Publié par Team 100 jours le 26 août 2020

Mardi 4 août– 92e jour

Nous avons pensé inviter un Démocrate honnête, proche de Dreuz, pour couvrir une journée par semaine de ces 100 jours sous le regard d’une personne qui va voter pour Joe Biden.

Nous aimerions connaître votre position, car l’idée vous est destinée, afin d’enrichir votre analyse avec des informations factuelles que nous pourrions avoir manquées. Merci de nous donner votre opinion dans les commentaires.

  • L’administration Trump a accordé une subvention de plus de 35 millions de dollars à des organisations qui fournissent un logement aux survivants de la traite des êtres humains– essentiellement des Hispaniques leurrés par des « coyotes », des passeurs à la frontière mexicaine.

    Comme ces subventions ne collent pas avec les accusations de racisme des médias, ces derniers ont largement ignoré sa décision.
  • Les Démocrates ont demandé au ministre de la Justice William Barr de ne pas publier le rapport Durham si près de l’élection, parce qu’il pourrait accuser des personnalités politiques Démocrates de premier plan concernant les irrégularités de l’enquête sur la collusion russe, et « faire l’effet d’une grenade », selon les propos d’un membre du Congrès. Soit.

    Et dans le même temps, un juge fédéral de New York a déclenché une enquête sur l’organisation Trump, et a déjà laissé fuiter dans la presser qu’il s’agirait de fraude bancaire et à l’assurance et d’activités criminelles.

    C’est l’hypocrisie habituelle du monde politique, bien nigaud celui qui cède (comme en France François Fillon).
  • Le monde du sport est secoué par le comportement anti-américain des sportifs qui mettent un genou à terre pendant l’hymne national.
  • Les ventes de maillots de Jonathan Isaac ont grimpé en flèche après qu’il ait refusé de s’agenouiller en affirmant qu’il aime son pays.

    Son maillot est numéro 2 des ventes derrière LeBron James.
  • A l’inverse, le taux d’audience de la NBA et la MLB se sont effondrés après la politisation pro-Black Lives Matter des jeux. Il semble que les téléspectateurs ne soient pas intéressés par le message politique que les ligues ont à offrir– ou qu’ils n’ont pas envie d’entendre parler de politique quand ils regardent des matchs.

    En ce qui concerne les premiers matchs, Outkick a rapporté que le début de la saison de la NBA sur TNT a vu les chiffres suivants :
    • Lakers-Clippers : 3,4 millions
    • Pélicans-Jazz : 2,1 millions
  • Le nombre de téléspectateurs MLB d’ESPN a également été décevant :
    • Yankees-Nationals : 4,0 millions
    • Dodgers-Giants : 2,8 millions
  • Ces chiffres donnent une indication de l’état d’esprit des Américains peu informés, indication qu’il est impossible de voir dans les sondages et les journaux télévisés.

Vote par correspondance

  • Le Nevada, un Etat qui pourrait repasser Républicain, vient de décider que pour combattre le coronavirus, l’élection de novembre se fera totalement par correspondance.

    Le gouvernement du Nevada, Steve Sisolak, a déclaré qu’il avait signé un projet de loi permettant à tous les électeurs inscrits de l’État de voter par correspondance lors des élections de novembre.

    Il y a eu 847 morts du coronavirus dans l’Etat, soit à peu près la moitié de la moyenne nationale par million d’habitants, ce qui laisse entendre que la décision est plus motivée par la politique que par la santé publique.

    Le président Trump a menacé de poursuivre l’État pour cette décision.

Trump agit pour le peuple américain

  • Le président Donald Trump a déclaré qu’il veut mettre fin aux expulsions pour non-paiement de loyer, en disant que les gens sont « violemment jetés dehors » et que ce n’est pas leur faute, mais « la faute de la Chine » lors d’une conférence de presse lundi soir.

 » Je ne veux pas que les gens soient expulsés », a déclaré M. Trump. « Ils sont expulsés, jetés dehors, quel que soit l’endroit où ils se trouvent. Dans de nombreux cas, ils vont dans de grands abris et si vous parlez de pandémie, ils vont dans des abris où se diffuse la pandémie.

  • Le 26 juillet, le conseiller économique de la Maison-Blanche Larry Kudlow a laissé entendre que le gouvernement fédéral prolongerait le moratoire sur les expulsions dans le cadre d’un nouveau plan de relance, a-t-il déclaré dans une interview avec Jake Tapper de CNN.
  • Trump a signé un ordre exécutif pour protéger l’emploi des Américains et déclaré : « Nous finalisons la réglementation H1-B afin qu’aucun travailleur américain ne soit plus jamais remplacé [par un étranger]. »

    Le président Trump a signé lundi un décret empêchant les agences fédérales de passer des contrats ou de sous-traiter l’embauche de travailleurs étrangers.

    Le décret renforce les restrictions, pour les entrepreneurs fédéraux, d’utiliser le visa H1-B pour faire venir des travailleurs étrangers temporaires pour des emplois hautement qualifiés, au lieu de compter sur les Américains.
  • Le président a dénoncé la décision d’une cour d’appel d’annuler la peine de mort du terroriste du marathon de Boston, et appelé le gouvernement à reprendre à zéro la décision.

Joe Biden

  • Le Parti communiste révolutionnaire soutient la candidature du démocrate Joe Biden au poste de président. Aucun média mainstream en a parlé, tandis que lorsque The Crusader, un journal du KKK (et pas le KKK lui-même) a soutenu la présidence de Trump, même Reuters et le Washington Post en ont parlé.
  • Le 2 novembre 2016, CBS saluait la campagne de Donald Trump pour son rejet de l’approbation du Ku Klux Klan.
  • En août 2015, Donald Trump déclarait qu’il ne voulait pas le soutien de l’ancien chef du Ku Klux Klan, David Duke, et qu’il répudierait son soutien. « Je n’ai pas besoin de son soutien » avait déclaré le candidat Trump.
  • Sauf erreur, Joe Biden n’a pas rejeté le soutien du parti communiste, qui est bien plus destructeur et tout aussi haineux que le KKK.
  • Par contre, sa campagne attaque Trump en rappelant que le tireur d’El Paso a écrit un manifeste faisant écho à Donald Trump, ce qui sous-entend que Trump est responsable de ceux qui le soutiennent, et Biden ne l’est pas.
  • Les deux pieds dans la campagne contrairement à la tradition, Obama dévoile la première vague de ses soutiens aux candidats Démocrates pour 2020. Joe Biden est resté silencieux.
  • C’est au tour d’un média de gauche, The Hill, de pointer du doigt les amitiés communistes de Karen Bass, pressentie comme vice-présidente possible de Joe Biden.

Le quotidien de Washington écrit :

La suggestion selon laquelle Bass aurait eu une certaine sympathie pour le défunt leader cubain Fidel Castro a provoqué la consternation des Démocrates en Floride.

Choisir Bass « viole le principe central d’une sélection vice-présidentielle, qui est de ne faire aucun mal », selon le sondeur et stratège Démocrate Fernand Amandi, basé en Floride.

« Non seulement ça fait du mal – mais ça pourrait saboter les perspectives de remporter le plus grand État oscillant de la nation, dans une élection qui doit être gagnée pour l’avenir de la république », a-t-il ajouté.

Les Américains d’origine cubaine ont généralement obtenu environ 6 % de l’ensemble des voix dans le Sunshine State.

https://thehill.com/homenews/campaign/510353-cuba-spells-trouble-for-basss-vp-hopes
  • En revanche, sa proximité avec Nation of Islam (NOI) ne fait pas beaucoup de vagues. Elle a été photographiée à un événement de NOI, ce qui ne l’empêche pas de nier tout lien avec l’organisation.

    La Californienne Karen Bass a nié avoir des liens avec Nation of Islam, malgré les photos de ses présences à des événements la liant au groupe.
    • Bass a participé à des événements et a été photographiée en compagnie de Tony Muhammad, le plus haut responsable de la Nation of Islam, qui l’a saluée comme l’un des rares membres du Congrès en qui il a confiance.&nbsp ;
    • Elle est aux côtés de Tony Muhammad, le directeur de la division occidentale de la Nation of Islam, lors d’événements en 2014 et 2015. On voit Bass poser avec Muhammad sur une photo mise en ligne par Mablean Ephriam, l’ancien animateur de l’émission « Justice With Judge Mable » sur la chaîne de télévision Fox.
    • Elle a assisté à un événement contre la brutalité policière en avril 2015 avec Muhammad et d’autres militants de la région de Los Angeles.
    • Elle a participé à un sommet accueillant les premières dames d’Afrique en avril 2013 organisé par le Final Call, « l’organe de communication officiel de la Nation de l’Islam », qui a posté une photo de la Démocrate californienne lors de l’événement.
  • Le leader de la Nation de l’Islam, Louis Farrakhan, a qualifié le peuple juif de « satanique », a loué Adolf Hitler comme un « très grand homme » et a blâmé le peuple juif pour l’Holocauste et le 11 septembre.&nbsp ;

    Un porte-parole de Bass a déclaré à la Fondation du Daily Caller News que Bass n’a jamais rencontré ou parlé à Farrakhan.

 » La députée Bass n’a jamais rencontré Louis Farrakhan, n’a jamais parlé à Louis Farrakhan et n’a aucun lien avec Louis Farrakhan », a déclaré le porte-parole, affirmant que la députée « n’est en aucune façon liée à Louis Farrakhan ou à la Nation de l’Islam ».

https://dailycaller.com/2020/08/03/karen-bass-nation-of-islam-louis-farrakhan/
  • Cependant, Tony Muhammad, faisant l’éloge de Bass et d’une autre Démocrate californienne bien connue, Maxine Waters, qui ont refusé de prendre leurs distances avec Farrakhan, a déclaré dans une interview en 2018 publiée dans le Los Angeles Sentinel, que Farrakhan leur a dit de vérifier toutes les choses négatives qu’elles entendent sur lui :

 » Je dois dire que je remercie Dieu pour Maxine Waters et la députée Karen Bass », a déclaré Muhammad, alors que certains élus démocrates prenaient leurs distances par rapport à Farrakhan.

« Le ministre Farrakhan prendra un appel d’une Maxine Waters ou d’une Karen Bass. Il arrêtera ce qu’il est en train de faire… [et] viendra les corriger, leur a dit [Farrakhan], et ne laissez personne vous dire que j’ai fait quelque chose de mal sans vérifier ».

https://lasentinel.net/exclusive-nois-minister-tony-muhammad-speaks.html

Noirs pour Trump

Le livre de Joy VIlla « Une conservatrice qui botte les fesses [des Noirs Démocrates] »
  • L’acteur Robert John Davi a eu des mots forts contre le mouvement Black Lives Matter, le qualifiant de « farce » et de « mouvement marxiste pour détruire l’Amérique »
  • Leo Terrel, un avocat pour les droits civiques, a déclaré : « Le président Trump s’occupe bien des Noirs américains ! »

Sondage

  • Un sondage publié par Democracy for America donne Trump devant Biden avec 48% contre 46%.

    Le sondage fait ressortir un taux de 48 % pour l’ensemble du pays, contre 46 % pour M. Biden, avec 6 % d’indécis.

    Parmi les électeurs blancs, Trump est en tête avec 53 % contre 46 %. Trump est très fort parmi les électeurs noirs, avec 20 % (Il a obtenu environ 8 % des votes noirs en 2016).

    Le sondage prédit 309 votes électoraux (ou grands électeurs) pour Trump, soit plus qu’en 2016.
  • Certes, ce sondage n’est qu’un sondage parmi les autres.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous