Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 22 septembre 2020

Les islamo-gauchistes justifient la violence révolutionnaire du terrorisme humanitaire en manipulant les migrants en Méditerranée et en créant un couloir de la mort organisé pour les migrants avec la complicité objective des mafias de passeurs et des anarcho-communistes recyclés en activistes humanitaires !

Les islamo-gauchistes anarcho-communistes justifient la violence révolutionnaire par la violence des pauvres et la colère anti-capitaliste révolutionnaire soi-disant contre les riches, mais en réalité contre tous les autres. La violence révolutionnaire du terrorisme humanitaire a pour but d’importer, d’imposer et d’adapter les cultures des migrants venus d’Afrique au droit du sol pour le Grand Remplacement et au climat de l’UE. Et d’utiliser la diversité pour détruire notre culture et les valeurs de l’Occident chrétien par l’action des racailles.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les trois violences selon Don Helder Camara ! En 1955, il participe à la création du Conseil épiscopal d’Amérique latine, puis au Concile, s’opposant fermement à la tendance conservatrice. Il soutient l’idée d’une Église servante et pauvre au service des pauvres, reflétant le climat pastoral du continent latino-américain. Il contribue à l’option préférentielle pour les pauvres, ce qui lui vaut d’être violemment attaqué par les groupes intégristes. Dom Helder traverse les années difficiles de 1970 où il attaque le gouvernement militaire brésilien. Sa force spirituelle et son immense simplicité font de lui une figure incontournable de la gauche brésilienne.

Don Helder Camara : Il y a trois sortes de violence. La violence institutionnelle légalise et perpétue les oppressions et les exploitations, elle écrase des millions d’Hommes. La violence révolutionnaire naît de la volonté d’abolir la violence (étatique) institutionnelle. La violence répressive a pour objet d’étouffer la violence révolutionnaire en se faisant l’auxiliaire et la complice de la violence institutionnelle, celle qui engendre toutes les autres. Il n’y a pas de pire hypocrisie que de n’appeler violence seulement la violence révolutionnaire, en feignant d’oublier la violence institutionnelle, qui la fait naître, et la violence répressive qui la tue.

La violence révolutionnaire du terrorisme humanitaire instrumentalise les migrants en toute complicité avec les mafias de passeurs pour agir contre les pays riches. Et cela avec un discours anarchiste et nihiliste puissant pour déstabiliser les pays européens et créer le chaos contre les valeurs de l’Occident chrétien !

Dénonçant la violence des milliardaires qui se donnent bonne conscience, la violence révolutionnaire du terrorisme humanitaire instrumentalise les migrants. C’est pourquoi les Africains envahissent l’Europe avec le soutien des politiciens corrompus pour créer un Lumpen Prolétariat de rechange et faire la révolution.

C’est pourquoi on voit des migrants mis en danger en Méditerranée par la complicité objective des mafias de passeurs et des anarcho-communistes libertaires recyclés en activistes humanitaires.

On assiste à toutes sortes de prétentions gauchistes révolutionnaires cyniques et à des exigences des anarcho-communistes activistes déguisés en humanitaires : Ocean Viking : solidarité bloquée !

Peut-on restreindre le trafic de migrants en mer avec la complicité des mafias de passeurs ?

Objectif politique : La disparition des trafics de migrants.

Réponse : Saisie du Ocean Viking, dernier navire de trafic de migrants en Méditerranée.

L’expérience montre que l’on peut faire cesser les trafics de migrants en Méditerranée en mettant un terme à la complicité des anarcho-communistes libertaires recyclés en activistes humanitaires de l’Ocean Viking en malice avec les mafias de passeurs. On peut éliminer l’action révolutionnaire de l’Ocean Viking avec les mafias de passeurs notamment en bloquant le navire en Sicile par les autorités italiennes.

Moralité : Comprendre les interactions fructueuses que les mafias de passeurs ont organisées avec l’Ocean Viking des anarcho-communistes libertaires recyclés en activistes humanitaires pour mettre un terme aux trafics de migrants en Méditerranée ! Les autorités italiennes ont la solution des trafics de migrants : Saisie de l’Ocean Viking, le dernier navire du trafic de migrants en Méditerranée par les autorités italiennes !

Carola Rackete,anarcho-communiste révolutionnaire libertaire : Si tout le monde ne faisait qu’obéir aux lois, nous aurions un problème ! Les Inrockuptibles : Militante écologiste allemande, Carola Rackete est devenue célèbre à la télé pour avoir forcé le blocus à Lampedusa (Italie) afin d’y faire débarquer des migrants provenant du trafic des mafias de passeurs et des anarcho-communistes du Sea-Watch 3. En bravant les lois du gouvernement italien et de son ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, alors que le Sea-Watch 3 était resté deux semaines dans les eaux internationales, elle mettait en accusation l’incurie des États européens !

Et en même temps les anarcho-communistes révolutionnaires dénoncent la fascisation en France ! Le Pôle de Renaissance communiste en France (PRCF) ne cesse d’alerter sur la fascisation frappant la France, l’Europe et le reste du monde, au point que même le pauvre Benoît Hamon, dans un rare élan de lucidité politique, a déclaré au lendemain de la victoire du « fascisant Bolsonaro » au Brésil : « L’ombre du fascisme s’étend partout dans le monde« . (par Georges Gastaud et Fadi Kassem, secrétaires nationaux du PRCF)

Avec ces pseudo-intellectuels écolo-gauchistes sectaires, la gauche ultra alliée à la gauche anarcho-communiste révolutionnaire a su veiller à ce que les scandales du communisme ne soient pas révélés. Pour Piolle : Les Français sont des cochons ! Et pour Hurmic :Les Français sont des bande de fachos !

Et Gastaud de dénoncer la fascisation de la France où, sous couvert de la liberté d’expression, « les forces de droite et d’extrême droite réactionnaire » se décomplexent dans leur expression politique. Avec la fiction proposée par le « torchon fascisant » Valeurs actuelles représentant la députée insoumise Danièle Obono en esclave qui expérimente « la responsabilité des Africains dans les horreurs de l’esclavage » !

Cet épisode n’est que l’une des nombreuses manifestations de cette fascisation décomplexée, se drapant des oripeaux humanistes et révolutionnaires que les contre-révolutionnaires de tout poil ont toujours combattu : Lumières, bien commun, universalisme, etc., autant d’éléments abandonnés par une partie de la gauche militant davantage pour le droit à la différence ! Car les violences, injures et insultes à l’encontre des communistes et des syndicats progressistes se multiplient dans une indifférence généralisée, à commencer par l’indifférence des soi-disant contempteurs des violences et de l’insécurité. Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

Les entendez-vous jamais dénoncer la formation de milices d’extrême droite à Lyon, nouvelle capitale du fascisme identitaire, patrouiller dans les rues et opérer des tabassages des racailles des rues ?

Les entendez-vous s’émouvoir de la multiplication des procès à l’encontre des syndicalistes de combat qui osent affronter le patronat et combattre les actionnaires rapaces ? Les entendez-vous s’émouvoir de la fascisation galopante touchant l’Europe de Berlin à Kiev, de Madrid à Stockholm, de Rome à Varsovie ?

Cette fascisation est d’autant plus galopante qu’elle est cautionnée par la macronie, honteusement présentée comme un barrage antifasciste le 7 mai 2017 par nombre de personnes de gauche qui ne savent plus comment stopper (les forces populaires qualifiées de) bête immonde qui s’avance. Cette macronie qui protège les violences perpétrées par les forces de l’ordre envers des retraités, des syndicalistes de combat, des forces progressistes. Cette macronie qui joue sur le clivage fabriqué entre supra-nationalistes (réels) et mensongers souverainistes ou patriotes. Que l’on n’oublie pas le long entretien du Tartuffe Macron à Valeurs actuelles pour parler principalement d’immigration et d’identité… Qu’on n’oublie pas le ralliement de membres de la liste LREM à celle de Louis Aliot pour le second tour des municipales à Perpignan en juin 2020.

L’air fétide est puissamment entretenu par les éditocrates et les journalistes passant leur temps à évoquer les questions d’identités, d’insécurité, d’immigration, sans jamais relier aux questions sociales, et sans évoquer toutes les formes d’identités séparatistes des séparatistes régionalistes, du sécessionnisme de l’oligarchie capitaliste vivant dans son océan de richesses soustraites à la nation par le biais de la fallacieuse optimisation fiscale, et les violences à commencer par la violence des riches. Pourtant, si la censure existe, elle frappe avant tout les militants révolutionnaires de combat, à commencer par les militants du PRCF !

Pendant ce temps, C-News songe à inviter Marion Maréchal en chroniqueuse commentant l’actualité.

Et Gastaud de dénoncer cette peste brune à la croissance exponentielle laquelle profite en outre des turpitudes d’une partie de la gauche, à commencer par le faux Parti Socialiste et ses amis d’Europe Écologie-les Verts, pas gênés d’approuver la honteuse résolution adoptée par le Parlement européen le 19 septembre 2019 assimilant le communisme (réel) au nazisme, l’UE étant un vecteur de la fascisation du continent !

La fascisation se nourrit des positions des adeptes des camps décoloniaux ou des réunions excluant les mâles blancs, du déboulonnage des statues de Colbert sans aucune approche historique critique plutôt que de s’indigner de la débolchevisation des noms de rues par les maires réactionnaires et fascisants à l’image du pécressiste Laurent Jeanne décidé à débaptiser la place Lénine à Champigny-sur-Marne !

Les identitarismes de quelque nature qu’ils soient (religieux, ethniques, de genre, régionalistes et de classe), portés par la droite racialiste et fascisante, et aussi par une partie d’une gauche promouvant toujours plus les divisions communautaristes, qui non seulement détruisent la République une et indivisible, sociale et laïque, souveraine et démocratique, fraternelle et pacifique, mais de plus qui déroulent un véritable tapis brun à une extrême droite toujours plus décomplexée. En ce sens, la responsabilité incombe de lutter contre les principales menaces en mesure de parvenir au pouvoir, à savoir de nouveau la macronie fascisante et le faux Rassemblement national, ce dernier pouvant compter sur les projets confusionnistes de rassemblement des souverainistes/patriotes des deux rives, à l’image de l’antijacobin et anticommuniste Michel Onfray !

L’anticommuniste Michel Onfray n’hésite pas à baptiser sa revue Front populaire crachant au visage du Front populaire de 1936, patriotique, internationaliste, souverain, antifasciste, républicain, anticapitaliste.

Et ce, sans sourciller le moins du monde devant les attaques abjectes dont sont objectivement victimes nombre de concitoyens et d’étrangers du fait de leur religion (surtout les musulmans) ou de leur couleur de peau. Michel Onfray n’a-t-il pas affirmé qu’Éric Zemmour est un interlocuteur avec lequel ce qui faisait le génie français, je pense aux débats dans les salons littéraires d’avant 1789, est encore possible ?

Le combat contre toutes les formes de racismes, de discriminations et d’intolérances ne saurait s’accommoder de la moindre compromission avec tous les fascistes fauteurs de troubles identitaires.

Mais il ne saurait encore moins être question de laisser se développer, par un silence assourdissant et coupable, la fascisation ultra-galopante touchant la France et minant toujours davantage le mouvement populaire et les combattants de classe. Le PRCF agira plus que jamais contre ces forces semant la haine et le chaos, dans un sens franchement antifasciste, patriotique, populaire et anticapitaliste. (Gastaud)

Concernant le traficdes migrants en Méditerranée en pleine complicité avec les mafias de passeurs, une procédure judiciaire a été initiée contre l’activiste Carola Rackete,anarcho-communiste révolutionnaire pour incitation à l’immigration clandestine. Un acte de pure provocation pour une insurrection révolutionnaire qu’elle assume pleinement pour faire sa propagande sur toutes les télés complices et compatissantes.

Et pour faire sa propagande écolo-gauchiste révolutionnaire, elle proclame qu’il ne peut pas y avoir de droits humains sans protection des écosystèmes anarcho-révolutionnaires. Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

L’activiste Carola Rackete,anarcho-communiste déglingo-révolutionnaire, se croit en mission sacrée pour sauver toutes les victimes de l’obéissance civile : Toute société a son propre système légal, ses propres règles, mais elles changent avec le temps. Et leur fondement moral ou éthique n’est pas irréprochable. Il fut un temps où les femmes n’avaient pas les mêmes droits que les hommes. La vision de la société sur ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas est en constante évolution et les lois ne reflètent pas toujours bien cela.

Il y a souvent une contradiction entre l’opinion d’une population et ses lois. Changer les lois implique toujours une confrontation révolutionnaire, une désobéissance révolutionnaire, on ne peut pas y échapper.

Pour l’activiste Carola Rackete,anarcho-communiste révolutionnaire, le respect des lois peut avoir des effets négatifs énormes sur les gens. Et de citer l’Allemagne nazie. Ses lois étaient criminelles et elles ont fait beaucoup de victimes. Il faut être clair : Suivre la loi, être dans l’obéissance civile, ce n’est pas une bonne chose. Si tout le monde obéissait aux lois, sans écouter son libre arbitre, nous aurions un gros problème.

Les ONG d’aide au traficdes migrants en mer Méditerranée en pleine complicité avec les mafias de passeurs, telles que Sea-Watch, visent à faire des actions révolutionnaires pour soi-disant faire en sorte que les États européens prennent en charge un Lumpen Prolétariat de rechange pour faire enfin la révolution.

« Beaucoup de personnes ont participé à des actions de désobéissance civile parfaitement justifiées. D’autant que nous sommes dans une situation où les gouvernements ne respectent pas leurs engagements. »

Pour l’activiste Carola Rackete,anarcho-communiste révolutionnaire libertaire, la question se pose chaque jour de savoir : Quelles lois des pays démocratiques devrons-nous enfreindre aujourd’hui ?

Le Monde des bobos de gauche est très compatissant : « Du climat aux migrants, les combats de la militante déglingo-écologiste Carola Rackete ». Julia Pascual : Je refuse de voir des gens qui prennent l’avion en particulier en période de Coronavirus, je ne comprends pas les voyages inutiles ou qui contribuent au saccage de la planète ! L’activiste allemande qui a forcé le blocus à Lampedusa pour y débarquer des migrants défend la désobéissance civile comme mode d’action ! Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

L’anecdote illustre l’intransigeance de la militante écolo-gauchiste adepte de la résistance contre la politique migratoire européenne. Quand Matteo Salvini, ministre italien de l’intérieur, a décrété la fermeture des ports aux bateaux du traficdes migrants desanarcho-communistes révolutionnaire en Méditerranée avec la complicité des mafias de passeurs, elle pleurniche : C’est du racisme, rien d’autre ! Ben voyons !

France culture : Migrants : la désobéissance révolutionnaire des activistes sauvera-t-elle le monde ?

Militante anarcho-communiste révolutionnaire, l’activiste Carola Rackete,capitaine du Sea-Watch 3, avait décidé d’accoster à Lampedusa malgré l’interdiction des autorités pour imposer des migrants.

Crise migratoire ou crise de la justice qui laisse faire le traficdes migrants en Méditerranée de Carola Rackete,anarcho-communiste révolutionnaire, en pleine complicité avec les mafias de passeurs ? Elle a choisi de désobéir aux lois des pays démocratiques pour imposer son traficde migrants en Méditerranée.

Arrêtée, puis libérée pour son acte de désobéissance, Carola assure qu’elle n’a fait que son devoir de capitaine pour imposer son traficde migrants en Méditerranée. Et elle pointe un système légal qui punit ceux qui se rendent coupables de ce traficde migrants en Méditerranée avec la complicité des mafias de passeurs.

Plus qu’à une crise migratoire, les européens sont confrontés à l’injustice politique qui refuse toujours de condamner ce dangereux traficde migrants de Carola Rackete en Méditerranée avec la complicité des mafias de passeurs. Les européens sont face à un vrai problème d’inaction politique en Méditerranée !

Reste à savoir si cela sera suffisant pour convaincre les gens de la vérité du communisme !

Moralité : Une éradication très nécessaire des traficsde migrants en Méditerranée avec la complicité des mafias de passeurs tolérés sinon soutenus par Macron-le-petit avec la corruption des mœurs.

Tout ça va sûrement laisser des traces !

Marguerite Yourcenar : « Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties » !

Que peut-on attendre de ces gens-là, ces anarcho-communistes révolutionnaires financés par l’ultra-gauche et Macron gay-friendly socialiste, opportuniste, incompétent, mystificateur, lâche et manipulateur ?

La France soumise à ces traficsde migrants brûle, et pas seulement avec ses églises.

Comme le dit si bien h16 : Ce pays est foutu !

Assurément, tout ça va mal finir !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz