent qu’elle est aujourd’hui en péril avec le libéralisme rose de la mondialisation heureuse et la fascisation islamo-gauchiste.

La guerre civile larvée du séparatisme salafiste, et de l’ensauvagement de la France avec Macron-le-petit, est le fait des groupements d’hommes qui se placent par-dessus de tout au service d’un État étranger.

La Droite Nationale est à la recherche de forces vives pour faire son devoir patriotique de reconquête au service de la France. À la Libération, la Résistance communiste avait déjà partie liée avec ses séparatistes au service de l’étranger. C’est pourquoi le Général de Gaulle a été conduit à distinguer entre vrais Français et faux Français, avant les Français de papier et les bi-nationaux fabriqués par les socialistes de l’anti-France.

Macron-le-petit totalitaire, avec le libéralisme rose de la PMA-GPA de combat pour les lesbiennes, et la mondialisation heureuse manipulée par les loges maçonniques LREM-GOF-LGBT, a l’occasion de pouvoir enfin désintégrer clairement la communauté nationale et l’unité nationale contre tous les vrais Français.

Bien entendu, le mensonge de la présentation d’un projet de loi à la rentrée contre les séparatismes a pour but de nier la cible réelle afin de soumettre le pays au séparatisme islamiste. Il en est de même de la loi inappliquée portant sur l’interdiction des signes religieux dans l’école publique de 2004, avec la tolérance des signes religieux comme le voile islamiste par les mères accompagnant les sorties scolaires. Les séparatismes d’aujourd’hui ont encore de beaux jours devant eux ! La loi sert de paravent implicite au foulard comme signe religieux et politique du séparatisme musulman En Marche. C’est pourquoi l’ensauvagement de la France de Macron-le-petit est une réalité significative et avérée dont l’ampleur justifiera un plan anti-Macron absolu !

Le ton du discours de la banalisation de l’ensauvagement de la France avec Macron-le-petit est, avec la méthode classique de la généralisation des incivilités, une garantie donnée au séparatisme minoritaire que, dans une République démocratique, on ne peut accepter et qu’on refuse parce qu’il détruit l’unité nationale.

Mais dans la République islamique de Macron, on doit accepter qu’une femme refuse d’être soignée par un homme à l’hôpital. Dans la République islamique de Macron, on doit accepter la déscolarisation des filles et exiger des certificats de virginité pour se marier. Dans la République islamique de Macron, on doit accepter que les lois de la religion soient supérieures aux lois de la République, et c’est très bien comme ça !

Ces exigences minoritaires existent et sont toujours tolérés. Le choix, de Macron-le-petit totalitaire de déconstruire la France, est un signal hautement significatif avec la banalisation de l’ensauvagement de la France inscrite comme priorité de l’agenda politique. Macron-le-petit totalitaire veut préserver la communauté musulmane de la rhétorique nationale. Macron-le-petit totalitaire voit un problème ou un danger dans ce qui serait un appel à combattre l’ensauvagement de la France mis en avant par la Droite Nationale identitaire.

Macron-le-petit, au nom de la religion du libéralisme rose de la mondialisation heureuse, doit protéger les musulmans et l’islam. L’exercice de la religion mondialiste GOF-LGBT est tout simplement la volonté de ne plus respecter les lois de la République. La manipulation du fait religieux islamiste, en religion politique en faveur du séparatisme musulman, est En Marche et consiste à déconstruire la France par Macron-le-petit en faveur de la séparation des minorités de la République dans le contexte de l’ensauvagement de la France.

Après les dernières décennies du voile imposé à l’école et du burkini dans les piscines réservées aux femmes, la radicalisation est En Marche et consiste à déconstruire la France avec Macron-le-petit totalitaire. Il n’est même plus nécessaire de désigner explicitement le séparatisme affiché comme communautarisme !

Le passage du communautarisme au séparatisme est En Marche avec la stratégie de Macron-le-petit totalitaire pour imposer en France la menace mondialiste LREM-GOF-LGBT contre la cohésion nationale.

Le passage du communautarisme de l’anti-France au séparatisme En Marche désigne la volonté de Macron-le-petit totalitaire de protéger des groupes unis par certains caractères ethniques dans les quartiers islamisés qui veulent se détacher politiquement de la collectivité nationale à laquelle ils refusent de participer.

Le séparatisme constitue, selon l’esprit de la stratégie de Macron-le-petit totalitaire, le stade supérieur de la déconstruction de la France sous l’effet du communautarisme. Le séparatisme est la concrétisation de la volonté politique de Macron-le-petit socialiste totalitaire pour imposer la déconstruction de la France par des communautés structurées qui imposeront leurs revendications politiques opposées à la cohésion nationale.

En conséquence, le séparatisme islamiste se veut directement en concurrence avec les lois de l’État républicain contre toute source de cohésion sociale indispensable au vivre ensemble. Là est le danger de Macron-le-petit totalitaire qui parle des incivilités pour banaliser l’ensauvagement de la France qui continue et pour justifier la conquête territoriale assurée par le séparatisme islamiste dans les quartiers populaires.

En témoigne, à juste titre, la droite ligne des discours sur les territoires perdus de la République !

Macron-le-petit totalitaire veut détourner l’attention des Français de sa gestion calamiteuse de la crise de la pandémie du Covid 19 qui a mis en évidence l’ampleur de la paupérisation qui touche les territoires avec les colères des Gilets jaunes qu’elle suscite. Le discours de Macron-le-petit totalitaire sur le séparatisme islamiste prépare l’opinion à subir la loi des territoires perdus de la République et à une répression accrue de la Castapo pour imposer les masques contre tous les vrais Français en fixant des sanctions exemplaires.

Logiquement, dans un contexte où des révoltes brutales sont possibles dans ces quartiers populaires, Macron-le-petit totalitaire défend la promotion du séparatisme islamiste pour une économie de la charia libre !

Dans le même temps où Macron-le-petit totalitaire détruit systématiquement les services publics dans la France périphérique, et très largement dans la France des ronds-points avec les colères des Gilets jaunes, il renonce à mettre en œuvre des politiques sécuritaires. Désintégrer clairement la communauté nationale et l’unité nationale contre les vrais Français exige toujours plus d’État totalitaire, de Castapo et d’éborgneurs !

La thématique des clowns LREM à propos des dangers des Gilets jaunes, de la France périphérique et de la France des ronds-points, accompagne idéologiquement l’abandon par Macron-le-petit totalitaire des fonctions régaliennes de la république qui doivent assurer la sécurité physique et morale des vrais Français.

Affirmer l’existence d’un danger des Gilets jaunes, et de la France périphérique, suppose de banaliser la situation actuelle de l’ensauvagement de la France comme porteuse d’un danger de guerre civile, voire de guerre de religion. La première des choses que Macron-le-petit totalitaire peut faire, c’est d’encourager la peur de la guerre civile dans l’espoir de sa réélection imaginaire en 2022. Et la meilleure de toutes, c’est la peur née de la promotion du séparatisme islamiste par Macron-le-petit pour la suprématie des religions intégristes.

Pour Macron-le-petit totalitaire, l’imminence d’un tel danger sera purement utilitaire pour 2022.

La préparation idéologique des vrais Français à la terreur islamiste par Macron-le-petit, dans l’espoir de sa réélection imaginaire en 2022, s’accompagne d’un nouvel épisode de banalisation communautariste !

La préparation idéologique des vrais Français à la Terreur n’est pas nouvelle et le procédé est connu.

La préparation idéologique ne peut-être que du domaine de la violation du droit sacré à l’autodéfense.

La préparation idéologique des vrais Français pour la mobilisation politique des électeurs en vue de la réélection imaginaire de Macron-le-petit en 2022 s’inscrit dans sa logique de domination des vrais Français.

En clair, avec Macron-le-petit totalitaire, on a droit à l’ensauvagement de la France en continu !

La Terreur a été depuis toujours une arme socialo_révolutionnaire ! Le Salon beige : « Le père Michel Viot évoque la continuité du terrorisme républicain ». La Terreur GOF-LGBT est toujours active aujourd’hui ! Macron-le-petit totalitaire impose le libéralisme rose de la PMA-GPA de combat infâme pour les lesbiennes et le progrès LREM-GOF-LGBT au nom de la liberté laïcarde imaginaire et du bonheur pour annihiler l’Église !

Michel Viot : « Et la mort est plus que jamais là, la compagne inséparable du progressisme totalitaire » rêvant du paradis en imposant la Terreur pour tous sur terre. « C’est par milliers, par dizaines de milliers, par centaines de milliers que l’on détruira ainsi des embryons humains pour reformater l’homme. On ira même jusqu’à tuer des enfants viables au nom d’une détresse psycho-sociale imaginaire dans le cadre de l’IMG !

« Les transgressions GOF-LGBT en tout genre n’ont pas leur pareil pour faire perdre toute légitimité à ce qui reste d’humain » dans l’homme. » Les déconstructeurs croient inventer un monde nouveau, comme celui des inventeurs de la Terreur de la révolution française, avec les députés qui ont voté la loi inique prétendue bioéthique. Ces législateurs de la Terreur LREM-GOF-LGBT prétendent toujours ouvrir la porte de la liberté laïcarde imaginaire et du bonheur pour tous les gays, grâce à des lois LREM-GOF-LGBT monstrueuses.

Moralité : Il n’y a rien de mystérieux dans le désastre de la France grâce à Macron totalitaire !

Comment expliquer le désastre de la France provoqué par les LREM-GOF-LGBT de gauche et leur activisme de l’anti-France ? La question a pris une ampleur particulière au cours des trois dernières années, alors que le pays a enduré le gouvernement le plus LREM-GOF-LGBT de toute son histoire républicaine, une situation d’urgence sanitaire et l’aggravation sans précédent d’une crise économique larvée, qui dure depuis près de quarante ans, et inexorablement aggravée par l’incompétent Macron totalitaire ! Rien de vraiment bon ne semble pouvoir surgir de ce champ de ruines. Pourtant, l’incompétent Macron totalitaire est bien la cause directe de l’effondrement sans appel de la France de toujours et de l’Occident chrétien, avec les incendies criminels-accidentels décoloniaux des cathédrales, dont le sinistre le plus caractéristique est la destruction de Notre Dame de Paris, dont le parvis est l’emplacement de l’origine de toutes les routes de France !

Cette année, pour des raisons Coronavirus, le défilé militaire n’a pas eu lieu. Mais ce même jour, qui reste le symbole de la Révolution de 1789, avant la Terreur de la république révolutionnaire, les écolo-islamo-gauchistes accusent les forces de droite, soi-disant d’extrême droite, et même pourquoi pas islamophobes et fascistes, de vivre dans l’espoir de susciter un dangereux chaos politique et idéologique réactionnaire !

En clair, il s’agirait de capitaliser et de polariser le désespoir de vastes secteurs sociaux, en particulier les petits-retraités rackettés par Macron de Bercy et la petite-bourgeoisie appauvrie par la crise économique qui résulte de la gestion calamiteuse de la crise de la pandémie du Coronavirus par Macron et sa clique de « pieds nickelés de la science » financés par Gilead et le Big Pharma au détriment du monde du travail.

Ce qui est grave, c’est que les syndicats, en particulier la CFDT collabo, n’ont pas même envisagé la nécessité de promouvoir des actions, même symboliques, pour s’y opposer. Les syndicats, en particulier la CFDT collabo, sont restés totalement passifs et subordonnés, alignés derrière le gouvernement Macron !

C’est dire que la France et les vrais Français, les ouvriers et les classes moyennes, sont sans recours sauf dans l’espoir que la Droite Nationale puisse recouvrer ses forces vives pour faire son devoir patriotique de reconquête au service de la France en préparant les esprits à l’éviction de l’incompétent Macron en 2022.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz