Publié par Christian Larnet le 22 septembre 2020

Deux personnes ont été arrêtées dans un aéroport de l’Ohio juste à côté du rassemblement politique de Donald Trump. Elles étaient armées d’un fusil, de 200 cartouches, de pelles et de cordes.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

John Davison, 38 ans, et Vicki Davison, 33 ans, tous deux de Virginia Beach, en Virginie, font face à une série d’accusations, dont celles de menaces terroristes.

Le FBI et les services secrets participent à l’enquête.

Ils ont tous les deux été arrêtés derrière l’aéroport exécutif de Toledo, Ohio, qui est un aéroport de délestage pour le principal aéroport de la ville. C’est à cet aéroport que le président tenait au même moment un meeting politique.

La police a été appelée par un témoin qui a vu les deux individus sortir d’une voiture et marcher sur les voies ferrées qui se trouvent derrière l’aéroport avec un sac à dos et une pelle.

Lors de leur arrestation, la police a trouvé deux pelles, une fourche, des armes à feu, dont un pistolet Glock, avec un chargeur étendu, 200 cartouches et quatre garrots.

Le chef de la police de Lake Township a déclaré au journal Sentinel-Tribune (1) que l’agent avait fouillé leur voiture de location, une Toyota Camry, et trouvé plusieurs objets « de nature suspecte » mais pas illégaux.

Il a ajouté que la police a immédiatement « convergé » sur les deux individus, qui ont été mis en garde à vue sans incident.

« Ils n’ont pas résisté, mais ils ne coopéraient pas non plus », a-t-il déclaré.

https://www.sent-trib.com/news/two-charged-with-terrorist-threats-in-lake-township/article_a05f7b5c-fc53-11ea-92b5-8bc5512fa68f.html

Hummer a également déclaré au journal que John Davison avait été interpellé par la police de Walbridge, dans l’Ohio, la veille au soir, pour intrusion criminelle.

John Davison et Vicki Davison sont mis en accusation pour avoir proféré des menaces terroristes, un crime au troisième degré ; port d’armes dissimulées, un crime au quatrième degré ; incitation à la panique, un délit au premier degré ; et intrusion criminelle, un délit au quatrième degré.

Rien n’indique à ce point des informations communiquées par le FBI que les deux événements, la capture des deux terroristes et le rassemblement de Donald Trump à proximité, soient liés.

C’est potentiellement la seconde attaque contre la vie du président en 8 jours. Une enveloppe contenant de la ricine, un poison mortel pour lequel il n’existe pas d’antidote, lui a été envoyée à la Maison-Blanche depuis le Canada, et a heureusement été interceptée par la police. L’auteur, une Canadienne qui a été expulsée en 2019, a été interceptée alors qu’elle traversait illégalement la frontière vers les Etats-Unis. Elle était armée.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.sent-trib.com/news/two-charged-with-terrorist-threats-in-lake-township/article_a05f7b5c-fc53-11ea-92b5-8bc5512fa68f.html

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz