Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 septembre 2020

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Un Antifa identifié comme étant l’auteur du meurtre d’un militant pro-Trump à Portland le week-end dernier a rompu son silence dans une interview pour Vice, où il dit avoir tué le supporter de Trump en état de légitime défense.

« Je n’avais pas le choix. Je veux dire…j’avais le choix. J’aurais pu rester assis là et les regarder tuer un de mes amis de couleur. Mais je n’allais pas le faire », a déclaré Michael Forest Reinoehl, 48 ans, à VICE dans une interview diffusée jeudi soir.

Meurtre en pleine rue

  • Un homme, qui sera plus tard identifié comme étant Aaron Danielson (il se faisait aussi appeler Jay Bishop) a été abattu à Portland après que des membres d’une caravane pro-Trump et des contre-manifestants de Black Lives Matter se soient affrontés dans la soirée de samedi 30 août (2).
  • La fusillade s’est produite à l’intersection de la 3rd street et d’Alder alors que la caravane pro-Trump traversait la ville, a rapporté Megan Allison de la chaîne locale KATU.
  • Un homme de 48 ans, Michael Forest Reinoehl, déjà accusé d’avoir porté sur lui une arme chargée lors d’une manifestation dans le centre-ville de Portland, fait l’objet d’une enquête sur la fusillade mortelle du manifestant de droite après un rassemblement pro-Trump.

Des vidéos postées sur Twitter montrent une personne s’effondrant au sol et aidée par d’autres personnes après les tirs.

  • La victime, Aaron Danielson, un homme blanc, portait un chapeau avec l’insigne du groupe de droite Patriot Prayer. Danielson a reçu une balle dans la poitrine et est mort dans la rue. C’était peu après que la plupart des voitures d’une caravane de partisans du président Donald Trump aient quitté les rues du centre-ville.

Un authentique antifa : militant violent, fasciste dans ses moindres pensées, et qui se dit antifasciste

  • Le 16 juin, donc un mois et demi avant le meurtre, Reinoehl a écrit sur les réseaux sociaux :

« Toute révolution a besoin de gens qui sont prêts et disposés à se battre. Nous sommes si nombreux à protester sans savoir où cela nous mènera. Ce n’est qu’un début, c’est là que le combat commence. Si vous ne pouvez pas aller plus loin, merci de votre participation, mais restez à l’écart et soutenez ceux qui sont prêts à se battre. Je suis à 100 % ANTIFA tout du long du processus ! Je suis prêt à me battre pour mes frères et sœurs ! … Nous ne voulons pas de la violence mais nous ne la fuirons pas non plus ! … Les manifestants et les antifa d’aujourd’hui sont mes frères d’armes. »

https://www.oregonlive.com/crime/2020/08/man-under-investigation-in-fatal-shooting-after-pro-trump-rally-allegedly-took-loaded-gun-to-earlier-portland-protest.html
  • Le 2 juillet, Reinoehl a écrit sur Instagram :

« Nous n’arrêterons pas tant qu’il n’y aura pas de changement. Aujourd’hui plus que jamais, nous devons nous unir. Rejoignez la cause et soutenez les personnes qui sont prêtes à prendre une balle en caoutchouc. Donnez-leur des vivres, de l’eau, des soins médicaux, tout ce qui peut les aider. Apportez des ballons et de la peinture pour les ballons de peinture. #blaklivesmatter #breonnataylor. »

https://www.oregonlive.com/crime/2020/08/man-under-investigation-in-fatal-shooting-after-pro-trump-rally-allegedly-took-loaded-gun-to-earlier-portland-protest.html
  • D’autres posts de lui le rattachent au Free Thought Project, qui se présente sur son site web comme une « plaque tournante pour les conversations sur la promotion de la liberté et la tâche redoutable de faire en sorte que le gouvernement rende des comptes ».

Témoignage de la sœur de Reinoehl

Un membre de la famille a identifié Michael Forest Reinoehl comme étant l’homme photographié et filmé quittant les lieux peu avant 21 heures samedi.

La sœur de Reinoehl, 36 ans, a déclaré avoir été réveillée juste avant 8 heures dimanche par un appel téléphonique menaçant. Quelqu’un qui lui a dit : « toute ta famille est en danger à moins que vous ne le livriez ».

« C’est comme ça que j’ai découvert que mon frère était impliqué », a-t-elle dit à The Oregonian/OregonLive.

« J’ai alors appelé la police de Sandy pour signaler la menace ». Une fois qu’elle a regardé en ligne et vu des captures d’écran de la photo de son frère, elle a dit qu’elle avait appelé les inspecteurs de Portland.

« Nous avons contacté la police et confirmé que nous avions reconnu Michael dans les captures d’écran », a-t-elle déclaré. Elle a demandé à ce que son nom ne soit pas utilisé à cause des menaces.

« D’une part, toute cette histoire nous surprend, car nous avons toujours pensé qu’il aboie beaucoup mais qu’il ne mord pas », dit-elle. « Mais il a aussi une tendance à être très impulsif et irrationnel. »

« Reinoehl a volé les médicaments de notre mère pour des crises d’épilepsie et il a beaucoup de dettes. Il donne souvent les adresses de ses proches comme s’il s’agissait des siennes pour éviter toute responsabilité », dit-elle.

« Il a un fils et une fille et est séparé de leur mère », dit-elle.

https://www.oregonlive.com/crime/2020/08/man-under-investigation-in-fatal-shooting-after-pro-trump-rally-allegedly-took-loaded-gun-to-earlier-portland-protest.html

L’interview de Reinoehl

VICE a diffusé l’interview de Michael Reinoehl pour essayer de faire passer le mouvement, et l’acte de cet antifa pour une « gaffe ».

Contexte

  • Les membres du mouvement Patriot Prayer avaient pris part à une caravane pro-Trump à travers Portland, où les manifestants de Black Lives Matter et Antifa cassent, pillent, détruisent tout depuis 90 jours avec la bénédiction du maire, qui a pourtant été pourchassé jusque chez lui, d’où il a été contraint de déménager après que les Antifas aient cassé le hall de son immeuble.
  • Dans l’interview pour Vice (2), Reinoehl admet être l’auteur du tir fatal sur Aaron Danielson, le partisan du mouvement Prière Patriotique qui est mort samedi soir de ses blessures par balle à la poitrine.
  • Vice présente le suspect du crime comme un vétéran de l’armée. L’armée américaine a publié un communiqué pour dire qu’aucune trace de son nom ne figure dans leurs registres.
  • D’après les premiers rapports, Danielson, qui se faisait appeler Jay Bishop, n’était pas armé, et il ne menaçait personne lorsqu’il a été abattu.
  • Reinoehl n’a été ni arrêté ni inculpé dans cette affaire.

« Quand je vois un gros camion avec un drapeau Trump dessus, je pense immédiatement qu’ils sont à ma recherche.

J’ai vu la caravane Trump [arriver], et j’ai eu l’impression que c’était le début d’une guerre.

En ce qui concerne la fusillade, il a dit : « J’étais sûr de ne pas avoir touché un innocent. Mais ils essaient de me faire passer pour un meurtrier. J’ai pensé que nous allions être poignardés, alors j’ai agi en état de légitime défense » [les vidéos montrent une toute autre situation, et VICE précise qu’il n’a pas été en mesure de corroborer son récit].

La vidéo ne montre pas cela. On voit une rue plutôt calme, le soir, avec des voitures normales, pas des camions de militants, sans aucun drapeau pro-Trump, qui s’arrêtent au feu rouge, démarrent, et traverse paisiblement le carrefour. Il n’y a quelques personnes dans la rue à cet endroit. Il semble que personne ne court, personne ne menace personne, et brusquement, de la fumée, un homme s’écroule, et juste après un autre s’enfuit en courant :

« Je ne suis pas membre de l’Antifa dit encore Reinoehl [il a un énorme tatouage antifa visible sur le cou, et dans un post du 16 juin sur Instagram, il a écrit « Je suis 100% ANTIFA ! »]. Je ne suis membre de rien. »

Reinoehl explique qu’il croit que nous sommes au début d’une guerre civile : « Ce coup de feu était le début d’une guerre civile ».

Il a également comparé les manifestations à la guerre, et a déclaré que « comme toutes les guerres, il y aura des victimes ».

Deux semaines plus tard, Reinoehl a déclaré au journaliste de VICE qu’il ne regrette pas son acte.

« Si la vie de quelqu’un qui m’est cher est en danger, et qu’il y a quelque chose que je peux faire pour l’empêcher … je pense que tout être humain bon ferait la même chose », a-t-il dit.

Trois fois arrêté avec une arme illégale, trois fois remis en liberté

Les policiers ont arrêté Reinoehl à Portland pendant les émeutes. Il avait une arme à feu chargée (en violation de la loi Coty de Portland) et un couteau. Il s’est battu avec les policiers pendant son arrestation. Le juge l’a relâché parce que les juges rouges protègent les Antifa
This knife and firearm were seized during this arrest. The loaded firearm possession violated Coty code.
  • Reinoehl a été arrêté le 8 juin pour excès de vitesse à 160 km/h au volant d’une Cadillac STS de 2005 sur l’autoroute 84 de l’Oregon limitée à 100 km/h. Lui et son fils de 17 ans faisaient la course dans deux voitures différentes.

    Dans la voiture, la police a déclaré avoir trouvé de la marijuana, des « médicaments non identifiés » et un pistolet Glock chargé pour lequel Reinoehl n’a pas de permis de port d’arme.

    Selon les dossiers du tribunal de l’Oregon, il a reçu un procès verbal pour :
    • Possession illégale d’armes à feu,
    • mise en danger d’autrui, car sa fille de 11 ans était dans la voiture avec lui,
    • conduite sous influence d’une drogue,
    • conduite sans assurance,
    • conduite sans permis de conduire, qui lui a été retiré.
  • Il est reparti libre avec une citation à paraître pour le 8 juillet (3). S’il avait été arrêté, une personne ne serait pas morte sous ses balles.
  • Son fils de 17 ans, qui a été arrêté au volant d’une Subaru Impreza, a été accusé de conduite sous l’influence de la marijuana et de possession illégale d’une arme à feu.
  • Puis il a été interpelé par la police lors d’une manifestation violente de Black Lives Matter (BLM) à Portland le 5 juillet à 2 heures du matin. Il a reçu une citation à comparaître pour résistance à l’arrestation, violence contre des policiers, et possession illégale d’armes à feu, (photos de la police de Portland ci-dessus).
  • Cependant, Portland est dirigée par un maire d’extrême-gauche qui a laissé sa ville être détruite depuis 90 jours d’émeutes qui ne cessent pas, un gouverneur Démocrate qui a abaissé le classement des délits de ce genre en simple contravention afin de protéger les activités destructrices des Antifas et de Black Lives Matter, un tribunal rouge, et un procureur qui a déclaré qu’il ne poursuivrait aucun manifestant.
  • Il a reçu un avis de comparution au tribunal pour le même jour, mais il ne s’est jamais présenté, cependant, les dossiers des tribunaux montrent que le juge chargé de l’affaire a rendu une décision de « non plainte ».
  • Brent Weisberg, le porte-parole du procureur Mike Schmidt, a déclaré qu’un dossier a été ouvert dans l’affaire Reinoehl, mais que les mises en accusation dans les cas où les accusés ne sont pas en garde à vue ont été suspendues en raison de la pandémie COVID-19, et qu’il ne retiendrait pas de charges contre les manifestants, comme pour le fait d’interférer avec la police ou de résister à une arrestation.

Un fasciste de moins sur terre

Il y a deux heures, Michael Forest Reinoehl a été abattu par des agents fédéraux alors qu’ils tentaient de l’arrêter à Lacey, au sud de Seattle dans l’Etat de Washington. Reinoehl a tenté de fuir à bord d’une voiture et il y a eu des échanges de feu – on ne sait pas pour l’instant si Reinoehl, qui était armé, a tiré.

Un voisin a témoigné avoir vu un homme [Reinoehl] qui marchait à reculons près d’un pick-up blanc à l’arrière de la maison où il se cachait. Il tenait un fusil, et des officiers tiraient dans sa direction.

Une heure avant avoir résisté aux forces de l’ordre et avoir provoqué leur réaction armée, Reinoehl était au téléphone avec Tiffanie Wickwire, qui l’aidait à mettre en place une page GoFundMe, a déclaré Mme Wickwire dans une interview.

« Nous parlions de ses enfants et de ce qu’il fallait faire pour eux si quelque chose lui arrivait », a-t-elle dit, en faisant référence à son fils de 17 ans et à sa fille de 11 ans.

Une heure avant sa rencontre fatale avec les forces de l’ordre, M. Reinoehl était au téléphone avec Tiffanie Wickwire, qui l’aidait à mettre en place une page GoFundMe, a déclaré Mme Wickwire dans une interview.

« Nous parlions de ses enfants et de ce qu’il fallait faire pour eux si quelque chose lui arrivait », a-t-elle dit, en faisant référence à son fils de 17 ans et à sa fille de 11 ans.

« Vous avez du sang sur vos mains. Vous avez assassiné Michael Reinoehl », a écrit quelqu’un devant un bâtiment des forces de l’ordre. « Michael a été assassiné », a dit un autre panneau.

Conclusion

Je pense que la plupart d’entre vous ont fait le rapprochement entre le battage médiatique incroyable suite à la mort d’une activiste de gauche lors de la manifestation de Charlottesville en 2017, et le silence des médias pour le militant pro-Trump assassiné.

Ce que vous n’avez sans doute pas remarqué cependant, c’es qu’en 2017, le président Trump avait condamné l’acte du militant de droite qui avait foncé sur les manifestants avec sa voiture, et il avait déclaré qu’au milieu des manifestants violents, d’extrême droite et d’extrême gauche, il y avait aussi des gens biens, dans les deux camps. Trump a été insulté pour cette déclaration, qui a été déformée par les journalistes comme s’il avait dit que les néo-nazis qui avaient pris part à la manifestation étaient des gens biens. Même les organismes de fact checking, qui sont tous de gauche, avaient pris la défense de Trump.

Et ce que vous n’avez pas non plus remarqué, c’est que les médias n’ont pas exigé du candidat Joe Biden de condamner le meurtre du partisan de Trump par un de ses électeurs. Pire que ça, Biden a même sous entendu que la victime est responsable de sa propre-mort.

Maintenant que Reinoehl a été éliminé, attendez-vous à ce que les journalistes lui récitent des louanges.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.oregonlive.com/crime/2020/08/man-under-investigation-in-fatal-shooting-after-pro-trump-rally-allegedly-took-loaded-gun-to-earlier-portland-protest.html
  2. https://www.vice.com/en_us/article/v7g8vb/man-linked-to-killing-at-a-portland-protest-says-he-acted-in-self-defense
  3. https://www.bakercityherald.com/news/local/father-son-charged-after-allegedly-racing-at-111-mph-on-interstate-84/article_d4ce15e0-aa5c-11ea-b7be-e72ba4f60fa1.html

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz