Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 septembre 2020

« On estime que 200 millions de personnes sont mortes du coronavirus – probablement d’ici à ce que je termine cette conférence », a déclaré M. Biden ce dimanche.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le candidat Démocrate à la présidence, Joe Biden, qui se présente contre Donald Trump, a commis ce que les médias appellent « une autre gaffe », dimanche, en déclarant qu’environ 200 millions de personnes étaient déjà mortes du coronavirus. Le nombre de victimes américaines est plus proche de 200 000.

« Si Donald Trump obtient ce qu’il veut, les complications de COVID, qui sont bien au-delà de ce qu’elles devraient être – on estime que 200 millions de personnes sont mortes – probablement d’ici à ce que je termine cet exposé », a-t-il déclaré lors d’un discours de campagne, montrant qu’il n’arrive même pas à lire correctement son téléprompteur.

  • La population américaine est de 328 millions de personnes.
  • Ce n’est pas la première fois que Biden confond tout.
  • En juin dernier, Biden a affirmé que 120 millions de personnes étaient mortes des suites du coronavirus de Wuhan, lors d’un très court passage en Pennsylvanie.
  • La semaine dernière, il a déclaré que 6 000 soldats américains sont morts du coronavirus. Le vrai chiffre est 7.

Pourquoi il est impossible de parler de gaffe

  • Des gaffes, la langue qui fourche, des erreurs grossières, l’emploi d’un mot à la place d’un autre, cela arrive à tout le monde.
  • C’est l’excuse des médias pour justifier l’innombrable suite de dérapages de Biden.

L’idée que ce sont des gaffes ne passe pas l’analyse basique et honnête.

  • Lorsque vous, nous, moi faisons une erreur grossière, nous nous corrigeons dans la foulée. Nous entendons immédiatement ce que nous avons dit de travers, et nous reprenons notre phrase avec la bonne information.

Pas Joe Biden.

  • Joe Biden ne corrige pas ses « gaffes ». Il ne reprend pas ses dérapages pour donner la bonne information.
  • La raison est bien plus grave que tout ce que vous pouvez penser, ou entendre de la bouche des journalistes.

Pourquoi ?

  • Si Joe Biden ne corrige pas ce qu’il dit, même lorsqu’il dit des choses aussi énormes que « 200 millions de morts du coronavirus en Amérique », c’est parce qu’il ne se rend pas compte de ce qu’il dit.
  • Biden n’entend pas ses erreurs. Il n’est plus totalement conscient. Il dit que 200 millions d’Américains sont morts du coronavirus sans se rendre compte que ce qu’il dit est impossible, sans quoi il l’aurait immédiatement corrigé.
  • Il ne se rend pas compte que sa langue a fourché, il ne se rend pas compte que ce chiffre est incohérent, et donc, il ne se reprend pas.

Voilà la vraie gravité de la situation. Même si, avant les débats présidentiels, son équipe le bourre de drogue pour être cohérent.

Il fallait que quelqu’un le dise. Ne comptez pas sur les journalistes pour le faire, ils sont trop malhonnêtes, ou trop fainéants, ou pas assez intelligents pour réfléchir. Ou les trois.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz