Publié par Dreuz Info le 19 août 2020

La puissance militaire juive va tranquillement s’installer dans le Golfe. Et des joint-ventures arabo-israéliennes vont fleurir des milliards.

Rions d’abord de tous ceux qui, loin de se féliciter d’un accord de paix entre ennemis, ainsi qu’on doit toujours faire, le condamnent ou trouvent à y redire ou le minimisent : les Iraniens au pouvoir, le Turc dictateur et… une certaine presse européenne. Leur rage ou amertume est justifiée. Le sol se dérobe sous leurs pieds.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Voici le contenu immédiatement concret de l’accord avec les Émirats Arabes Unis : il est militaire. Israël est déjà sous-traitant de la sécurité de la confédération que dirige bin Zayed, mais c’était secrètement et à distance. Maintenant tout le système antimissile, dont l’état-major israélien est leader mondial, va se déployer dans le Golfe, directement face à l’Iran, à quelques encablures de ses côtes.

On sait que ces Arabes du Golfe qui roulent sur l’or ont pris l’habitude de recourir aux meilleurs spécialistes étrangers pour réaliser leurs projets. Il se trouve que les Israéliens sont les meilleurs spécialistes du problème vital qui les obsède. Les missiles iraniens menacent de faire exploser leurs infrastructures, comme ils ont déjà fait exploser en septembre 2019 des raffineries d’Aramco en Arabie Saoudite. Jérusalem est appelée à déployer ses missiles antimissiles, ses Khetz, ses Flèches, qui sont réputées les plus efficaces au monde.

Ils ne protègeront pas que les Émirats. Ils protègeront aussi l’Arabie Saoudite, et Bahreïn, et les navires U.S. qui croisent dans le Golfe. Israël va encaisser beaucoup d’argent, qui amortira ses énormes investissements en technologie militaire. Mieux : ainsi projetés hors de ses frontières, au plus près de son ennemi mortel, ses radars et ses drones repéreront plus vite toute velléité d’attaque et protégeront mieux Israël. Ses F-15 et F-35 auront de nouvelles bases tout près de l’Iran : il leur faudra moins de carburant pour l’atteindre, donc ils pourront charger davantage de bombes. – On comprend que les Ayatollahs ne soient pas contents.

Par ce traité les Israéliens sortent de leurs frontières, deviennent la première force stratégique du Golfe, et le parapluie de toute la péninsule arabique. – Le temps n’est peut-être pas loin où les Arabes rendront Khaybar aux Juifs !

En outre l’accord avec les Émirats Arabes Unis emporte des perspectives civiles nombreuses. Les Arabes du Golfe ont énormément d’argent mais pas beaucoup d’idées. Israël a beaucoup de projets mais pas assez d’argent. On voit les opportunités. Combien de milliards les Émirati (puis les Saoudiens, etc.) vont-ils investir dans les systèmes de dessalement de l’eau de mer dont Israël est aussi leader ?

Et dans des universités et centres de recherches ?

Et dans l’agriculture ?

Et combien dans des projets spatiaux communs ?

Ces perspectives civiles sont inépuisables, faramineuses.

De leur côté les Émirati pourront se faire courtiers et vendre des technologies israéliennes aux autres États arabes encore coincés. Ils bénéficieront aussi d’un afflux de touristes israéliens, et leurs célèbres compagnies aériennes pourront les transporter vers de nouveaux horizons… Etc., etc.

Dès 2021 les montants des contrats entre Émirats et Israël feront blêmir bien des Français.

Alors, seulement ‘symbolique’ l’accord entre Jérusalem et Abou Dhabi ? Il débouche sur des coopérations autrement plus concrètes, importantes et immédiates que les deux précédents traités de paix avec des États arabes, l’Égypte (1979) et la Jordanie (1994), dont les populations continuent à largement haïr les Israéliens…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Patrick Vallois pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

25
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz