Publié par Team 100 jours le 14 septembre 2020

Mercredi 2 septembre – 63e jour

Trump

  • Le Président a tweeté :

«L’opération Warp Speed a modifié le calendrier habituel de développement et de production des vaccins, avec pour objectif de mettre à disposition les premières doses d’ici janvier 2021. Libérer le génie américain pour lutter contre coronavirus.»

«Les gens en ont marre de voir que la NBA est très politisée. L’indice d’écoute du Basketball est très bas, et il ne reviendra pas. J’espère que le football et le Baseball sont à l’écoute et qu’ils en tirent des leçons, car la même chose va leur arriver. Tenez-vous debout pour notre pays et pour notre drapeau !!!»

«J’ai eu une conversation très productive avec Kevin Warren, commissaire de la conférence des Big Ten, à propos du lancement immédiat du football des Big Ten. Ce sera génial ! Pour tout le monde – joueurs, fans, pays. Sur la ligne du yard !»

«(Nous sommes) En route pour Kenosha, dans le Wisconsin, afin de remercier les forces de l’ordre et la Garde nationale pour leur travail. La violence a cessé il y a six jours, au moment où la Garde est entrée en scène. Merci à vous !»

  • Le médecin du président, le Dr Sean Conley, a fait une déclaration aux journalistes affirmant que M. Trump n’avait pas subi ou été évalué pour une attaque ou un mini-accident vasculaire cérébral ou pour «toute urgence cardiovasculaire aiguë».

«Le président demeure en bonne santé et je n’ai aucune inquiétude quant à sa capacité à maintenir le calendrier rigoureux qui l’attend», a écrit le Dr Conley. «Comme indiqué dans mon dernier rapport, je m’attends à ce qu’il reste apte à remplir les fonctions de la présidence».

  • Trump a été confronté à un certain nombre d’histoires spéculant sur sa santé physique et mentale tout au long de sa présidence.
  • La dernière rumeur a été déclenchée par le journaliste du New York Times Michael Schmidt, qui raconte dans son livre à paraître que le vice-président Mike Pence était en attente pour assumer les pouvoirs de la présidence lors d’une visite à l’hôpital Walter Reed en novembre 2019.
  • Trump a également tweeté :

«Cela ne finit jamais ! Maintenant, ils essaient de dire que votre président préféré, moi, est allé au centre médical Walter Reed, après avoir subi une série de mini-attaques».

  • 2e partie de l’entrevue du Président Trump avec Laura Ingraham
    Lors de l’émission The Ingraham Angle de Fox News en soirée :

    Le Président a parlé des tentatives scandaleuses des Démocrates pour le destituer et de leur appui des émeutiers :

«Nous allons reprendre la Chambre des Représentants parce que les gens sont en colère (contre les Démocrates à cause des émeutes)»

Sur le vote par correspondance, il a déclaré :

«Il y a des fraudes. La collecte des bulletins de vote est frauduleuse.»

Il est revenu sur le fait qu’il demande que Joe Biden se soumette à un test de dépistage de drogue avant leur débat :

«Il est sous une sorte de dopants, à mon avis. J’ai vu Biden lors des débats comment il était faible contre Kamala Harris, mais il était fort contre Bernie Sanders. (…) Nous pouvons être testés tous les deux.»

…/…

« Les Démocrates veulent maintenir le confinement des États qu’ils contrôlent pour remporter l’élection. C’est moi qui veut le retour du Football.»

…/…

« La Chine souffre économiquement et a plus de morts dus au coronavirus qu’elle ne veut l’admettre.»

  • Le président Trump a déclaré à propos de la police :

« Il y a des brebis galeuses. Je pense que vous serez d’accord, de temps en temps on voit des choses [des dérapages]. Et vous avez aussi l’autre situation, où ils sont soumis à une pression énorme, et ils ne la gèrent pas bien. Ils appellent ça « s’étouffer » et ça arrive ».

  • Eddy Grant poursuit la campagne Trump pour son utilisation d’une de ses chansons.

Mike Pence

  • Le Vice-président Mike Pence s’est rendu à un événement «Workers for Trump» à Exeter, en Pennsylvanie où il a prononcé un discours de campagne.
  • Mike Pence a déclaré que lui et le président Donald Trump sont désormais les fils préférés du nord-est de la Pennsylvanie.

«Je sais que nous ne sommes pas très loin de la maison où notre adversaire a passé son enfance (Scranton), mais c’est le pays de Trump maintenant», a déclaré Pence.

«Je suis ici pour une raison et une seule, parce que la Pennsylvanie et l’Amérique ont besoin de quatre années supplémentaires du Président Donald Trump.»

  • Pence a ajouté que Trump a lancé un mouvement en 2016 et «il semble que ce mouvement se porte très bien en Pennsylvanie».
  • Il a conclu son discours en disant :

«Nous allons connaître une grande victoire. Nous allons rendre la Pennsylvanie et l’Amérique plus fortes».

  • Plus tard, il a accordé une entrevue à Bret Baier pour l’émission Special Report, sur Fox News.

    Le Vice-président a insisté sur le fait que le gouvernement fédéral enquête vigoureusement sur les émeutiers et a procédé à plus de 300 arrestations depuis le début des émeutes.

    Contredisant les rumeurs sur la santé du Président, Mike Pence a confirmé que celui-ci est en excellente santé.

Biden

Meeting politique de Biden dans une salle vide de Pittsburgh
  • Lundi, Biden a parlé devant dans une salle vide de Pittsburgh, à l’exception de huit personnes confinées dans des cercles blancs géants.
    Biden a commis plusieurs gaffes, notamment en essayant de lire son discours sur le téléprompteur :

«Le coronavirus a pris cette année – juste depuis l’épidémie – a pris plus de 100 ans – regardez, voici – les vies, c’est juste, c’est juste, je veux dire pensez-y – plus de vies cette année que toute autre année».

  • En fait, d’après les remarques préparées, Biden devait dire :

«Le coronavirus a pris plus de vies cette année que toute autre épidémie en plus de 100 ans. Plus de 180 000 vies en six mois seulement. Une moyenne de 1 000 personnes meurent chaque jour au mois d’août».

  • Après cette apparition publique, Joe Biden est retourné dans son sous-sol.

    Il semble que dorénavant, l’ex-Vice-président va faire des levées de fonds et des téléconférences à partir de son sous-sol. Son épouse, Jill Biden, prévoit se présenter en public plus souvent.
  • Du coup, les responsables de la campagne du Président Trump ont demandé de recevoir une «confirmation écrite» selon laquelle Joe Biden s’engage à participer aux trois débats présidentiels en personne cet automne.
  • Les débats présidentiels sont actuellement prévus pour le 29 septembre, le 15 octobre et le 22 octobre.
  • La levée de fonds d’août de 300 millions de dollars annoncée par Biden pulvérise les records – plus que Trump et Hillary réunis n’ont levé en août 2016.

L’Amérique avec un président Biden

  • La police de Los Angeles a tué un suspect noir.

« Le suspect tenait des vêtements dans ses mains. Il a frappé un des officiers au visage puis a laissé tomber les vêtements de ses mains…

Les policiers ont remarqué qu’à l’intérieur des vêtements qu’il avait laissés tomber, se trouvait une arme de poing semi-automatique… »

  • Une coalition de membres Démocrates de la Chambre des représentants demande au fisc d’ouvrir une enquête sur le statut d’exonération fiscale de la NRA, l’association nationale des Armes. Une enquête sur l’ACLU qui initialement défendait les droits civiques et est devenue une arme politique anti-républicaine ? Jamais !
  • Le seul journaliste noir à plein temps du Kenosha News dans le Wisconsin a démissionné samedi à la suite de la couverture par le journal de l’assassinat de Jacob Blake et des manifestations qui ont suivi.

    Daniel J. Thompson, qui avait été le rédacteur en chef numérique du journal, s’est opposé à un titre qui disait : « Manifestants de Kenosha : ‘Si vous tuez l’un d’entre nous, il est temps pour nous de tuer l’un des vôtres », selon le New York Times.
  • Le Sénat de l’État de Californie adopte un projet de loi qui pourrait exonérer les délinquants sexuels qui ont eu des relations homosexuelles avec des mineurs de s’enregistrer dans les registres publics – ce qui a pour effet d’informer les voisins de la présence de ces dangereux prédateurs d’enfants.
  • Je suis Antifa » : Sarah Iannarone, partisane d’Antifa, pourrait être la prochaine maire de Portland, qui en est à son 100e jour d’émeutes, d’incendies et de pillages !

Émeutes

  • Tard lundi soir, des émeutiers de Portland ont mis le feu à un cabinet dentaire situé dans l’immeuble du Maire Ted Wheeler, où vivraient des enfants, selon des vidéos diffusées dans les médias sociaux. Tandis que le feu prenait de l’ampleur, on pouvait entendre des battements de tambour et de la musique.
  • Les émeutes de lundi soir marquent près de 100 jours de violentes émeutes à Portland. Jusqu’à présent, le Maire Wheeler a refusé l’aide fédérale du Président pour réprimer les émeutes et lui a même imputé la responsabilité de la violence.
  • Samedi, un manifestant pro-Trump a été tué par balle par un membre présumé de l’Antifa à Portland.

Visite de Donald Trump à Kenosha

  • Mardi après-midi, contre les avis du Maire de Kenosha, John Antaramian et du gouverneur du Wisconsin, le Président a visité la ville de Kenosha dans le Wisconsin pour remercier les forces de l’ordre et les National Guards.
  • Le Président a affirmé qu’il ne rencontrerait pas la famille de Blake lors de sa visite parce que ces derniers voulaient impliquer des avocats.
  • Durant le trajet, un journaliste a demandé au Président s’il pensait que le racisme systémique était un problème aux États-Unis, étant donné qu’il y a aussi des manifestations pacifiques dans tout le pays pour y mettre fin. Le président a répondu :

«Vous savez que vous revenez sans cesse au sujet opposé. Nous devrions parler du type de violence que nous avons vu à Portland, ici et ailleurs. Le fait est que nous avons vu une violence énorme et nous allons y mettre fin très, très rapidement si on nous en donne l’occasion».

  • Il a rencontré des commerçants affectés par les émeutes. M. Trump a promis d’aider les propriétaires à reconstruire leurs magasins. Il a déclaré :

«Nous allons travailler avec vous. Nous allons vous aider à reconstruire. C’est une région formidable ici. C’est un grand État. Ce genre de chose ne devrait jamais arriver.»

  • Le Président était accompagné de Bill Barr, le Procureur général et de Chad Wolf, le Secrétaire par intérim du Ministère de la Sécurité intérieure.
  • Après la visite, M. Trump s’est réuni avec des propriétaires d’entreprises et des membres des forces de l’ordre pour discuter de l’importance de la sécurité dans les rues des villes américaines.
  • Le Président a dit :

«Nous sommes ici pour témoigner de notre soutien».

«Nous devons dénoncer la rhétorique anti-police qui est dangereuse».

  • Le président a annoncé que son Administration engagerait 1 million de dollars pour soutenir la police de Kenosha, près de 4 millions de dollars pour aider à la reconstruction des petites entreprises et 43 millions de dollars pour les ressources de sécurité publique dans l’État du Wisconsin.

Sondages

  • Le président Trump devance désormais le candidat démocrate à la présidence Joe Biden de deux points dans l’Etat clé de Caroline du Nord, 49 % à 47 %, selon un sondage publié mardi par l’Université de Caroline de l’Est.
  • Un sondage USC Dornsife Center for the Political Future donne Biden avec 11 points de plus que Trump au niveau national.
  • Sondage auprès du groupe Pro-Trump montre que les électeurs accordent la priorité à l’économie.
  • JPMorgan déclare que les investisseurs devraient se préparer à la progression des chances de Trump de gagner.

Élections

  • Facebook a fermé des comptes et des pages associés à des agents russes qui cherchaient à tromper les journalistes indépendants pour qu’ils écrivent des articles en leur nom.

Coronavirus

  • L’incompétent maire de la Ville de New York, Bill De Blasio a dit que les repas à l’intérieur ne reviendront pas à New York tant qu’il n’y aura pas de vaccin pour le coronavirus.
  • Nancy Pelosi s’est fait prendre par une caméra de surveillance bravant l’interdiction d’aller dans un salon de coiffure.

    Le confinement et les magasins fermés, c’est pour les manants et les serfs, pas pour les puissants Démocrates.

    Lundi le 31 août, la présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi s’est rendue dans un salon de coiffure de San Francisco pour un lavage et un séchage des cheveux en dépit des restrictions dues au coronavirus. Fox News a obtenu des images de la sécurité du salon de coiffure montrant la Présidente de la Chambre, se promenant dans le salon de coiffure sans porter de masque. Les salons de coiffure de la ville ont été fermés pendant des mois mais ont été autorisés à offrir des services en plein air à partir du mardi 1er septembre seulement. La propriétaire du salon, Erica Kious, a déclaré à Fox News qu’elle avait appris la visite de Nancy Pelosi après que l’un des stylistes, qui loue une chaise du salon, l’en ait informée.

    Mme Kious a décrit le geste de Mme Pelosi comme une «gifle» :

«C’était comme une gifle, vous savez, qu’elle arrive et obtienne les services dont elle a besoin tandis que personne d’autre ne peut entrer, et que je ne peux pas travailler».

  • Le Dr Scott Atlas nie une fausse information colportée par le Washington Post

    Lors de l’émission de Tucker Carlson au canal Fox News, le Dr Scott Atlas, récemment appelé par Donald Trump pour faire partie du Groupe de Travail sur le coronavirus, a nié avoir conseillé au président d’adopter la stratégie de l’immunité collective pour venir à bout de la pandémie, contrairement à ce qu’affirmait hier un article mensonger du Washington Post (washingtonpost.com).

    L’article présentait le Dr Atlas comme ayant été choisi par le Président pour faire taire le Dr Fauci.
  • Le gouvernement japonais envisage d’offrir gratuitement le vaccin contre le coronavirus à tous les citoyens, a rapporté Kyodo news mercredi.
  • Un groupe d’experts a conclu hier qu’il n’y a pas « suffisamment de données pour recommander ou non » l’utilisation du plasma pour traiter le coronavirus.
  • Les États-Unis ne se joindront pas à l’initiative mondiale pour un vaccin contre le coronavirus.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

52
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz