Publié par Christian Larnet le 28 septembre 2020

Les deux hommes discutaient d’un voyage en Syrie pour recruter des membres et faire un attentat spectaculaire contre la Trump Tower de New York où Donald Trump possède sa résidence et ses bureaux.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le FBI rapporte que deux partisans américains d’ISIS vivant au Texas et en Caroline du Sud ont été arrêtés pour avoir conspiré avec une organisation terroriste afin de planifier des attaques contre la Trump Tower, la Bourse de New York et des bâtiments fédéraux.

Jaylin Christopher Molina, qui se fait appeler « Abdur Rahim », et Kristopher Matthews, qui se fait appeler « Ali Jibreel », ont été arrêtés lundi.

Les deux hommes sont également accusés d’avoir préparé un voyage en Syrie pour rejoindre ISIS et recruter d’autres membres, selon la plainte pénale déposée auprès du tribunal du Texas à San Antonio.

Selon les déclarations du FBI, des agents secrets ont suivi les communications entre les deux hommes par le biais d’applications de messagerie cryptée. Les deux partageaient des vidéos graphiques de l’Etat islamique, des manuels de formation à l’usage de l’AK-47, des instructions pour la fabrication de bombes, et ils ont tenté de radicaliser d’autres personnes pour qu’elles rejoignent l’organisation terroriste.

  • Un enquêteur du FBI affirme dans la plainte pénale que les groupes de discussion secrets ont professé leur loyauté envers ISIS et leur haine des États-Unis, affirmant que l’Amérique est l’ennemi qu’il fallait vaincre.

« Nous devons nous serrer les coudes, nous devons les vaincre, nous devons faire beaucoup de victimes », aurait déclaré Molina.

  • Matthews a déclaré qu’ils ne devraient pas attaquer des endroits « comme les centres commerciaux où se trouvent des enfants innocents », mais plutôt des bâtiments gouvernementaux comme la CIA, le FBI et la DEA, ainsi que la Bourse de New York et la Trump Tower.

« Je frapperais des endroits comme ça pour envoyer un message », aurait déclaré M. Matthews.

« À mon avis, si vous voulez vraiment faire des dégâts et que ça serve de message, il faut une équipe … une équipe de trois ou quatre hommes, et tout le monde se disperse … et frappe à des endroits différents, puis boum les engloutir ».

  • Le 25 août, Molina était en contact avec une femme en Europe qui demandait des instructions sur la fabrication de bombes, selon les autorités.
  • Matthews a écrit dans l’un des groupes de discussion que s’ils accomplissaient la « mission », ils obtiendraient le « statut de rock star ».

« Cela pourrait être digne de Netflix », a écrit Matthews dans le groupe de discussion, selon les documents judiciaires.

Les deux hommes risquent jusqu’à 20 ans de prison et une amende de 250 000 dollars s’ils sont reconnus coupables.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz