Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 septembre 2020

En général, avec ce genre de prise de position, c’est là que Dreuz perd 20% de ses lecteurs et que je me fais copieusement insulter par les sympathisants du RN.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cela n’empêche pas ceux qui me traitent de facho de continuer à le faire, et de dire que Dreuz est un site d’extrême droite : ils se fichent de la réalité comme de leur première chemise.

Vous croyez que ça m’empêche d’exprimer librement mon opinion ? Détrompez-vous. Jean-Marie Le Pen prend les gens pour des cons au sujet de l’antisémitisme, et ce serait une faute de ne pas le pointer du doigt.

Dans un tweet, Le Pen vient pleurnicher dans les chaumières que des gens de très haute moralité, bien sur eux, honorables et valeureux, sont injustement, lâchement poursuivis en justice et emprisonnés pour délit d’opinion.

Les gens qu’il cite sont des crapules. Des sales types. Ils ont une chose en commun : ce sont des antisémites convulsifs. Ils incarnent un symbole : les jaloux des juifs. Ca pourrit toute leur vie, tant pis pour eux – je vais très bien, merci.

Le Pen raconte n’importe quoi. Si des crétins le croient, et ne voient pas qu’il déguise la réalité pour débiter des stéréotypes, et s’auto-excuser de ses propres échecs, c’est qu’il les prend pour des crétins et qu’il a bien raison.

  • Le Pen a été un homme politique toute sa vie. S’il considère que les lois Pleven et Gayssot sont des atteintes à la liberté d’expression et qu’elles rétablissent le délit d’opinion, qu’il ne s’en prenne qu’à lui-même : c’est qu’il n’a pas été fichu, dans toute sa carrière, de gagner la moindre élection, d’influencer la moindre opinion publique et de convaincre assez d’élus pour faire annuler ces lois. Je me répète, il pleurniche, mais qu’il se regarde dans la glace : c’est son lamentable échec politique qu’il dénonce.
  • En choisissant de ne citer que des antisémites condamnés, Le Pen fait semblant de croire que la France est un pays de grande liberté d’expression, mais qu’il existerait une exception pour les juifs. Nous ne sommes pas loin de l’accusation de complot juif ou de la puissance juive qui tire les ficelles en coulisse. Il ne le dit pas, il le sous-entend. Je l’entends. Il a déjà été condamné pour antisémitisme, ce n’est pas son premier essai. Des arsouilles ont beau affirmer qu’il n’a jamais été condamné, qu’ils s’offrent un abonnement internet et ouvrent Google.

Non monsieur Le Pen, la France n’est pas un pays de grande liberté d’expression bridée par le délit d’opinion. Soit vous faites mine de le croire, soit vous le pensez vraiment, et cela explique pourquoi vous avez passé votre vie à côté de vos pompes, politiquement : vous ne comprenez pas bien votre pays. RSF (certes, ce n’est pas le meilleur exemple), classe la France au 34e rang de la liberté d’expression (1). Le Pen research center, sérieux lui, lui donne une note de 4,72 sur 8 pour son soutien à la liberté d’expression (2).

  • Un juif n’a pas le droit d’accuser quelqu’un d’antisémitisme, il peut être condamné pour cela, et oui, c’est un délit d’opinion – ce droit est réservé aux juges, et c’est scandaleux.
  • Un journaliste n’a pas le droit de dire que l’islam est une saloperie, il sera condamné lui aussi même si la loi est de son côté.
  • Une militante FN n’a pas le droit de caricaturer Taubira, Charlie Hebdo peut le faire, et une indigène de la république peut cracher sur la France.
  • Oui il y a une justice rouge.
  • Oui le syndicat de la magistrature, le mur des cons, défigure la justice.

Mais en limitant vos exemples à des canailles antisémites, vous vous rangez du mauvais côté de l’histoire.

Le Pen, vous faites partie d’un tout jeune peuple, et déjà vous vous auto-détruisez en vous laissant envahir par des musulmans venus d’Afrique qui vous rejettent.

Si vous aviez appris de nous, au lieu de choisir la voie frivole et illusoire de la grosse blague antisémite de comptoir, vous ne seriez pas là où vous en êtes.

Nous le peuple juif, avons vu passer les Egyptiens, les Babyloniens, les Perses, les Grecs et les Romains. Ils ont tous disparu, nous sommes toujours là. Dommage que vous n’ayez pas été capable de le voir, car vous êtes en train de vous faire gober par les Africains, et ce n’est pas Hervé Ryssen, Soral ou Dieudonné qui vont sauver votre civilisation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://rsf.org/en/ranking
  2. https://www.pewresearch.org/global/2015/11/18/appendix-a-3/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz