FLASH
[12:11] Explosion entendue partout en région parisienne : c’est un avion qui a passé le mur du son  |  Les sénateurs Républicains élaborent un projet de loi pour protéger les femmes, et empêcher les transsexuels de participer aux compétitions sportives féminines  |  Le directeur politique de Biden au Texas impliqué dans une escroquerie de collecte de bulletins de vote par correspondance  |  Le FBI déclassifie un document alléguant que l’affaire de la collusion russe était l’idée d’Hillary Clinton, Obama a été informé  |  Un trafiquant de drogue belge détourne un hélicoptère loué à son PROPRE NOM pour libérer sa femme prisonnière, découvre que la prison est trop petite pour y atterrir  |  Plus de 3 100 victimes de coups de feu dans le Chicago démocrate cette année  |  De Blasio dit qu’il infligera une amende à toute personne à New York qui ne porte pas de masque – le taux d’infection dépasse les 3 %  |  Le mouvement Amal condamne Macron pour avoir accusé les chiites d’avoir provoqué l’échec de formation du gouvernement libanais  |  Nasrallah : Les accusations de trahison de Macron sont inacceptables et condamnables  |  Les troupes indiennes ouvrent le feu à la frontière dans la région himalayenne contestée du Cachemire  |  Arménie vs Azerbaïdjan. 4ème journée : les combats continuent, des Kurdes et des Turcs syriens auraient été recrutés  |  Portland : Une émeutière menace de déféquer devant la porte d’un policier si sa voiture est rayée  |  L’agresseur de Charlie Hebdo accusé de tentative d’assassinat terroriste  |  Le débat présidentiel commence. Suivez nos commentaires sur le fil Twitter de Dreuz  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 septembre 2020

Le mot

Le « gaslighting » est un terme anglais qui décrit une forme de manipulation mentale. Il est inspiré du film Gaslighted (Hantise en français) sorti en 1944. Ce concept est difficile à traduire parfaitement en français en un mot. Plusieurs termes sont proposées pour traduire correctement ce mot comme enfumer, mener en bateau, mystifier, certains utilisent les expressions lavage de cerveau et les psychologues disent détournement cognitif. J’utiliserais ici les termes décervelage (pour gaslighting) et décerveler (pour to gaslight) qui nous viennent du Québec.

La définition

Voici 2 définitions trouvées sur le web qui en décrivent correctement le principe :

  • Harcèlement psychologique qui vise à faire douter une personne d’elle-même en ayant recours au mensonge, au déni, à l’omission sélective ou à la déformation des faits, et ce, afin de tirer profit de l’anxiété et de la confusion ainsi générées.
  • Le gaslighting comprend un processus de manipulation et de déstabilisation psychologique en plusieurs étapes. Il se construit sur le temps et consiste en informations répétitives qui s’ancrent progressivement dans le subconscient de la victime, jusqu’à devenir une « seconde nature » qui ne peut plus être surmontée.

Les exemples

Dans le film Hantise nous pouvons voir Paula (Ingrid Bergman) se faire manipuler par son mari Gregory (Charles Boyer) qui veut lui voler les bijoux de sa défunte tante. Il va la convaincre que la réalité qu’elle observe n’est pas vraiment réelle et qu’elle a perdu la raison.

Le film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain nous en donne un autre exemple. L’héroïne décervelle l’épicier Collignon qui rend la vie dure à son employé Lucien. Elle rentre chez lui par effraction et modifie son éclairage, la taille de ses pantoufles, avance l’heure de l’horloge, lui faisant ainsi croire qu’il a perdu la raison.

Voilà pour les films mais dans la réalité vous êtes confrontés à des tentatives de décervelage tous les jours.

N’avez-vous jamais douté de la justesse de votre analyse des faits et par extension, de la valeur de vos opinions quand les médias dominants et une grande partie de la population (déjà passablement décervelée) passent leur journée à vous dire que ce que vous voyez comme la stricte réalité est totalement faux ?

Ne vous êtes-vous jamais demandé, même brièvement, en lisant un article dans Le Monde, en regardant une vidéo de CNN ou de BFM si Donald Trump n’était pas le monstre qu’on y décrivait ? Et si ce n’était pas Fox News, Breitbart ou Dreuz.info qui tentaient de vous manipuler ?

Ça m’est arrivé … on essayait de me décerveler.

Si vous vous retrouvez dans cette situation, il vous suffit de vous concentrer sur les faits, tangibles et immuables et de vous souvenir d’un principe scientifique : Tout ce qui est avancé sans preuve peut être rejeté sans preuve.

Le texte

Au hasard de mes pérégrinations sur le web, je suis tombé sur un texte posté par un Américain ordinaire, partisan de Donald Trump, qui m’a beaucoup plu et qui illustre bien ce qu’est le décervelage que nous vivons actuellement. Je vous le traduis ici :

Nous vivons dans un état de perpétuel décervelage. La réalité qui nous est décrite dans les médias est en complète contradiction avec ce que nous pouvons voir de nos propres yeux. Et quand nous mettons en doute la fausse réalité qui nous est présentée, ou que nous affirmons que ce que nous voyons est la véritable réalité, nous sommes appelés racistes, fanatiques ou juste complètement fous. Vous n’êtes pas raciste. Vous n’êtes pas fou. Vous êtes en train de vous faire décerveler.

L’État de New York a deux fois plus de décès du Covid-19 que n’importe quel autre État, et New York comptabilise un cinquième de tous les décès dus au Covid-19, mais on nous dit qu’Andrew Cuomo, le gouverneur de New York, a mieux géré la pandémie que n’importe quel autre gouverneur. Et si nous soutenons les décisions des gouverneurs dont les États n’ont qu’une fraction des infections et décès de New York, nous sommes appelés des anti-sciences qui veulent que des gens meurent. Alors on se demande, suis-je fou ? Non, vous êtes en train de vous faire décerveler.

Nous voyons des foules de gens qui pillent les magasins, cassent les fenêtres, brulent des voitures et détruisent des immeubles par le feu, mais on nous dit que ce sont des manifestants pacifiques. Et quand nous appelons ça destruction de nos villes, émeutes, nous sommes appelés racistes. Alors on se demande, suis-je fou ? Non, vous êtes en train de vous faire décerveler.

Nous voyons que le problème majeur qui détruit beaucoup de nos centres-villes est le crime ; les meurtres, la violence des gangs, le trafic de drogue, les fusillades en voiture, les braquages à mains armés, et on nous dit que le problème n’est pas le crime mais la police. On nous dit qu’il faut cesser de financer la police et supprimer les forces de l’ordre des villes aux prises avec la criminalité pour les rendre plus sûres. Mais si on préconise plus de police dans les villes submergées par le crime, nous sommes accusés d’être des suprémacistes blancs et des racistes. Alors on se demande, suis-je fou ? Non, vous êtes en train de vous faire décerveler.

Les États Unis d’Amérique acceptent plus d’immigrants que n’importe quel autre pays au monde. La grande majorité des immigrants sont des « personnes de couleur », et ces immigrants profitent de libertés et d’opportunités économiques auxquelles ils n’ont pas accès dans leur pays d’origine, mais on nous dit que les États Unis sont le pays le plus raciste et oppressif sur terre, et si on contredit, on nous appelle racistes et xénophobes. Alors on se demande, suis-je fou ? Non, vous êtes en train de vous faire décerveler.

Les pays capitalistes sont les plus prospères au monde. Le standard de vie y est le plus élevé. Nous voyons plus de pauvres monter dans l’échelle économique jusqu’à la classe moyenne et même la classe supérieure dans les pays capitalistes que dans n’importe quel autre système économique au monde, mais on nous dit que le capitalisme est un système oppressif conçu pour maintenir les pauvres au bas de l’échelle. Alors on se demande, suis-je fou ? Non, vous êtes en train de vous faire décerveler.

Les régimes communistes ont tué plus de 100 millions de personnes au XXe siècle. Les pays communistes dépouillent leurs citoyens des droits humains les plus basiques, dictent chaque aspect de leurs vie, les traitent comme des esclaves et détruisent l’économie de la Nation, mais on nous dit que le communisme est le système économique le plus juste, le plus équitable, le plus libre et le plus prospère du monde. Alors on se demande, suis-je fou ? Non, vous êtes en train de vous faire décerveler.

L’exemple le plus frappant de décervelage est le concept de « fragilité blanche ». Vous passez votre vie à essayer d’être une bonne personne, à essayer de traiter les gens équitablement et avec respect. Vous désavouez le racisme et le sectarisme sous toutes leurs formes. Vous jugez les gens uniquement sur leur personnalité et pas sur la couleur de leur peau. Vous ne discriminez personne pour sa race et son ethnie. Mais on vous dit que vous êtes raciste, pas à cause de quelque chose que vous auriez dit ou fait mais uniquement à cause de la couleur de votre peau. Vous savez instinctivement qu’accuser quelqu’un de racisme à cause de la couleur de sa peau est en soi raciste. Vous savez que vous n’êtes pas raciste, alors vous vous défendez et défendez votre personnalité, mais on vous dit que le fait de vous défendre est en soi une preuve de votre racisme. Alors vous vous demandez, suis-je fou ? Non, vous êtes en train de vous faire décerveler.

Le décervelage est devenu une des tactiques les plus répandues et destructrice dans la politique américaine. C’est l’exact opposé de ce à quoi notre système politique était destiné. Cela se base sur les mensonges et la coercition psychologique plutôt que sur la vérité et le discours intellectuel.
Si vous vous êtes déjà demandé si vous êtes fou c’est que vous ne l’êtes pas. Les fous ne sont pas assez sains d’esprit pour se demander s’ils sont fous (NdT : partiellement vrai mais passons). Alors ayez confiance en vous, croyez ce que vous savez être vrai au fond de vous. Ayez confiance en vos yeux plus qu’en ce qu’on vous dit. N’écoutez jamais les gens qui vous disent que vous êtes fou parce que vous n’êtes pas fou, vous êtes en train de vous faire décerveler.

Par Tartanpion

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz