FLASH
[12:11] Explosion entendue partout en région parisienne : c’est un avion qui a passé le mur du son  |  Les sénateurs Républicains élaborent un projet de loi pour protéger les femmes, et empêcher les transsexuels de participer aux compétitions sportives féminines  |  Le directeur politique de Biden au Texas impliqué dans une escroquerie de collecte de bulletins de vote par correspondance  |  Le FBI déclassifie un document alléguant que l’affaire de la collusion russe était l’idée d’Hillary Clinton, Obama a été informé  |  Un trafiquant de drogue belge détourne un hélicoptère loué à son PROPRE NOM pour libérer sa femme prisonnière, découvre que la prison est trop petite pour y atterrir  |  Plus de 3 100 victimes de coups de feu dans le Chicago démocrate cette année  |  De Blasio dit qu’il infligera une amende à toute personne à New York qui ne porte pas de masque – le taux d’infection dépasse les 3 %  |  Le mouvement Amal condamne Macron pour avoir accusé les chiites d’avoir provoqué l’échec de formation du gouvernement libanais  |  Nasrallah : Les accusations de trahison de Macron sont inacceptables et condamnables  |  Les troupes indiennes ouvrent le feu à la frontière dans la région himalayenne contestée du Cachemire  |  Arménie vs Azerbaïdjan. 4ème journée : les combats continuent, des Kurdes et des Turcs syriens auraient été recrutés  |  Portland : Une émeutière menace de déféquer devant la porte d’un policier si sa voiture est rayée  |  L’agresseur de Charlie Hebdo accusé de tentative d’assassinat terroriste  |  Le débat présidentiel commence. Suivez nos commentaires sur le fil Twitter de Dreuz  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 15 septembre 2020

Je voudrais montrer ici que l’écologie politique à la française n’est que le dernier avatar idéologique du gauchisme sociétal de toujours.

On peut évidemment railler ce dernier, toujours est-il qu’il convient d’apprécier sa capacité à muter et à se renouveler.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pour modérer notre admiration, on prendra évidemment en compte l’assistance gratuite que lui apporte une bonne partie des médias convenus, toujours dans l’angoisse métaphysique de ne jamais rater le dernier effet de mode apocalyptique ou de destruction sociale par voie de jactance moralisatrice.

Bien entendu, nous ne bouderons pas notre plaisir d’assister, chaque jour de sursis que la planète nous octroie, au concours de bourdes dans lequel se sont lancés les élus EELV.

Sans que la liste soit exhaustive, on pourra primer ci-après les perles naturelles les plus étincelantes:

Le prix du relativisme mémoriel obscène sera remis à l’unanimité à Patrick Chaimovitch, maire de Colombes, pour son mémorable: «les gendarmes français qui ont obéi aux ordres de leurs supérieurs en mettant en œuvre la rafle du Vel d’Hiv sont les ancêtres de ceux qui, aujourd’hui, traquent les migrants, les sans-papiers.» Dans l’extrême-gauche ligne donc du CRS/SS soixante-huitard.

Le prix du sportif le plus rayonnant est attribué pour encouragement à Grégory Doucet, maire de Lyon, pour son définitif : « Le Tour de France continue de véhiculer une image machiste du sport ».

Le prix de la lutte opiniâtre contre le Mâle absolu est attribué sans barguigner à Alice Coffin, élue à la mairie de Paris, pour cette remarque incontestable encore que légèrement sexiste et fleurant la contrefaçon de Madame de Haas: «Ne pas avoir de mari ça m’expose plutôt à ne pas être violée, ne pas être tuée, ne pas être tabassée».

Le prix de la créativité sexuelle à niveau élevé est accordé à Éric Piolle, maire de Grenoble, adversaire de l’activité policière en général et de la vidéosurveillance en particulier, pour avoir suggéré que «la 5 G c’est pour regarder du porno sur votre téléphone, même quand vous êtes dans l’ascenseur». Encore, qu’en toute hypothèse, cette 5G perdrait toute utilité pour ceux qui résident au rez-de-chaussée.

Le prix du sportif le plus rayonnant est attribué pour encouragement à Grégory Doucet, maire de Lyon, pour son définitif: «le Tour de France continue à véhiculer une image machiste du sport… Il n’est pas écoresponsable (sic). Combien de véhicules à moteur thermique circulent pour faire courir ces coureurs à vélo? Combien de déchets engendrés?»

Enfin nous accorderons le prix du Conifère vivant au maire de Bordeaux, Pierre Humic, pour son désormais célèbre «nous ne mettrons pas des arbres morts sur les places de la ville. Ce n’est pas du tout notre conception de la végétalisation fin 2020, nous adopterons la charte des droits des arbres».

Nous ne garantissons pas ici la parfaite reproduction littérale des citations précitées, leurs auteurs affectionnant généralement l’écriture inclusive.

Dans la privation-punition du sapin de Noël on trouve le désir morbide d’arracher les racines des traditions chrétiennes, ou plus généralement occidentales, dans la prolongation du combat contre les crèches.

Après s’être délecté de ces perles précieuses, nous aurions grand tort de nous contenter de nous ébaudir.

Elles recèlent, on l’a dit, toute la culture punitive de l’annulation déstructurante en cours.

Dans des chroniques précédentes, j’avais montré comment le racialisme gauchiste et le néo féminisme incarnaient les manifestations du jour pour tenter de relooker un marxisme communiste discrédité par des applications pratiques ayant chaque fois causé le malheur des peuples, au grand dam de ses théoriciens pontifiants.

L’exégèse des sorties insensées qui précèdent ne nous démentira pas cruellement et indiquent le sens à peine dissimulé de leurs imprécations: La détestation édifiante du policier français. La judaïsation de leurs victimes musulmanes. La dépréciation du mâle blanc hétérosexuel. Le mépris des traditions populaires françaises ravalées au rang d’une beaufitude de Dupont – la – joie au tour de France. Bref le mariage de SOS-Racisme, du MLF, et du PSU en 2020.

Quant au panthéisme à la sauce bordelaise, il montre qu’un arbre vivant est plus précieux qu’un être humain ou même qu’un animal dont EELV ne s’est toujours soucié que médiocrement.

Bien entendu dans la privation-punition du sapin de Noël on trouve le désir morbide d’arracher les racines des traditions chrétiennes, ou plus généralement occidentales, dans la prolongation du combat contre les crèches.

Ils expliquent que la mort de notre planète n’avait pas été programmée par la Chine polluante où l’URSS de Tchernobyl, mais par le colonialisme et le racisme de l’homme occidental.

Évidemment, et conformément à la tradition gauchisante, la parole des opposants-j’allais dire des sceptiques-est immédiatement diabolisée. Les EELV ne sont pas très bien élevés.

N’essayez pas de leur dire que la destruction du nucléaire a contribué à carboniser l’Allemagne.

Pire encore, quand bien même vous admettez l’évidence du réchauffement climatique et la part humaine dans une partie du phénomène. N’essayez pas de leur suggérer que vous n’êtes pas persuadé de savoir la quantifier et que vous ne prenez pas le GIEC, qui n’est pas un organe scientifique, pour l’Évangile des croyants. Vous finiriez sur le bûcher.

D’une manière contre-nature, les élus de EELV sont les enfants d’une enfant colérique jusqu’à peu déscolarisée. Elle expliquait que la mort de notre planète n’avait pas été programmée par la Chine polluante ou l’URSS de Tchernobyl, mais par le colonialisme et le racisme de l’homme occidental:

«C’est une crise des droits humains, de la justice et de la volonté politique. Les systèmes d’oppressions coloniaux, racistes et patriarcaux l’ont créé et alimenté. Nous devons les démanteler…»

EELV, indigénistes, néo féministes de tous les pays, inutile de vous unir, c’est déjà fait.

© Gilles-William Goldnadel

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz