FLASH
[12:11] Explosion entendue partout en région parisienne : c’est un avion qui a passé le mur du son  |  Les sénateurs Républicains élaborent un projet de loi pour protéger les femmes, et empêcher les transsexuels de participer aux compétitions sportives féminines  |  Le directeur politique de Biden au Texas impliqué dans une escroquerie de collecte de bulletins de vote par correspondance  |  Le FBI déclassifie un document alléguant que l’affaire de la collusion russe était l’idée d’Hillary Clinton, Obama a été informé  |  Un trafiquant de drogue belge détourne un hélicoptère loué à son PROPRE NOM pour libérer sa femme prisonnière, découvre que la prison est trop petite pour y atterrir  |  Plus de 3 100 victimes de coups de feu dans le Chicago démocrate cette année  |  De Blasio dit qu’il infligera une amende à toute personne à New York qui ne porte pas de masque – le taux d’infection dépasse les 3 %  |  Le mouvement Amal condamne Macron pour avoir accusé les chiites d’avoir provoqué l’échec de formation du gouvernement libanais  |  Nasrallah : Les accusations de trahison de Macron sont inacceptables et condamnables  |  Les troupes indiennes ouvrent le feu à la frontière dans la région himalayenne contestée du Cachemire  |  Arménie vs Azerbaïdjan. 4ème journée : les combats continuent, des Kurdes et des Turcs syriens auraient été recrutés  |  Portland : Une émeutière menace de déféquer devant la porte d’un policier si sa voiture est rayée  |  L’agresseur de Charlie Hebdo accusé de tentative d’assassinat terroriste  |  Le débat présidentiel commence. Suivez nos commentaires sur le fil Twitter de Dreuz  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Team 100 jours le 30 septembre 2020

La « Team 100 jours » qui a couvert les 100 premiers jours de l’élection du président Trump (1) publie chaque jour les événements essentiels qui entourent cette élection, et n’en déplaise à beaucoup, en se basant sur les faits, rien que les faits.

La page est quotidiennement actualisée, et à mettre dans vos favoris.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Chaque jour jusqu’au 3 novembre, nous publierons les événements essentiels de cette élection. Dreuz a beau être un site conservateur et souhaiter un second mandat de Donald Trump, nous sommes avant tout un site d’information honnête, et nous rapporterons des faits dont peu de médias, voire aucun média ne veut parler, lorsqu’ils sont à mettre au crédit du président – les informations négatives, elles, sont immédiatement sur toutes les chaînes.

Mercredi 30 septembre – 35e jour

Mercredi 30 septembre – 35e jour

Trump vs Biden

  • L’avant débat

Vers 10h am, mardi, soit onze heures avant le débat, les responsables de l’équipe de campagne de Joe Biden qui avaient accepté une inspection, préalable afin de détecter des écouteurs électroniques dans les oreilles des deux candidats avant le débat, ont brusquement fait marche arrière et ont refusé.

L’équipe de Biden a demandé que des pauses aient lieu toutes les 30 minutes (le débat devant durer 90 min) mais cette demande a été refusée par l’équipe de campagne de Donald Trump.

M. Trump avait demandé que M. Biden se soumette à un test de dépistage de drogue, soit avant, soit après le débat, mais l’équipe de campagne de M. Biden a rejeté catégoriquement cette demande.

Le modérateur, Chris Wallace, qui est un démocrate pro-Biden a choisi les six sujets du débat :

  • 1. Les accomplissements de Trump et de Biden
  • 2. La Cour suprême (nomination de la Juge Amy Coney Barrett pour remplacer Ruth Bader Ginsburg récemment décédée)
  • 3. Le coronavirus
  • 4. L’économie
  • 5. La question raciale et la violence dans les villes
  • 6. L’intégrité de l’élection (le vote par correspondance)

Il était prévu que ces six sujets soient traités pendant 15 minutes chaque. Les candidats avaient 2 minutes pour répondre, avec un suivi possible de Chris Wallace.

Le débat devait durer 90 min de 21h à 22h30, sans aucune pause publicitaire.

Lors des émissions pré-débat, les commentateurs sur Fox News ont spéculé à qui mieux mieux sur ce que serait la performance des deux candidats. Certains s’attendaient à ce que Biden perde pied et devienne confus, d’autres estimaient que les attentes étant tellement basses concernant la performance de ce dernier, il suffirait qu’il ne commette aucune bourde pour que les Démocrates crient victoire.

Le Débat

Introduction

Chris Wallace a précisé que 6 sujets principaux seraient couverts pendant 15min chaque. Les candidats auraient 2min pour répondre à la première question, puis il y aurait une discussion libre entre eux.

1. La Cour suprême (nomination de la Juge Amy Coney Barrett pour remplacer Ruth Bader Ginsburg récemment décédée)

  • 1ère question à Trump.
  • Calme, le président a fait l’éloge d’Amy Coney Barrett et défendu son droit de la nommer à la Cour suprême.
  • Biden a répondu de façon posée qu’il devrait attendre après l’élection pour la nomination et attaque Trump sur l’Obamacare.
  • Quand Biden a prétendu que Roe V Wade (l’avortement) est une question électorale, Trump l’a remis en question efficacement.
  • Chris Wallace est passé à la question des soins de santé.
  • Trump a attaqué Biden sur la «médecine socialisée prônée par Bernie Sanders que Biden défend»
  • Biden a répondu : «Je ne suis pas là pour dénoncer les mensonges de Trump, tout le monde sait qu’il est un menteur. Il n’a pas de plan pour les soins de santé. Il ne sait pas quoi il parle »
  • Wallace ne laisse pas Trump répliquer et pose une question sur la Cour suprême : Biden va-il «paqueter» la Cour suprême ?
  • Biden refuse de répondre

2. Le coronavirus

  • Chris Wallace : demande à Biden qu’est-ce qu’il aurait fait pour régler la pandémie.
  • Au lieu de répondre, Biden a fait le bilan des morts et a critiqué Trump, l’accusant de n’avoir pas réagi à temps et d’avoir paniqué. «Il attendu. Il n’a rien fait. Il n’a toujours pas de plan.»
  • Trump réplique calmement que si on avait écouté Biden on n’aurait pas arrêté les vols en provenance de la Chine.
  • Biden : «Il a fermé l’économie (…) Je ne fais pas confiance à Trump pour un vaccin.»
  • M. Wallace dit à Trump que certains médecins sont en désaccord avec lui concernant quand le vaccin sera disponible.
  • Wallace demande à Biden si lui et Kamala Harris n’ont pas contribué au scepticisme des gens face au vaccin.
  • Trump : «Il veut fermer le pays. Plus de gens seront atteints.»

3. L’économie

  • Chris Wallace a dit que selon le Président c’est une reprise en V et selon M. Biden c’est une économie en K.
  • Wallace a demandé à Trump si l’économie va reprendre.
  • Trump a défendu sa gestion de l’économie et a insisté que Biden détruirait l’économie. «Biden veut fermer tout le pays
  • Biden a répliqué : «Trump veut faire fonctionner l’économie sans régler le problème de la pandémie.»
  • Trump a répliqué que les gens veulent la réouverture des écoles.
  • Chris Wallace a posé une question à Trump concernant les impôts qu’il a payés.
  • Trump a répondu efficacement qu’il a payé des millions d’impôts mais qu’il a utilisé les portes de sortie adoptées par l’Administration Obama.
  • Chris Wallace a posé une question à Biden concernant les nouvelles taxes qu’il veut imposer.
  • Biden a répondu que son plan économique créera des millions d’emplois. Il a annoncé qu’il va augmenter les taxes payées par les entreprises.
  • Trump a dit qu’Obama/Biden ont eu la reprise économique la plus faible. Tandis que lui a ramené des milliers d’emplois.
  • Biden a parlé de la Chine et Trump l’a interrompu pour parler des millions gagnés par Hunter Biden, son fils (en Ukraine et en Chine).
  • Biden a répondu que ce n’est pas vrai.
  • Wallace est intervenu pour empêcher Trump de continuer sur cette question et pour laisser parler Biden.
  • Biden : «Trump ne veut pas parler des familles américaines.»
  • Wallace a empêché Trump de répliquer et a voulu passer à autre chose.

4. La question raciale

  • Wallace a demandé aux deux : «pourquoi les électeurs devraient vous faire confiance pour régler la question du racisme ?»
  • Biden a repris le mensonge que Trump a complimenté les suprémacistes blancs. «Cet homme cherche à attiser les divisions raciales
  • Trump : «Vous avez dit que les Noirs sont des Super-prédateurs. J’ai l’appui des Noirs. Biden a peur de parler de la loi et l’ordre parce qu’il perdrait l’appui des gauchistes
  • Biden : «La violence n’est jamais appropriée.»
  • Wallace a demandé à Trump pourquoi il a mis fin au programme sur la formation à la sensibilité au racisme.
  • Trump a répondu que ce programme enseignait aux gens que l’Amérique est raciste.
  • Biden a répliqué que les gens doivent comprendre comment se sentent les victimes de racisme ou de discrimination.
  • À la demande de Trump, Biden a affirmé qu’il est pour la loi et l’ordre et la justice.
  • Wallace a demandé à Trump : «Est-ce que la loi et l’ordre sont une question partisane ?»
  • Trump a répondu que la violence dans les villes sous l’Administration Obama était pire.
  • Wallace a demandé à Biden : «Que signifie re-imaginer la police ?»
  • Biden a dit qu’il ne veut pas définancer la police.
  • Trump l’a contredit là-dessus.
  • Wallace a demandé à Biden s’il a demandé aux maires ou aux gouverneurs démocrates d’appeler la Garde Nationale afin de mettre fin aux émeutes.
  • Biden a répondu : «Je ne suis pas au pouvoir en ce moment »
  • Wallace a demandé à Trump s’il est prêt à dénoncer les suprémacistes blancs ?
  • Trump a répondu que c’est la gauche et Antifa qui sont le problème.
  • Biden a répliqué qu’Antifa n’est pas un groupe, c’est une idée.

5. Les accomplissements de Trump et de Biden

  • Biden a prétendu qu’il y avait moins de violence sous l’Administration Obama/Biden. Il accuse Trump d’avoir traité les militaires de «perdants» d’«idiots»
  • Trump a répliqué en parlant de Hunter Biden qui a été chassé de l’armée.
    Wallace a décidé de parler du changement climatique.

6. Le changement climatique

  • Wallace a demandé à Trump s’il croit au changement climatique et pourquoi il fait la promotion des énergies fossiles.
  • Trump a répondu en parlant de protéger les forêts de Californie. Puis il a parlé du fait que les énergies fossiles sont moins chères et plus abordables pour les consommateurs.
  • Wallace a demandé à Biden d’expliquer son programme environnemental.
    Biden a répondu : «On peut créer de bons emplois en protégeant l’environnement. Nous devons revenir aux Accords de Paris.»
  • Trump a répliqué que le Green New Deal coûterait 1,3 trillion de dollars.
  • Biden a répondu : «Je ne défends pas le Green New Deal, je défends le Biden Deal.»

7. L’intégrité de l’élection (le vote par correspondance)

  • Wallace a demandé à Biden qu’est qu’il veut faire pour que les élections soient valides.
  • Biden a répondu que les gens doivent voter comme ils veulent, en personne ou par correspondance.
  • Trump a répliqué que les bulletins non sollicités sont un désastre. «Ça pourrait prendre des mois avant qu’on sache le gagnant.»
  • Biden a prétendu qu’il n’y a aucune preuve de fraude du vote par correspondance.

Conclusion

– Biden n’a pas perdu le débat et il ne l’a pas gagné. Trump a très bien réagi.
Mais les Démocrates diront que Biden a gagné parce qu’il n’a pas été confus.
En fait, les candidats se sont souvent interrompus.

SCOTUS

En vue de la confirmation de sa nomination à la Cour suprême, la juge Amy Coney Barrett a rendu visite au leader de la majorité au Sénat, le Sénateur Mitch McConnell et au Vice Président Mike Pence dans l’édifice de Capitol Hill.

En après-midi, elle a rencontré séparément le Sénateur du Texas, Ted Cruz, ainsi que d’autres Sénateurs républicains : le Sénateur de l’Idaho, Mike Crapo, le Sénateur de l’Iowa, Chuck Grassley, le Sénateur de l’Utah, Mike Lee, le Sénateur de la Floride Rick Scott, le «Whip» de la majorité au Sénat John Thune et le Senateur Lindsey Graham, président du Comité judiciaire qui doit tenir des audiences avant sa confirmation par le Sénat.
Les Sénateurs démocrates ont refusé de la rencontrer, y compris ceux qui sont membres du Comité judiciaire.

Sondages

Le Président Trump et Joe Biden sont à égalité dans l’État charnière de la Caroline du Nord, selon une enquête, financée par l’Université Lowel du Massachusetts et analysée par le Centre pour l’opinion publique.MM. Trump et Biden seraient tous les deux à égalité en Caroline du Nord avec 47% de voix chacun.

Le sondage, réalisé du 18 au 25 septembre auprès de 921 électeurs potentiels, a une marge d’erreur de +/- 4,1 %.

En 2016, Trump a battu Hillary Clinton dans l’ancien État du Nord de 3,6 %.

Le président Donald Trump et le candidat démocrate à la présidence Joe Biden sont aussi à égalité en Arizona, selon un sondage de Susquehanna Polling and Research publié mardi.

Le sondage, réalisé pour le compte du Center for American Greatness, a été réalisé du 25 au 27 septembre, auprès de 500 électeurs potentiels, montre que Donald Trump et l’ex-vice-président ont chacun obtenu 47 % de soutien.

Peut-être plus important encore, le sondage a démontré les progrès réalisés par le Président auprès des électeurs hispaniques.

Le sondage fournit également des preuves supplémentaires que le président Trump est plus populaire auprès des Hispaniques cette année qu’il ne l’était en 2016. Les sondages du Center for American Greatness de Floride et du Nevada montrent tous deux le même phénomène. Le sondage de l’Arizona montre que le président Trump est soutenu par 40 % des électeurs hispaniques, contre 31 % en 2016.

Alors que les candidats démocrates s’en sortent généralement mieux parmi les groupes minoritaires, Biden semble avoir perdu l’appui des électeurs noirs et hispaniques après avoir choisi le sénateur Kamala Harris (D-CA) comme colistière.

En 2016, Donald Trump a battu Hillary Clinton en Arizona par 3,5 % des voix, c’est-à-dire un peu plus que 91 200 votes.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz