Publié par Yves Mamou le 29 septembre 2020

Si quelqu’un meurt chaque fois que Charlie Hebdo bouge un cil, si quelqu’un meurt, tué au hasard par un islamiste bas du plafond, parce que nul ne sait où crèche Charlie Hebdo, Macron n’a pas d’autre solution que d’interdire Charlie Hebdo.

Je raisonne bien là…?

© Yves Mamou

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

10
0
Merci de nous apporter votre commentairex