Publié par François Sweydan le 28 août 2020

Suite à appel au secours du Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, Ignatus Aphrem II (publié dans Dreuz.info, le 26 août 2020), missive urgente en date du 21 août 2020 adressée à António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, voici un autre du métropolite catholique romain melkite monseigneur Georges Khoury que je traduis pour Dreuz.

« Le métropolite Mgr Georges Khoury de Notre-Dame du Paradis au Brésil a adressé aux catholiques romains melkites un appel mondial sous le titre Ensemble pour Al-Hassakah, dans lequel il déclare : « Quiconque a des oreilles, qu’il entende… Sauvez Hassaka… Hassaka a soif… Hassaka est triste… Hassaka est blessée… Al-Hassakah est malade… et sa maladie est la cruauté de ses voisins envers elle et contre son peuple.

Combien de temps Hassaka aura-t-elle soif ? Et pendant combien de temps le monde restera-t-il silencieux et soumis ? Combien de temps l’Organisation des droits de l’homme (si elle en était vraiment…) restera-t-elle soumise et complice des décisions d’États qui ne savent pas ce que signifie l’humanité…? Où sont ces organisations qui s’affichent en long et en large comme s’il en était d’un paon qui ne voyait que sa queue colorée…? Où sont ces organisations ? Et où sont les Nations Unies (si elles étaient vraiment unies) ? Et où est le Conseil de sécurité ? (qui est devenu un conseil sécuritaire) qui défend les intérêts de ces pays qui s’enorgueillissent de démocratie, de liberté et de justice mais qui sont loin de ces qualités… Où sont ces semblant d’hommes installés dans leurs palais, debout sur les chaires, fiers de leurs costumes et leurs cravates…?

Où sont ceux qui sont assis derrière des tables, sur les podiums internationaux, devant les caméras occupés à faire la propagande de quelques bouteilles d’eau alors qu’ils voient ce que fait la Turquie et son président – qui prétend la démocratie et son souci de l’humanité – avec le peuple de Hassaka…? N’est-il pas temps pour ces pays de prendre leurs décisions humanitaires, forçant cet homme arrogant dans ses agissements, alors que ces pays regardent des centaines, voire des millions de personnes mourir de soif ? Tout cela pour éloigner de cette région septentrionale de Syrie ce peuple fier et puissant de Hassaka à l’histoire ancienne ? Sauvez Al-Hassakah qui souffre encore du manque d’eau ; l’eau qui est une bénédiction et une bénédiction de Dieu. Que Dieu bénisse les habitants de Hassaska et les protège de tout mal »[1] ».

Il est urgent que la communauté internationale et particulièrement l’Europe bien silencieuse agissent rapidement face à cet énième crime contre l’humanité de la part d’une Turquie qui fut cannibale des pays voisins en Orient, en Europe centrale et dans les Balkans, en Afrique du nord et en Méditerranée depuis de longs siècles.

Laissera-t-on la Turquie islamiste néo ottomane répéter sa barbarie et ses prétentions impérialistes des siècles passés ? Laissera-t-on le Frère musulman Recep Erdoğan poursuivre ses exactions et ses épurations ethniques et religieuses dans tout le nord de la Syrie ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © François Sweydan pour Dreuz.info.

Référence

[1] Du site copte (en arabe) albawabhnews.com, https://www.albawabhnews.com/4120321, appel recueilli par Rim Mokhtar, le 25 août 2020.

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz