Publié par Gaia - Dreuz le 30 septembre 2020

Source : I24news

« Je ne peux pas rester indifférent à cette condamnation honteuse », a écrit Piotr Cywiński

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dans une lettre adressée au président du Nigéria vendredi, le directeur du mémorial et musée d’Auschwitz-Birkenau en Pologne a demandé à être emprisonné à la place d’un adolescent incarcéré pour blasphème dans le pays d’Afrique de l’Ouest.

L’appel de Piotr Cywiński, qui s’exprime rarement de manière publique sur des sujets n’étant pas directement liés à la Shoah, concerne le cas d’Omar Farouq, 13 ans, qu’un tribunal islamique de l’État nigérian de Kano a condamné le mois dernier à 120 mois de prison pour blasphème lors d’une conversation avec son ami.

« En tant que directeur d’un musée d’État polonais construit sur le site d’un ancien camp nazi où des enfants ont été emprisonnés et assassinés, je ne peux pas rester indifférent à cette condamnation honteuse », a écrit Piotr Cywiński, qui n’est pas juif.

Dans sa lettre au président nigérian, Piotr Cywiński a demandé que l’adolescent soit gracié, du fait qu’il ne pouvait être incriminé pour ses paroles compte tenu de son âge.

 « S’il s’avère toutefois que les mots de cet enfant nécessitent absolument 120 mois d’emprisonnement, et si vous n’êtes pas en mesure de changer cela, je suggère que 120 adultes volontaires du monde entier – dont moi – purgent chacun un mois d’emprisonnement dans un établissement carcéral nigérian », a écrit Piotr Cywiński. 

« Au total, le prix de la transgression de l’enfant sera le même et nous éviterons le pire », a-t-il ajouté. 

Dans le cas où sa requête serait acceptée, Piotr Cywiński s’est engagé à financer « l’éducation appropriée » du garçon, a-t-il écrit au président Muhammadu Buhari.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz