Publié par Yves Mamou le 30 septembre 2020

Acculés, lâchés par leurs alliés arabes, isolés sur la scène internationale, le Fatah et le Hamas envisagent des élections. Les factions palestiniennes ennemies cherchent éperdument comment répondre à la normalisation accélérée des relations des Arabes du Golfe avec IsraëlVoici la réflexion d’Yves Mamou.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Génial ! Des élections devraient donc avoir lieu en Judée Samarie et à Gaza… que le Hamas a de bonnes chances de remporter haut la main. Et comme le Hamas est entièrement dans la main de l’Iran (pour les armes) et dans la main du Qatar-Frères Musulmans pour les subventions, on assistera à une « iranisation » totale de la cause palestinienne. Ce ne sera plus seulement Gaza, mais aussi Ramallah.

Une iranisation cela signifie que cette cause palestinienne que les Etats arabes ont inventée de toutes pièces pour piéger Israël dans un impossible « droit au retour » de six millions de réfugiés, cette cause palestinienne qui était la carte maîtresse des Etats arabes pour condamner Israël dans les organisations internationales, cette cause palestinienne qui était une arme morale et politique des pays arabes leur aura été kidnappée par les musulmans chiites perses. Autrement dit, par les pires ennemis des Etats arabes sunnites.

Une cause arabe qui se laisse kidnapper par les Perses, n’est pas vraiment une cause, et encore moins une cause arabe. Autrement dit, les Palestiniens sont devenus des mercenaires.

Prenant acte de ce vol à la tire, les Etats arabes laissent tomber cette cause palestinienne qui ne leur apporte plus que des ennuis et font ami-ami avec Israël contre l’Iran.

Le Moyen-Orient, on ne se lasse jamais !!

© Yves Mamou

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz