FLASH
[11:51] Les sénateurs Républicains élaborent un projet de loi pour protéger les femmes, et empêcher les transsexuels de participer aux compétitions sportives féminines  |  Le directeur politique de Biden au Texas impliqué dans une escroquerie de collecte de bulletins de vote par correspondance  |  Le FBI déclassifie un document alléguant que l’affaire de la collusion russe était l’idée d’Hillary Clinton, Obama a été informé  |  Un trafiquant de drogue belge détourne un hélicoptère loué à son PROPRE NOM pour libérer sa femme prisonnière, découvre que la prison est trop petite pour y atterrir  |  Plus de 3 100 victimes de coups de feu dans le Chicago démocrate cette année  |  De Blasio dit qu’il infligera une amende à toute personne à New York qui ne porte pas de masque – le taux d’infection dépasse les 3 %  |  Le mouvement Amal condamne Macron pour avoir accusé les chiites d’avoir provoqué l’échec de formation du gouvernement libanais  |  Nasrallah : Les accusations de trahison de Macron sont inacceptables et condamnables  |  Les troupes indiennes ouvrent le feu à la frontière dans la région himalayenne contestée du Cachemire  |  Arménie vs Azerbaïdjan. 4ème journée : les combats continuent, des Kurdes et des Turcs syriens auraient été recrutés  |  Portland : Une émeutière menace de déféquer devant la porte d’un policier si sa voiture est rayée  |  L’agresseur de Charlie Hebdo accusé de tentative d’assassinat terroriste  |  Le débat présidentiel commence. Suivez nos commentaires sur le fil Twitter de Dreuz  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 août 2020

Fausse alerte ? Tirs réels à Cannes ? La nuit s’est soldée par plus de 40 blessés, et une atmosphère de fin du monde. Des gens ont parlé de fusillades.

Tout a commencé ver 23h30 lundi 10 août. Un mouvement de foule, parti d’une rumeur de coups de feu à la terrasse d’un glacier près de la rue d’Antibes, non loin du McDonald’s de la rue Félix Faure. 81 pompiers sont intervenus dans la nuit, des dizaines de policiers ont sillonné les rue. Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine et les circonstances de ce mouvement de foule.

Il y a bien eu une bagarre

Selon plusieurs témoins, une bagarre a éclaté sur la terrasse d’un glacier entre des racailles. Le ton est vite monté, et un bruit, que beaucoup ont attribué à des coups de feu, a provoqué la panique. Certains disent qu’il s’agissait de bruits de chaises ou de tables qui se sont fracassées au sol. 

Le secrétaire général de la préfecture des Alpes-Maritimes évoque des possibles « coups de feu »

Le secrétaire général de la préfecture des Alpes-Maritimes, Philippe Loos a déclaré :

 « Une personne aurait crié qu’il y avait des coups de feu, et cela a provoqué un mouvement de foule incontrôlable.

Mais selon les témoignages recueillis ce matin, il n’y a pas eu de détonation« .

Exclusif : témoignage direct

Un témoin présent sur place a contacté la rédaction de Dreuz et nous a apporté son témoignage. Le voici :

« Les gens hurlaient et pleuraient et couraient dans tous les sens »

Nous sortions du restaurant coréen. Ma copine me dit « viens, on passe par la Croisette, je ne veux pas passer par des rues sans personne ! »

On marchait, et tout à coup, à la hauteur de Gucci, il y a eu des gens qui couraient depuis la mairie jusque vers le Carlton. Les gens hurlaient et pleuraient et couraient dans tous les sens.

Moi, très calme, je demande ce qui se passe, et des gens affolés et en larmes me disent : « on ne sait pas mais c’est grave » – les gens essayaient de rentrer dans les immeubles, de se sauver de ce qu’ils ont entendu, c’est-à-dire des coups de feu !

Nous avançons, et là des personnes juives téléphonaient à leur famille, affolées, et leur disaient de rester sur place. D’autres pleuraient.

En avançant, on est arrivé vers les restaurants et là, tous étaient en état de catalepsie. Affolés. E à téléphoner à droite et à gauche !

Bref, c’était comme un moment de « fin du monde » !

Moi je n’avais pas peur, mais ma copine était dans un état « out ».

Voilà le message que nous avons reçu mardi matin très tôt. Puis un autre message en fin de journée, de la même personne.

Hier, pendant 2 à 3 h, la police et les pompiers ont patrouillé !

Il semblerait que c’était un « règlement de comptes ». Je pense que ce matin, ils ont caché la portée de ce mouvement de panique pour éviter la désertion de Cannes, qui est remplie de racailles.

J’ai eu des renseignements de personnes habitant l’hôtel Splendid de Cannes – il y a eu une dame blessée par des éclats de verre – des gens ce matin m’ont dit qu’ils avaient eu très très peur !

Conclusion

Dreuz n’était pas sur place, mais un constat s’impose : il semble bien qu’il s’agisse de l’histoire de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours.

Tout le monde a entendu quelqu’un dire qu’il a entendu quelqu’un entendre des coups de feu, mais personne – selon nos recherches sur les réseaux sociaux – a actuellement vu quoi que ce soit. Personne n’a déclaré « j’ai vu les coups de feu, j’ai vu une victime s’écrouler, j’ai vu un homme sortir son arme et tirer. »

Si quelqu’un avait été témoin des coups de feu, il se serait empressé de le déclarer sur Twitter, l’information aurait circulé en boucle comme une traînée de poudre et se serait retrouvée immédiatement dans les médias.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz