Publié par Gally le 20 août 2020

Georges Brassens (le dire en chantant) : « Quand on est con, on est con… »

Voici deux extraits significatifs d’un article carrément con du Times of Israel, qui évoque le cas d’un leader palestinien, Mohammad Dahlan, lequel ne dénonce pas l’accord entre Israël et les Emirats. Et vous pensez bien que pour des journalistes de gauche, c’est difficile à avaler.

Connerie numéro 1 « le mystère Dahlan »

J’ai mis en rouge les plus grosses con-tradictions :

Le mystère Dahlan: L’officiel palestinien qui ne dénonce pas l’accord Israël-EAU

Certains responsables palestiniens pensent que l’ancien proche d’Abbas, soutenu par les Emirats arabes unis, aurait été impliqué dans le pacte

D’éminentes personnalités de la politique palestinienne ont condamné l’accord de normalisation entre Israël et les Emirats arabes unis, le qualifiant de trahison. L’Autorité palestinienne elle-même a évoqué un pacte de normalisation « méprisable » et réclamé son abrogation. Saeb Erekat, négociateur palestinien, a pour sa part déclaré que « jamais je n’aurais pu penser qu’un tel coup de poignard empoisonné puisse venir d’un pays arabe ».

Mais il n’y a eu aucune condamnation de ce type du côté de Mohammad Dahlan, ancien leader du Fatah, ex-chef de la sécurité préventive à Gaza et qui a occupé le siège de ministre de la Sécurité de l’AP. L’homme vit aujourd’hui aux Emirats depuis qu’il a été expulsé de la Cisjordanie, en 2011, suite à un conflit politique amer et sanglant avec les dirigeants actuels de l’AP.

https://fr.timesofisrael.com/le-mystere-dahlan-lofficiel-palestinien-qui-ne-denonce-pas-laccord-israel-eau/

Dahlan vit aux Emirats, et la rédaction de Times of Israel n’arrive pas à comprendre pourquoi il ne dénonce pas l’accord entre Israël et les Emirats ? Elle y voit un mystère. Un mystère, vraiment ?

Connerie numéro 2 « un rival sérieux »

Dahlan est largement considéré comme un rival sérieux et comme un successeur potentiel du président de longue date de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Si les sondages réalisés auprès des Palestiniens peuvent donner une quelconque indication, c’est celle que Dahlan n’est clairement pas aussi populaire que d’autres rivaux de Mahmoud Abbas, ne glanant que 6 % d’intention des votes dans une enquête pré-électorale – largement à la traîne derrière d’autres successeurs potentiels d’Abbas : Marwan Barghouti, du Tanzim, et Ismail Haniyeh, du Hamas.

https://fr.timesofisrael.com/le-mystere-dahlan-lofficiel-palestinien-qui-ne-denonce-pas-laccord-israel-eau/

Un « rival sérieux » et un « successeur potentiel », avec 6% d’intentions de vote ? Vraiment ?

Pardonnez moi d’insister, cette « analyse » a été signée par « L’équipe du Times of Israel » et non un journaliste égaré.

« Quand on est con, on est con… »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gally pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz