Publié par Yves Mamou le 6 septembre 2020

Sur Facebook, le journaliste Yves Mamou pousse son coup de gueule contre ce coup monté (et prévisible) de la gauche.

Cornecul

Cette affaire Obono est devenue dingue parce que Valeurs Actuelles, qui était autrefois un journal de droite un peu extrême, est aujourd’hui un point d’ancrage de la lutte contre l’islamisme et l’indigénisme.

Et le problème vient de ce que nos anti-antiracistes de gauche (le CLR et consorts qui dénoncent l’indigénisme d’Obono, mais avec des gants parce qu’elle est noire, et qu’il ne faudrait pas qu’on les prenne pour des racistes), ne supportent pas d’avoir à faire alliance avec des journalistes blancs, jeunes, décomplexés qui sont peut être un peu facho – moi perso je n’ai rien remarqué – mais qui s’attaquent à de vrais ennemis de la France, de la République, de la laïcité et des libertés.

Et alors, quand ces mêmes journalistes sont menacés dans leur intégrité physique par des olibrius de couleur, qui sont d’authentiques fachos ethniques, nos anti-antiracistes blancs de gauche qui critiquent Obono mais pas trop parce qu’ils ont peur qu’on les traite de racistes, sont quand même obligés de les défendre, tout en les condamnant, parce qu’ils sont des fachos.

Voila, je crois que j’ai résumé la situation. Si j’ai faux, je veux bien qu’on m’explique?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yves Mamou.

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz