Publié par Danièle Lopez le 22 septembre 2020

Vous ne voulez reconnaître les évènements de la France en Algérie que du côté des algériens considérés, par vous et par vous seulement, comme des résistants à l’occupant, brimés et spoliés par l’impérialisme français.

Je vous signale à toute fin utile, que ces « résistants criminels et barbares » n’ont jamais livré une guerre de libération du pays mais une « guerre sainte », une djihad, contre tous ceux qui vivaient sur cette terre et n’étaient pas musulmans.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ils ont seulement obéi à l’Egyptien, Gamal Abdel Nasser et son rêve de panarabisme englobant toute l’Afrique qui devait devenir musulmane. Deux ans plus tard, ils mettaient l’Algérie à feu et à sang avec la haine et la férocité égales à leur soif du sang des non musulmans.

Mais la France de De Gaulle, comme la vôtre, Macron, a commis les pires génocides contre les Français européens et les Harkis. C’est de ce génocide que vous devez parler, Macron et vous Stora !

La France nous a abandonnés aux égorgeurs algériens, les mêmes qui sont au pouvoir aujourd’hui, là-bas et les mêmes que vous recevez, toujours plus nombreux, dans cette France qu’ils haïssent et dénigrent.

Pourquoi voulez-vous réécrire l’histoire ?  Vous avez honte d’avoir si mal reçus vos valeureux soldats, les Harkis, dans des campements immondes, comme s’ils étaient des nuisibles, pestiférés ? Eux, qui ont offert leur vie pour la France et que, par la connaissance du terrain et leur patriotisme français, en s’engageant dans les harkas, ont sauvé des milliers de soldats français qui seraient tombés, comme au début de ces « évènements » entre les mains de ces blédards barbares qui riaient de voir arriver les gars du contingent dans leurs mechtas sans savoir où ils mettaient les pieds ?

Oui, les Harkis ont été de valeureux combattants de l’armée française. Ils sont, au même titre que le trouffion du contingent, des soldats de l’armée française.

Mais il ne plait pas à Stora que la France leur reconnaisse ce statut ni leur rende hommage. Cela contrarierait ses projets de reconnaissance de la France envers l’algérie. Il est tellement aimé en Algérie, cet homme. Il leur a promis tant de bonnes choses qu’ils recevraient de la France si on lui laissait les coudées franches.

Et il les conseille merveilleusement. N’est-ce pas, Stora, quand vous leur expliquez, entre autre raison, ce qu’ils doivent faire pour que la France les dédommage des essais nucléaires dont ils auraient été contaminés ?

En même temps il fait vous fait croire, Macron, que la France pourra reprendre le leadership du commerce comme dans le temps avec l’algérie.

Vous avez tout faux, Macron. A moins que vous n’aimiez pas la France au point de vouloir l’offrir aux Algériens et dans ce cas vous êtes complice d’un acte de haute trahison.

Ce qui arrive aujourd’hui dans l’Afrique subsaharienne – où les terroristes, les mêmes que nous avions il y a 66 ans en Algérie – ont eu largement le temps de s’installer sur le continent africain qui est devenue musulmane dans sa majorité. Maintenant, ils s’installent en Europe. Les algériens plus précisément en France. Parce qu’on leur a seriné pendant plus de 66 ans, dans leurs familles, que la France leur appartenait. Et ils y croient si fort que depuis quelques années, ils ont entamé leur djihad sur le sol français que, naïvement ou alors complice, vous prenez pour des actes isolés de musulmans dérangés. Oui, leurs actes sont pour l’instant isolés. Mais ils ne faibliront jamais.

Au contraire cela ira en s’aggravant. Ils n’ont plus besoin de bombes spectaculaires qui tuent n’importe qui. Aujourd’hui, ils « ciblent » les européens, les juifs, les chrétiens et peut-être même qu’ils s’en prendront demain, comme en 62, aux Harkis ayant choisi la France.

Les algériens haïssent la France et les Français avec une force que vous n’imaginez même pas.

 Tant que Stora sera le « monsieur Algérie » de la France vous perdrez doucement, lentement mais sûrement, notre nation France.

Il vous reste très peu de temps pour réagir.

Et vous nous retrouverez toujours, unis, Français d’Algérie et Harkis, sur votre chemin pour contrer le vœu de Stora – et peut-être le vôtre aussi – qui veut à n’importe quel prix, une France algérienne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Danièle Lopez pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz