Publié par Dreuz Info le 7 septembre 2020

Depuis toujours, l’être humain vit dans la peur. Cette peur est absolue dans les sociétés les plus primitives où toute rencontre avec un étranger au clan peut déboucher sur un assassinat. Dans son livre De l’inégalité parmi les sociétés, Jared Diamond montre comment et pourquoi les hommes  se regroupent dans des chefferies, des tribus et, finalement, des états. Ces états assurent la protection de leur population, règlent les rapports entre les habitants et les religions sont souvent les premières à contrôler l’attitude de tous.

En Afrique centrale, la colonisation a mis fin à la peur du milieu, des autres, des imprévus,  a introduit des lois et des moyens de vivre en paix, de vivre en bonne santé, et elle a même offert une bonne instruction permettant le progrès rapide. La religion – les missionnaires – venait souvent avant le colonisateur et préparait l’avenir…

Le colonisateur européen n’est plus là! Ce fut une catastrophe pour toutes les colonies d’Afrique centrale où règnent maintenant à nouveau la terreur, le vol, le pillage, le meurtre, où les écoles sont quasi inexistantes et où les hôpitaux sont dépourvus de moyens… où les militaires sont trop souvent de simples pillards corruptibles. Et je n’oublierai pas ces paroles d’un Africain né après l’indépendance de son pays : « La meilleure chose qui pourrait nous arriver ce serait le retour de la colonisation ! »

Cet Africain vit en Afrique… il n’est pas à Bruxelles où se plaindre des « crimes de Léopold II et de la colonisation » est à la mode, où on se plaît à critiquer le « tu » adressé aux Noirs, le travail obligatoire, le manque de correction de quelques colons, le fait – oui, cela se dit  – que l’argent pour créer routes, écoles, hôpitaux, industries, plantations…. était l’argent produit au Congo et non de l’argent pris aux Belges ! Pourquoi le peuple congolais ne pourrait-il, comme tous les peuples, participer à son propre développement ?

Oui, on nous sert des idioties, idioties qui « marchent » sur une population belge ou française sans réelle instruction, privée de cours d’histoire dignes de ce nom, idioties qui doivent rapporter des fortunes aux personnes « lésées par la colonisation », personnes vivant généralement à Bruxelles ou à Paris et souvent entretenues par la Belgique ou la France au lieu de se rendre utiles à leur pays d’origine !! Il est vrai que la plupart des plaignants n’y sont pas nés….

Manifestations et plaintes cachent la réalité actuelle : la vie en RDC et dans d’autres anciennes colonies est redevenue une vie de terreur perpétuelle pour le peuple, vie d’autant plus pénible que – à cause de la colonisation – la population a été multipliée par quatre en moins d’un siècle. Ces populations n’ont pas les dirigeants dignes qui leur seraient indispensables pour vivre en progressant. Elles auraient pu se donner ces dirigeants avec une évolution comme d’autres populations ont connue, évolution aboutissant à celle que le Siècle des Lumières a inaugurée en Occident.

Une conclusion s’impose : le vrai crime de la colonisation, c’est d’avoir pris fin, d’avoir – après moins d’un siècle – abandonné des populations en pleine adaptation à une civilisation planétaire qui s’impose à tous.  Et je rejoins mon ami africain qui ne voit qu’une solution aux horreurs actuelles en Afrique : un retour de la colonie et non une « compensation pour les crimes de la colonisation » à ceux qui ont assez peu de dignité pour la réclamer.

Ces livres, écrits par des personnes instruites, valent la peine d’être lus :

  • Guido De Weerd, L’État Indépendant du Congo
  • Jared Diamond, De l’inégalité parmi les sociétés
  • Kakou Ernest Tigori, L’Afrique à désintoxiquer
  • Marcel Yabili, Le roi génial et bâtisseur de Lumumba

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Mia Vossen pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading