Publié par Team 100 jours le 26 août 2020

Mercredi 12 août– 84e jour

Trump

Le Président a écrit plusieurs tweets :

  • « Superbe nouveau livre de l’ancienne directrice des opérations du Bureau ovale, Madeleine Westerhout, intitulé «Off the Record». Quand je regarde tous les faux livres et les âneries écrites à mon sujet, c’est vraiment agréable de voir une jeune femme très intelligente et pleine de sagesse écrire une description honnête de ce qui s’est passé à la Maison-Blanche à des moments extrêmement intéressants et importants. Tant de bonnes histoires de la part de quelqu’un qui, contrairement à la plupart des autres soi-disant écrivains, était réellement là, et qui a participé à l’action– et il y en a eu beaucoup. Allez acheter ce livre, c’est du bon travail ! »
  • « John Bolton, l’une des personnes les plus stupides que j’ai rencontrées au sein du gouvernement et, malheureusement, j’en ai rencontré beaucoup, dit souvent que je respectais, et même faisais plus confiance au Russe Vladimir Poutine qu’à nos services de renseignement. Bien sûr, ce n’est pas vrai, mais si les premières personnes que vous avez rencontrées dans les services de renseignement américain étaient des flics ripoux qui se sont avérés être des salauds au plus haut niveau comme James Comey, le menteur avéré James Clapper, peut-être le pire de tous, le Cinglé John Brennan qui a dirigé la CIA, vous pourriez peut-être comprendre ma réticence à leur faire confiance ! »

Interview avec Breitbart

Lors d’une interview avec Breitbart News, le Président Donald Trump a déclaré que la présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, et le leader de la minorité au Sénat, Chuck Schumer, sont des «obstructionnistes» qui ne sont pas «intéressés» à aider les personnes dans le besoin.

M. Trump s’est déclaré prêt à poursuivre l’aide à la relance économique par le biais d’un décret plutôt que par une loi adoptée par le Congrès, parce que « nous avons des obstructionnistes de l’autre côté ».

« Nancy Pelosi et le larmoyant Chuck sont absolument des obstructionnistes. Tout ce qui les intéresse c’est d’obtenir de l’argent pour renflouer les villes et les États mal gérés par des Démocrates. (L’argent pour renflouer) représente environ un trillion de dollars et c’est inacceptable. C’est pratiquement 90 % de ce qu’ils veulent ».

En plus, a dit M. Trump, Mme Pelosi et M. Schumer sont catégoriques quant à l’appropriation de l’argent afin de créer un système de vote par correspondance qui, selon lui, entraînerait le trucage de l’élection.

Biden

L’ancien Gouverneur John Kasich (un Républicain de l’Ohio), qui doit s’exprimer en faveur de Joe Biden lors de la Convention nationale démocrate, a déclaré lundi sur CNN que le soutien des évangéliques à Trump n’était pas « cohérent avec les choses auxquelles ils croient tel qu’elles sont promues dans l’Ancien et le Nouveau Testament », soulignant que la foi de l’ancien Vice-président Joe Biden était un facteur déterminant de son soutien.

John Kasich était candidat aux primaires républicaines en 2016. Il a fini troisième derrière Donald Trump et Ted Cruz et a refusé d’appuyer Trump.

En fait, Joe Biden qui essaie maintenant de passer pour un bon catholique pour obtenir le soutien de l’électorat de confession catholique américain, s’est vu refuser la communion par le père Robert Morey, pasteur de l’église catholique St Anthony dans le diocèse de Charleston, en Caroline du Sud en raison de son soutien à la légalisation de l’avortement (en accord avec un décret de Benoît XVI).

Kamala Harris choisie comme colistière

Joe Biden a choisi la Sénatrice de la Californie et ex-candidate à la présidence, Kamala Harris, comme colistière et éventuelle (D-CA) Vice-présidente s’il est élu.

Kamala Harris, née à Oakland d’une mère indienne et d’un père jamaïcain, est la deuxième femme «noire» à avoir été élue au Sénat, en 2016.

Son parcours en tant que Procureure générale de Californie et procureure d’un district de San Francisco a été fortement critiqué lors des primaires démocrates et a rebuté certains gauchistes et de jeunes électeurs noirs qui la considèrent comme déphasée par rapport aux questions de racisme systémique et à la brutalité policière.

Elle a tenté de trouver un équilibre sur ces questions, déclarant avoir été une « procureure progressiste », soutenant les réformes des forces de l’ordre.

En conférence de presse, le Président Trump a réagi à l’annonce de la nomination de Mme Harris en disant :

« J’ai été un peu surpris qu’elle ait été choisie. Elle n’a pas bien réussi pendant les primaires. Elle a dit beaucoup de choses qui ne sont pas vraies. Elle a été dure avec le juge Kavanaugh et dure et irrespectueuse envers Joe Biden lors d’un débat. Elle est en faveur d’augmenter les impôts. Elle est contre le fracking. Elle est en faveur de la médecine socialiste

En comparaison, le Président s’est dit heureux d’avoir Mike Pence comme vice-président car il est «solide comme un roc.».

Coronavirus

  • Lors de sa conférence de presse du 10 août, le Président Trump a annoncé que le Dr Scott Atlas rejoignait son équipe de conseillers concernant le coronavirus.
  • Le Dr Atlas est l’ancien chef du département de neuroradiologie du centre médical de l’université de Stanford et maintenant chercheur principal à la très prestigieuse Hoover Institution de Stanford.
  • Mais outre ses références impeccables, le Dr Atlas est l’un des milliers d’experts médicaux que les Démocrates et leurs valets dans les médias veulent ignorer ou faire taire car il est en désaccord avec le Dr Fauci.
  • Le 22 avril dernier, le Dr Atlas a écrit un article pour le journal The Hill dans lequel il appelait à arrêter la panique et à mettre fin au confinement total.
  • Il a expliqué cinq faits concernant COVID-19 qui étaient déjà apparents à partir des données un mois après le début du confinement. Mais la plupart des Américains ne l’ont pas su car les médias n’en ont pas parlé :
    • Fait 1 : L’écrasante majorité des gens n’ont pas de risque significatif de mourir du coronavirus.
    • Fait 2 : La protection des personnes âgées à risque permet d’éviter la surpopulation des hôpitaux.
    • Fait 3 : Les politiques de confinement général empêchent l’immunité de groupe, prolongeant ainsi le problème.
    • Fait 4 : Des personnes meurent parce que d’autres soins médicaux ne sont pas dispensés en raison de projections hypothétiques.
    • Fait 5 : Nous avons une population à risque clairement définie qui peut être protégée grâce à des mesures ciblées.
  • D’innombrables vies auraient été sauvées et une grande quantité d’épreuves et de misères inutiles aurait été évitée si davantage de personnes avaient eu connaissance de l’article du Dr Atlas dès sa première parution en avril.
  • Laura Ingraham, lors de son émission sur Fox News, le 23 juillet dernier, a demandé au Dr Atlas de répondre explicitement aux tentatives du Dr Fauci de maintenir de les Américains dans un état de panique perpétuelle, alors, qu’en réalité, le virus est sous contrôle et le pire est passé.

Opposition têtue du Dr Fauci à l’hydroxychloroquine

  • Entre deux séances photos pour des magazines et le premier lancer lors d’un match de baseball, le Dr Anthony Fauci, a minimisé l’efficacité de l’hydroxychloroquine (HCQ) et en a souligné les prétendus dangers. Tandis que de vrais médecins et de vrais patients ont utilisé la HCQ comme médicament pour traiter des maladies comme le lupus et l’arthrite rhumatoïde pendant six décennies sans aucun effet secondaire grave.
  • M. Fauci s’est entiché des études cliniques, qui permettent de déterminer l’efficacité et le risque des vaccins, mais qui ne valent pas grand-chose par rapport aux résultats d’une utilisation réelle.
  • On peut comprendre l’opposition des grandes compagnies pharmaceutiques et des Démocrates au Congrès à l’utilisation de la HCQ contre le virus de Wuhan :
  • Il n’y a pas d’argent à faire avec un médicament couramment disponible qui coûte quelque chose comme 50 cents la pilule. Et si son utilisation à grande échelle était aussi efficace aux USA que dans le monde entier, elle détruirait une des raisons principales du confinement qui donne aux gauchistes un pouvoir de contrôle considérable.
  • Pour certains, la HCQ pourrait en effet sauver un grand nombre de vies américaines et cela améliorerait la perception qu’a le public de la manière dont le Président Donald J. Trump gère la crise et pourrait augmenter ses chances de réélection. C’est inacceptable, même si ça coûte des vies américaines.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous