Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 août 2020

Mardi soir, les intervenants du RNC2020 nous ont ramenés à ce qui fait la grandeur des Etats-Unis. C’était tout le contraire de la morosité de la réunion Démocrate de la semaine passée.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il semble que les Républicains aient été plus nombreux que les Démocrates à regarder la convention en ligne, et moins nombreux à la télévision.

 
  • Selon Nielsen, environ 17 millions de personnes ont regardé la première nuit de la Convention nationale républicaine de 2020 le lundi 24 août, contre environ 19,7 millions de personnes pour la première nuit démocrate.
  • Sur Internet, Trump a eu 4,9 millions de téléspectateurs sur Facebook, contre 2,3 millions pour Biden.
  • Sur YouTube, environ 1 million de plus ont regardé la convention Républicaine que Démocrate :
  • En ce qui concerne Twitter, nous n’avons pas de chiffres, mais le président Trump a 85,5 millions de followers, contre 8,8 millions pour Biden.

Voici les moments forts de ce 2e jour

Mike Pompeo depuis Jérusalem

Mike Pompeo s’est exprimé sur la politique étrangère de Trump depuis le toit de l’hôtel King David, à Jérusalem :

« Grâce au président Trump, l’OTAN est plus forte, l’Ukraine a des systèmes d’armes défensives et l’Amérique a abandonné un traité néfaste, de sorte que notre nation peut maintenant construire des missiles pour dissuader l’agression russe. »

… /…

« Ce président a mené des initiatives audacieuses dans presque tous les coins du monde. »

Et il tient la Chine pour responsable d’avoir menti sur le « virus chinois ».

Pompeo a rappelé que grâce au président Trump, « le califat d’ISIS a été anéanti. »

  • Réaction : Le député Démocrate Joaquin Castro a lancé une enquête sur le discours de Pompeo et a déclaré qu’il pourrait être illégal, du fait qu’il s’exprimait lors d’un voyage de travail à Jérusalem.

• La première dame Melania Trump a parlé en direct depuis la roseraie de la Maison-Blanche, que les médias ne lui pardonnent pas d’avoir repaysagée :

« Je sais que beaucoup de gens sont anxieux et que certains se sentent impuissants – je veux que vous sachiez que vous n’êtes pas seuls. L’administration de mon mari ne cessera pas de se battre tant qu’il n’y aura pas de traitement ou de vaccin efficace pour tout le monde ».

Le président Trump a embrassé sa femme alors qu’elle terminait son discours, où elle expliquait que la direction qu’il a donnée au pays justifiait un autre mandat. Mais contrairement au président, elle dit qu’elle n’attaquera pas « l’autre côté », affirmant que cela ne sert qu’à diviser. Ce qui n’empêche jamais « l’autre côté » de l’attaquer sans discontinuité.

D’ailleurs, si vous avez remarqué, chaque fois que Michelle Obama fait une intervention, les journalistes sont tous là à clamer « YASS QUEEN SLAY » [vous êtes la plus belle, vous êtes géniale], tandis qu’avec le top-modèle Melania, c’est genre : « ah, elle est belle ? Non, j’ai pas remarqué ».

• Nicholas Sandmann, l’étudiant catholique qui était supposé se laisser écraser par les médias

« Je ne serais pas annulé »

  • Nick Sandmann est cet adolescent catholique qui a été traîné dans la boue et diffamé par les médias, après une rencontre houleuse, filmée, où son groupe d’étudiants, lors d’une Marche pour la Vie, a été harcelé par des membres de l’organisation antisémite Black Hebrew Israelites devant le Lincoln Memorial l’année dernière.

    Il s’est exprimé pour la défense du Premier amendement, et pour réclamer que les médias rendent des comptes sur les propos abusifs qu’ils peuvent être amenés à tenir.

Nicholas Sandmann a déclaré : « Je ne serais pas annulé ».

« Ma vie a changé à jamais au moment où la machine de guerre des grands médias est passée en mode d’attaque.

Ils m’ont attaqué sans jamais faire de recherches sur la vidéo complète de l’incident, sans jamais enquêter sur les motifs de M. Phillips, ou sans jamais me demander ma version des faits », a déclaré M. Sandmann, depuis le site du tristement célèbre affrontement.

« Que leur récit ruine la réputation et l’avenir d’un adolescent de Covington,… ils s’en moquaient totalement. »

Ensemble, a ajouté Sandmann, je crois que nous devons tous jouir de notre droit au Premier amendement, et ne pas nous cacher par peur des médias, ni des entreprises technologiques ou de la foule en colère [des réseaux sociaux] ».

« Ca vaut la peine de se battre pour cela. Ca vaut la peine de voter pour Trump. C’est ce que défend le président Donald Trump ».

Sandmann avait déposé plainte contre CNN, le Washington Post et un certain nombre de médias qui l’avaient calomnié.

  • CNN a transigé suite au procès en diffamation de 800 millions de dollars intenté par Sandmann pour un montant non divulgué,
  • Le Washington Post a réglé un montant non divulgué suite au procès que lui a intenté Sandmann, qui lui réclamait 250 millions de dollars.
  • Et ce n’est pas la fin des procès, d’autres médias vont suivre, ce qui n’a pas empêché des journalistes, sur Twitter, de se moquer amèrement de lui – encore.

• Daniel Cameron, premier procureur général afro-américain du Kentucky

  • MSNBC a refusé de diffuser son intervention !

Les Démocrates pensent que la couleur de la peau doit dicter votre choix politique.

Si vous ne vous conformez pas, tout en exerçant le droit que Dieu vous a donné de parler et de penser librement, ils vous abattront »

… /…

Joe Biden est captif de la gauche radicale, un mouvement qui s’est engagé à annuler la culture…

• Eric Trump

Eric Trump a tabassé les Démocrates, en déclarant que le parti croit que « l’Amérique est la source des problèmes du monde » dans son discours.

« En conséquence, ils [les Démocrates] pensent que la seule voie à suivre est d’effacer l’histoire et d’oublier le passé.

…/…

Sous le président Trump, la liberté ne sera jamais une chose du passé. »

• Evangélique Cissie Bill Graham

La vision de Biden/Harris pour l’Amérique ne laisse aucune place aux gens de foi », a déclaré la petite-fille de Billy Graham.

La leader chrétienne évangélique Cissie Graham Lynch a également condamné l’intégration des enfants transgenres dans les écoles.

Elle a dénoncé le ticket Démocrate, et a défendu avec force Donald Trump, qu’elle a qualifié de « féroce avocat dont les gens de foi ont besoin. »

• Naturalisation en direct

Trump, qui se signale définitivement pour sa liberté de penser, sa façon de sortir des sentiers battus et conventionnels, a organisé en direct une cérémonie de naturalisation de nouveaux citoyens américains, au milieu de la Convention nationale républicaine !

  • Les médias ne cessent de répéter – ce qui est un mensonge – que les Républicains en général et Trump en particulier détestent les immigrants.
  • La réalité est qu’ils détestent les migrants illégaux, et apprécient ceux qui passent par les canaux normaux au lieu de s’infiltrer en douce dans le pays.
  • La preuve, les Républicains ont acclamé cette cérémonie de naturalisation d’immigrants qui sont venus légalement dans le pays, et qui sont venus en Amérique pour contribuer, et pas pour prendre.
  • L’idée devait être assez géniale, car les médias ont complètement flippé, et certains, dont CBS, ont même brusquement interrompu le programme !

• Réaction de Jeanette Nunez, lieutenant gouverneur de Floride

« C’est vraiment un privilège de vivre dans un pays où la fille d’un immigrant peut s’adresser au peuple américain sur les valeurs qui nous sont chères – la foi, la famille et la liberté.

Ce deuxième jour, Donald Trump a gracié une personne de couleur, et a ensuite naturalisé cinq nouvelles personnes de couleur, qui sont devenues Américaines. C’est plus que ce que Joe Biden a fait pour les minorités en 47 ans !

Réaction des médias à la convention

  • Melania Trump est sans conteste la plus belle première dame que le pays ait jamais eu. Les magazines féminins devraient faire la queue pour qu’elle leur accorde une photo de couverture – il n’y en a aucun. Et les médias refusent de reconnaître sa beauté à cause de leur haine maladive et de leur dégoût absurde pour son mari.
  • Concernant Nick Sandmann, Joe Lockhart, un analyste de CNN, qui ne sait probablement pas exactement combien la société média a craché pour éviter de risquer une condamnation de 800 millions de dollars, mais se doute que la note a dû être salée, a eu une réaction rageuse à l’idée qu’un jeune étudiant catholique a mis à genoux CNN. Il a qualifié Nick Sandmann de « morveux » dans un tweet après son intervention où il a encouragé les gens à ne pas se laisser intimider par les médias.

« Je regarde ce soir parce que c’est important. Mais je n’ai pas à regarder ce morveux du Kentucky. »

  • En deux jours, Trump a réussi à faire en sorte que les médias s’en prennent :
    • Au nom Punjabi d’une femme indienne conservatrice,
    • Au sénateur noir dont le grand-père a cueilli du coton dans le Sud,
    • A la cérémonie de naturalisation de cinq immigrants de couleur,
    • A un braqueur de banque qui a tourné sa vie vers le Christ,
    • A un adolescent qui a été victime de harcèlement.
  • Voilà l’archi-ultra-hyper-hystérique anti-Trump de MSNBC qui s’est considérée comme devant faire le Fact-Checking de la Convention !
  • NBC News n’a pas du tout couvert la cérémonie de naturalisation.
  • CBS a brusquement coupé la scène.
  • Reuters a coupé une partie du discours de Daniel Cameron concernant Biden :

« Monsieur le Vice-président, regardez-moi : Je suis Noir » a été coupé pour ne garder que la fin : « Mon esprit m’appartient et vous ne pouvez pas me dire comment voter à cause de la couleur de ma peau ».

  • MSNBC a totalement refusé de diffuser son intervention !
  • CNN a interrompu la convention quatre fois.
    • La première et la deuxième interruption étaient pour des publicités.
    • La troisième fois, le commentateur vedette Jake Tapper s’est plaint des enfants du président Trump. La journaliste Abby Philip a perdu la boule quand a eu lieu la cérémonie de naturalisation et a déclaré que « toutes les normes sont bafouées ce soir ».
    • La 4e coupure a servi à Tapper pour taper sur « Mike Pompeo, [qui a] détruit une autre norme en étant un secrétaire d’Etat en exercice, parlant dans une convention politique depuis un pays étranger ».
  • Tandis que CNN s’était pâmée devant le discours d’Obama.

Le Faux pas de Kimberly Guilfoyle ?

« Ma mère Mercedes était professeur d’éducation spécialisée à Aguadilla, Porto Rico. Mon père, également immigrant, est venu dans ce pays à la poursuite du rêve américain », a déclaré Guilfoyle lors de la première soirée du RNC2020.

Son propos a été assez mal reçu par des Portoricains, sur Twitter, car les habitants de ce territoire au statut juridique particulier (un statut qui conviendrait bien pour les Palestiniens soit dit en passant) sont des citoyens américains à part entière.

En effet, Porto Rico est devenu un territoire américain après la guerre hispano-américaine de 1898, et ses habitants sont citoyens américains depuis 1917.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz