FLASH
[12:11] Explosion entendue partout en région parisienne : c’est un avion qui a passé le mur du son  |  Les sénateurs Républicains élaborent un projet de loi pour protéger les femmes, et empêcher les transsexuels de participer aux compétitions sportives féminines  |  Le directeur politique de Biden au Texas impliqué dans une escroquerie de collecte de bulletins de vote par correspondance  |  Le FBI déclassifie un document alléguant que l’affaire de la collusion russe était l’idée d’Hillary Clinton, Obama a été informé  |  Un trafiquant de drogue belge détourne un hélicoptère loué à son PROPRE NOM pour libérer sa femme prisonnière, découvre que la prison est trop petite pour y atterrir  |  Plus de 3 100 victimes de coups de feu dans le Chicago démocrate cette année  |  De Blasio dit qu’il infligera une amende à toute personne à New York qui ne porte pas de masque – le taux d’infection dépasse les 3 %  |  Le mouvement Amal condamne Macron pour avoir accusé les chiites d’avoir provoqué l’échec de formation du gouvernement libanais  |  Nasrallah : Les accusations de trahison de Macron sont inacceptables et condamnables  |  Les troupes indiennes ouvrent le feu à la frontière dans la région himalayenne contestée du Cachemire  |  Arménie vs Azerbaïdjan. 4ème journée : les combats continuent, des Kurdes et des Turcs syriens auraient été recrutés  |  Portland : Une émeutière menace de déféquer devant la porte d’un policier si sa voiture est rayée  |  L’agresseur de Charlie Hebdo accusé de tentative d’assassinat terroriste  |  Le débat présidentiel commence. Suivez nos commentaires sur le fil Twitter de Dreuz  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 14 septembre 2020

Un terroriste juif a été condamné à trois peines de prison à vie pour un attentat à Douma.

Le tribunal de district de Lod a condamné lundi Amiram Ben Uliel à de multiples peines d’emprisonnement à vie, sur la base de sa condamnation dans les meurtres de la famille palestinienne Dawabshe.

Ben-Uliel a lancé une bombe incendiaire à travers une fenêtre de la maison de la famille Dawabsha alors qu’ils dormaient dans le village de Douma, en Judée Samarie occupée par les arabes Palestiniens.

Il a également été reconnu coupable de deux chefs d’accusation, à savoir une tentative de meurtre et un incendie criminel, ainsi que de complot pour crime haineux, car le tribunal a déclaré que les meurtres étaient « soigneusement planifiés et motivés par une idéologie extrémiste et le racisme ».

  • Ahmed Dawabsha, qui avait quatre ans à l’époque, a été gravement brûlé lors de l’attaque qui a tué son frère Ali, âgé de 18 mois, sa mère Riham et son père Saed.
  • L’attentat de juillet 2015 a déstabilisé les relations israélo-arabes fragiles dans toute la région.
  • Ben Uliel avait été condamné par le tribunal le 18 mai. Le tribunal vient de rejeter une dernière tentative inhabituelle la semaine dernière pour renverser le verdict sur la base de nouvelles preuves.
  • La défense s’est engagée à faire appel auprès de la Cour suprême en disant que le tribunal de district a accepté à tort certains des aveux de Ben Uliel après qu’il eut été torturé par le Shin Bet.

L’équipe juridique de Ben Uliel, dirigée par Asher Ohayon, avait demandé la clémence, mais vu la condamnation pour triple meurtre, elle était pessimiste à l’approche de l’audience de lundi.

  • En mai, les juges Ruth Lorch, Tsvi Dotan et Dvora Atar ont également condamné Ben-Uliel pour deux chefs d’accusation distincts de tentative de meurtre et deux chefs d’accusation distincts d’incendie criminel, mais ont acquitté Ben-Uliel de son appartenance à un groupe terroriste.
  • Malgré cet acquittement, le tribunal a également déclaré que Ben-Uliel avait assassiné les Palestiniens pour des raisons idéologiques – ce qui pourrait entraîner une peine plus sévère ou empêcher un traitement indulgent à une date ultérieure.
  • Le tribunal a déclaré que même s’il a disqualifié les aveux que Ben-Uliel avait faits lorsque le Shin Bet a eu recours à un interrogatoire « renforcé » sur lui, ses aveux, 36 heures plus tard, ont été faits librement et de manière convaincante.

Ben-Uliel voulait tuer la famille « uniquement parce qu’il s’agissait d’Arabes vivant à Douma, décidant que leur mort allait venger celle de Malachi Rosenfeld », a déclaré le tribunal dans un communiqué.

Rosenfeld était un Israélien tué par balle un mois plus tôt par un terroriste Palestinien, qui lui a été célébré et récompensé, près de Shilo en Judée Samarie.

Le tribunal a également condamné à payer près d’un million de shekels (290 000 dollars) de dédommagement.

  • Ben-Uliel a refusé de témoigner lors de son procès et son avocat a cherché à faire annuler ses aveux et les autres preuves de l’accusation qu’il a déclaré que les interrogateurs du service de sécurité du Shin Bet avaient obtenus par la force.
  • Son équipe juridique et son épouse Oriane Ben-Uliel ont déclaré qu’ils feraient appel de la décision du tribunal.

« Les juges ne cherchaient pas à obtenir justice mais voulaient condamner mon mari à tout prix, malgré les preuves de son innocence que nous avons présentées au tribunal », a-t-elle déclaré dans une déclaration.

  • En mai 2019, un autre Israélien a accepté une négociation de plaidoyer sur son rôle dans l’attaque, confessant une conspiration à motivation raciale pour commettre un crime et du vandalisme.
  • Le jeune homme avait admis avoir surveillé la famille avant l’attaque avec Ben-Uliel, mais il n’aurait pas participé à celle-ci.
  • Il n’avait pas été nommé, car il avait 17 ans au moment des meurtres et a été jugé comme mineur.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz