Publié par Guy Millière le 21 août 2020

Je viens de réaliser, immédiatement après le discours de Joe Biden, une vidéo pour goldnadel.tv que je vous invite à regarder. J’y analyse la Convention Démocrate qui vient de s’achever.

Je ne vais pas reprendre l’analyse ici. Je dirai seulement que la convention a été un grand succès : pour Donald Trump. En général les conventions produisent une hausse dans les sondages du parti qui tient sa convention. Là, c’est l’inverse qui s’est passé. La cote de popularité de Trump a monté en moyenne de quatre points. C’est normal. La Convention Démocrate a été un festival de mensonges, d’insultes envers Trump et les Etats-Unis, et de falsifications des faits. Je donne les détails dans la vidéo. Je vais faire une vidéo complémentaire pour dreuz, mais je dirai simplement ici ce qui suit :

  • cette convention a été une insulte à l’intelligence des électeurs américains et a montré le mépris des Démocrates pour ceux-ci.
  • cette convention a parlé d’un pays que je ne connais pas. Je vis aux Etats-Unis, et je ne voudrais surtout pas vivre dans le pays décrit par les Démocrates. Ce pays n’existe que dans leur tête malade.
  • tous les maux qu’ils ont attribué à Trump, strictement tous, y compris le racisme, sont le résultat de l’action des Démocrates. Commettre des crimes et les attribuer à son adversaire devient une spécialité démocrate.
  • on a vu apparaître à l’écran, de vidéo en vidéo une belle brochette de personnages indignes. Barack Obama a été l’un des instigateurs du plus grand crime de l’histoire contre les institutions américaines : la soi-disant “collusion avec la Russie”, qui a mobilisé le FBI, la CIA et le Ministère de la justice américain (tous les détails seront dans mon prochain livre). Hillary Clinton est la principale instigatrice du crime susdit. John Kerry conseille depuis l’élection de Trump le Ministre des affaires étrangères iranien et agit contre l’administration de son pays, ce qui relève d’une loi appelée le Logan Act. Bill Clinton est mouillé jusqu’au cou dans les réseaux pédophiles de Jeffrey Epstein. Kamala Harris a couvert des actes pédophiles (encore…) commis par des prêtres en Californie, en échange de contributions financières de l’église catholique à sa campagne. Joe Biden, enfin, est l’un des politiciens les plus corrompus de l’histoire du pays : non seulement, il a fait profiter son fils Hunter de contrats bidons avec l’Ukraine et la Chine, mais il a fait la même chose pour d’autres membres de sa famille. Et sans vergogne, il a choisi son fils Hunter pour le présenter avant qu’il lise son discours sur un téléprompteur. Comme dit la vieille expression, là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir. Cette convention aurait pu s’appeler Vol au-dessus d’un nid de crapules.

Aucun mot n’a été prononcé sur les émeutes et les destructions dans les villes démocrates, avec la complicité des maires des villes concernées. Aucun mot n’a été prononcé non plus sur les incitations à la haine et au meurtre de Black Lives Matter et sur les meurtres survenus. Seul George Floyd a été cite, et lui n’a pas été assassiné. Une dizaine de noirs ont, eux, été assassinés depuis, par Black Lives Matter. Des blancs aussi, dont un petit garçon de cinq ans qui jouait dans le jardin de ses parents et qu’un noir inspire par Black Lives Matter a tué, parce qu’il était blanc. Le Parti Démocrate est couvert du sang d’innocents. C’est impardonnable.

Il a créé un climat de violence sans précédent depuis des décennies. Face à lui, je le redis, Trump incarne la droiture et le courage. Parce que nous sommes dans une époque cloacale, c’est Trump qu’on traine dans la boue et les crapules qu’on porte aux nues.

La Convention Républicaine commence lundi.

Le Figaro écrit que “Biden appelle l’Amérique à sortir de l’obscurité”. Je n’ai pas lu l’article. J’ai craint d’avoir la nausée. La sortie de l’obscurité à mes yeux, c’est la fin de la Convention Démocrate. Le premier avantage qu’on trouvera dans la Convention Républicaine sera que les Républicains n’ont pas besoin de mentir : la vérité suffit quand on est du côté de la vérité et du coté des faits. Le deuxième avantage qu’on trouvera dans la Convention Républicaine sera que les Républicains n’insulteront pas. Les Républicains ne sont pas méchants. La méchanceté imprègne le Parti Démocrate. On ne le voit pas en France, mais je ne compte-là les gestes violents de Démocrates aux Etats-Unis depuis que Trump est élu, y compris vis-à-vis d’enfants.

Les Démocrates tels qu’ils sont incarnent une souillure sur la société américaine.

Je respecte la gauche quand elle se conduit de manière respectable.

 Les Démocrates n’ont strictement rien de respectable.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

18
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz