Publié par Christian Larnet le 24 septembre 2020

Décidément, les gauchistes ont le nihilisme inscrit sur leur tronche pas finie. C’est pour ça qu’ils sont gauchistes me direz-vous.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Après Pascale Ferrier, la hideuse Française (1) qui a tenté d’assassiner Trump en lui envoyant une enveloppe contenant de la ricine, Dreuz a dégotté une nouvelle championne ! Il s’agit d’un professeur de l’Université Marshall, qui a été « mise en congé » pour avoir dit qu’elle espère que les partisans de Trump attrapent le COVID et meurent.

Regardez son visage hideux, vous aurez tout compris :

Son éviction est intervenue après que plusieurs étudiants aient publié des clips de Jennifer Mosher, qui enseigne à l’université de Huntington, en Virginie occidentale.

« Le port d’un masque est sérieux », a déclaré Jennifer Mosher dans un clip vidéo publié sur les médias sociaux. « Je suis devenue le genre de personne qui espère qu’ils [les électeurs de Trump] vont tous l’attraper et mourir.

« Je suis désolée, mais je suis tellement frustrée et je ne sais pas quoi faire d’autre », a-t-elle déclaré pendant son cours sur la biologie du COVID-19, selon WOWK-TV.

« On ne peut pas discuter avec eux, on ne peut pas leur faire entendre raison.

J’ai dit à quelqu’un hier : « J’espère qu’ils vont mourir avant les élections ». “

Ce clip et plusieurs autres comme celui-ci – dont certains dans lesquels elle nomme clairement le président Trump ou ses partisans – ont été diffusés sur les médias sociaux et largement partagés par les électeurs de Joe Biden.

  • Mosher s’est excusée après ces remarques, et a reconnu qu’elle ne devait pas « parler politique » pendant un cours en ligne, a rapporté mercredi le College Post, mais cela n’a pas réparé les dégâts, et elle n’a pas retiré ses propos.
    Vendredi, l’université a annoncé que la « déclaration ouvertement politique » de Mme Mosher lui avait valu une « mise en congé ».

L’institution ne tolérera pas que ses employés utilisent la salle de classe ou d’autres plateformes pour exprimer leur haine envers des personnes ou leur souhaiter du mal », a déclaré le président de l’université, Jérôme Gilbert, lundi.

« Je déteste personnellement les actions des individus qui expriment la haine, l’intolérance et l’incivilité », a indiqué Gilbert, ajoutant que l’incident faisait l’objet d’une enquête.

« Je peux vous assurer qu’à la fin de l’enquête, notre directeur académique, le Dr Jaime Taylor, me fera une recommandation et je prendrai les mesures appropriées ».

Voilà de quel côté est la haine. Vous ne trouverez pas la même chose chez les jeunes Républicains.

Et voilà à quoi ressemblent les femmes qui soutiennent Donald Trump (je ne vous montre pas les photos suggestives, Dreuz est un site chrétien, mais la valeur symbolique ne devait pas vous échapper) :

Rappel

Babes for Biden

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.dreuz.info/2020/09/23/quand-vous-verrez-la-tete-de-la-gauchiste-quebecoise-qui-a-envoye-une-enveloppe-de-ricine-a-trump-vous-aurez-tout-compris/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz