FLASH
[12:11] Explosion entendue partout en région parisienne : c’est un avion qui a passé le mur du son  |  Les sénateurs Républicains élaborent un projet de loi pour protéger les femmes, et empêcher les transsexuels de participer aux compétitions sportives féminines  |  Le directeur politique de Biden au Texas impliqué dans une escroquerie de collecte de bulletins de vote par correspondance  |  Le FBI déclassifie un document alléguant que l’affaire de la collusion russe était l’idée d’Hillary Clinton, Obama a été informé  |  Un trafiquant de drogue belge détourne un hélicoptère loué à son PROPRE NOM pour libérer sa femme prisonnière, découvre que la prison est trop petite pour y atterrir  |  Plus de 3 100 victimes de coups de feu dans le Chicago démocrate cette année  |  De Blasio dit qu’il infligera une amende à toute personne à New York qui ne porte pas de masque – le taux d’infection dépasse les 3 %  |  Le mouvement Amal condamne Macron pour avoir accusé les chiites d’avoir provoqué l’échec de formation du gouvernement libanais  |  Nasrallah : Les accusations de trahison de Macron sont inacceptables et condamnables  |  Les troupes indiennes ouvrent le feu à la frontière dans la région himalayenne contestée du Cachemire  |  Arménie vs Azerbaïdjan. 4ème journée : les combats continuent, des Kurdes et des Turcs syriens auraient été recrutés  |  Portland : Une émeutière menace de déféquer devant la porte d’un policier si sa voiture est rayée  |  L’agresseur de Charlie Hebdo accusé de tentative d’assassinat terroriste  |  Le débat présidentiel commence. Suivez nos commentaires sur le fil Twitter de Dreuz  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 15 septembre 2020

Avez-vous remarqué qu’on ne parle plus du tout de la responsabilité des Chinois dans la transmission du coronavirus ?

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dites-moi que vous n’êtes pas étonné de cette nouvelle marque de lâcheté des gouvernements européens. Nous n’en connaissons aucun qui ait la force de caractère de l’administration américaine du président Trump.

Et voilà qu’une lanceuse d’alerte chinoise, une virologiste qui a réussi à fuir la Chine jusqu’à Hong Kong, puis de HK jusqu’en Amérique, révèle ce qu’elle sait, et les médias sont moins qu’intéressés par ses révélations.

Le Dr. Li-Meng Yan, une virologiste chinoise, explique qu’elle s’est cachée par crainte pour sa sécurité, et qu’elle dispose des preuves scientifiques que COVID-19 a été fabriqué par les Chinois dans le laboratoire P4 de Chine.

La scientifique dit avoir participé aux premières recherches sur COVID-19 l’année dernière.

Voici ce qu’elle a déclaré lors d’une interview dans le talk-show britannique « Loose Women ».

  • Lorsqu’on lui a demandé d’où venait ce virus qui a tué près d’un million de personnes dans le monde, Yan, qui s’exprimait depuis un endroit gardé secret a répondu :

« Il vient du laboratoire – le laboratoire de Wuhan, qui est contrôlé par le gouvernement chinois ».

Elle a ajouté que les informations disant que le virus provenait d’un marché de Wuhan étaient « un écran de fumée ».

« La première chose est que le marché de Wuhan … est un écran de fumée et que ce virus ne vient pas de la nature », a déclaré Yan, expliquant « qu’elle tient ses informations du CDC en Chine, des médecins locaux ».

La virologiste accuse Pékin d’avoir menti sur le moment où elle a appris l’existence du virus, et d’avoir monté une vaste opération de dissimulation de ses travaux sur le virus..

Elle ajouté que ses anciens superviseurs de l’école de santé publique de Hong Kong, un laboratoire de référence pour l’Organisation mondiale de la santé, l’avaient réduite au silence lorsqu’elle avait tiré la sonnette d’alarme sur la transmission interhumaine en décembre de l’année dernière.

Maintenant, dit-elle, elle prévoit de publier des preuves scientifiques pour démontrer que le virus a été fabriqué dans un laboratoire à Wuhan.

« La séquence du génome est comme une empreinte digitale humaine », a-t-elle déclaré au talk-show.

« J’utilise les preuves pour dire aux gens pourquoi cela vient du laboratoire en Chine, pourquoi ils sont les seuls à l’avoir fabriqué. »

Yan a ajouté : « N’importe qui, même si vous n’avez aucune connaissance en biologie, peut lire, vérifier et l’identifier par soi-même. »

« C’est essentiel pour connaître l’origine du virus », a-t-elle déclaré. « Sinon, nous ne pourrons pas le vaincre – il mettra la vie de tout le monde en danger ».

Elle a déclaré qu’elle se faisait connaître maintenant parce que « je sais que si je ne dis pas la vérité au monde, je le regretterai ».

Yan a également affirmé qu’avant de fuir la Chine, ses informations avaient été effacées des bases de données du gouvernement.

« Ils ont effacé toutes mes informations », a-t-elle dit à « Loose Women », affirmant que des gens ont été recrutés « pour répandre des rumeurs sur moi, et dire que je suis une menteuse.

En avril, Yan a réussi à fuir Hong Kong et s’est réfugiée en Amérique.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz