Publié par Dreuz Info le 29 septembre 2020

Inutile de présenter la personne qui m’a énervée : elle serait satisfaite qu’on parle d’elle comme celles qui se plaignent d’une tape dans le dos, d’un commentaire un peu égrillard, et cela pour que leur photo paraisse dans les médias. A l’heure actuelle,  le racisme et le colonialisme sont à la mode….

Ceux qui critiquent le racisme des Blancs donnent des exemples d’ « attitudes traumatisantes » comme un regard trop appuyé, une question sur leur origine, un mot mal placé, l’emploi du « mot qui commence par n… »… des programmes télé où se montrent trop de Blancs. Certains vont jusqu’à dire que jamais ils ne se sentent en sécurité en Europe !!

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le mot « décolonisation » est même employé pour un restaurant qui risque de ne pas être « décolonisé ». Il faut « décoloniser les esprits » et, de toute façon, « tous les Blancs sont racistes ». Les Blancs doivent soigner leur racisme, tout faire pour en guérir, et les Noirs doivent attirer leur attention sur les fautes qu’ils commettent. «  Les méfaits commis par les Blancs font qu’il faudra beaucoup de temps et de patience pour que leurs victimes, les Noirs, acceptent de les fréquenter »….

Ce qui m’étonne bien un tantinet, c’est que des Noirs dignes comme Kakou Ernest Tigori, Marcel Yabili, In Koli Jean Bofane et de nombreux autres que je lis ou fréquente avec respect et plaisir,  ne sont pas ou très peu présents dans les médias ; eux jugent l’arbre à ses fruits…

Et une question me vient : pourquoi ces victimes ne vont-elles pas vivre dans un pays où quasi tout le monde est de couleur noire, où tout le monde peut les comprendre, où elles pourraient mettre au service de ce pays les connaissances acquises à l’école – gratuite et obligatoire – des Occidentaux?

Une réalité historique m’apparaît aussi : il n’y a pas si longtemps, les pauvres en Europe étaient immédiatement reconnus à leurs vêtements sales, sombres, abîmés, à leur allure courbée, peureuse, liée à une vie malsaine. Ils n’avaient pas la peau noire, ils avaient une vie réellement sinistre. Mon arrière grand-père, enfant, en était. Il a travaillé dur, avec courage et dignité. Mon grand-père a développé son entreprise, est mort « privilégié » et je suis bien contente d’être privilégiée à mon tour, de pouvoir faire un travail intéressant et utile, d’être en bonne santé…

J’avoue avoir peur de l’avenir quand je vois le nombre de gens profitant d’ organisations publiques qui leur versent des sommes estimables pour ne strictement rien faire d’autre que se plaindre. Et, si nombreux sont ceux qui exigent « réparation des crimes commis durant la colonisation », rares sont ceux qui savent encore que la colonisation fut une période de paix et de prospérité après un passé de guerres, de maladies et avant un présent de corruption et de misère. Evidemment, « Me Too » fonctionne avec des plaintes et non avec des regrets….

Regrettons le manque de dignité de ceux qui n’ont que plaintes et exigences à la bouche. Ils sont peut-être ignorants de beaucoup de choses. A eux et à ceux qui les soutiennent, je recommande la lecture de L’Afrique à désintoxiquer de Kakou Ernest Tigori, de Le roi génial et bâtisseur de Lumumba de Marcel Yabili. Il y en a d’autres ; je cite les plus récents.

Regrettons aussi – et c’est mon principal regret – que les « Droits de l’Homme » ne sont pas accompagnés des « Devoirs de l’Homme ». Beaucoup de personnes, de toutes les couleurs, se mettraient au travail, se rendraient utiles comme mon arrière grand-père et ses semblables.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Mia Vossen pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz