Publié par Team 100 jours le 14 septembre 2020

Dimanche 30 août – 66e jour

Trump

  • Une fête pour Trump à Hawaï. Montrez-m’en une seule, dans tout le pays, pour Biden.
  • Le président Trump a déclaré : « Sleepy Joe va sortir. Dans 10 jours !? C’est long… 10 jours ? C’est comme une éternité à Trumpville… Il est bien mieux là où il est. »
  • Plus tôt, le Président Trump a visité un centre de distribution à Lake Charles, en Louisiane.

    Il a prononcé un discours à Lake Charles, en Louisiane, après un briefing sur les opérations d’urgence et les efforts de secours dans la ville à la suite de l’ouragan Laura. La tempête a depuis été déclassée en « dépression tropicale ».
  • Le président Trump s’est rendu en Louisiane et au Texas pour constater les dégâts causés par l’ouragan Laura, disant qu’il voulait « soutenir le grand peuple de Louisiane ». C’est un grand État pour moi ».
  • Le président Trump s’est rendu dans le New Hampshire :

« Ils ont installé un plancher qui ressemble à une patinoire ! »

  • L’Association catholique publie la liste des réalisations pro-vie de Trump.
  • La Catholic Association a publié jeudi une longue liste qui va de ses nominations à la magistrature à la Marche pour la vie de 2020, le premier président à le faire.
  • L’organisation a intitulé son recueil «Promises Made, Promises Kept » « Promesses faites, promesses tenues : le président Trump a tenu parole pour les Américains pro-vie et les croyants »
  • Une bonne idée de Trump pour couper court à la machine de propagande Démocrate : le directeur des renseignements nationaux (ODNI) a annulé tous les briefings sur la sécurité des élections pour le Congrès.

    La présidente du Parlement, Nancy Pelosi (D-Calif.), et le président de la Commission des renseignements de la Chambre des représentants, Adam Schiff (D-Calif.) ont fait une descente, furieux, dans le bureau de l’ODNI.

    L’ODNI a en effet déclaré aux dirigeants du Congrès qu’il fournirait des « produits finis de renseignement » par écrit.

« Je crois que cette approche permet de s’assurer, dans la mesure du possible, que les informations que l’ODNI fournit au Congrès pour soutenir vos responsabilités de contrôle sur la sécurité des élections, l’influence étrangère malveillante et l’interférence électorale ne sont pas mal comprises ni politisées », a écrit le directeur du renseignement national, John Ratcliffe, dans des lettres aux chefs des commissions du Congrès.

« Cela permettra également de mieux protéger nos sources et nos méthodes ainsi que les renseignements les plus sensibles contre d’autres divulgations non autorisées ou contre une utilisation abusive ».

  • Le président Trump a applaudit en disant :

« Qu’il s’agisse de Shifty Schiff [Adam Schiff, président de la commission d’enquête qui a torché celle pour l’impeachment] ou de quelqu’un d’autre, ils divulguent les informations avant qu’elles n’arrivent… Vous avez des informateurs au sein du comité ».

  • TA Global Berhad, une multinationale immobilière malaisienne dirigée par Tiah Joo Kim, qui paie la société de Trump pour exploiter un hôtel et obtenir la licence du nom Trump, s’est déclaré en faillite et a fermé l’hôtel Trump de Vancouver. TA Global a cité la pandémie comme cause de la fermeture de l’hôtel.

L’Amérique de Trump : L’ordre public

  • Trump a déclaré qu’il « s’occupera » des émeutiers de Portland si le « maire incompétent » ne prend pas le contrôle de sa ville.

« Depuis que la Garde nationale est allé à Kenosha, plus de violence ! Vous entendez Portland ?

  • MAGA s’est dirigé vers Portland : une caravane de centaines de véhicules pro- Trump s’est dirigé vers le centre de Portland.

L’Amérique de Biden : chaos, violence et démence

  • Une personne a reçu une balle dans la poitrine dans le centre de Portland. On ignore si cela est lié aux affrontements entre les groupes antifa/BLM et la caravane Trump. Au moment de rédiger ces lignes, on ne sait pas si la personne est morte.
  • La foule de Black Lives Matter a harcelé les dîneurs dans les restaurants de Washington DC.

« Je suis au point où je veux brûler la Maison Blanche ! » – Les manifestants de DC BLM menacent la Maison Blanche et la police.

  • Des activistes de Black Lives Matter ont agressé des personnes âgées et des homosexuels. Plusieurs images et vidéos Twitter montrent des militants du mouvement BLM s’en prendre à des blancs, des personnes âgées et homosexuelles, en marge de la convention républicaine, jeudi 27 août.
  • Le site conservateur The Blaze, qui relaie les mêmes vidéos, confirme ces informations, et précise que les agresseurs sont des manifestants de Black Lives Matter.
  • Des dizaines de personnes sortant de l’événement politique, dont des personnes âgées, ont été prises à partie, huées et insultées.
  • Enfin, une vidéo publiée par Brandon Straka, le militant homosexuel qui a initié le mouvement #WalkAway, « quitter le parti Démocrate », a évoqué comment lui et un ami ont été agressés par des partisans de Black Lives Matter homophobes, et comment les médias, d’habitude si rapide à dénoncer l’homophobie, sont restés silencieux et indifférents.
  • Son ami, Mike Harlow a commenté «Je n’ai pas subi une telle attaque homophobe depuis probablement dix ans».
  • C’est ce qui reste après ce que les médias appellent « des émeutes pacifiques » :
  • Le quotidien régional Sacramento Bee affirme que le mot « pillage » est enraciné dans le racisme et l’a interdit dans ses pages.

    D’autres termes et expressions ont été déclarés « enracinés dans le racisme » cette année :
    • Émeutes
    • Les Redskins de Washington
    • Méritocratie
    • Carjacking (le vol avec violence et sous la menace d’une arme d’une voiture occupée par son conducteur)
    • All Lives Matter (Toutes les vies comptent)
    • Criminel condamné

« Quand j’utilise le mot pillage, je veux parler de l’expropriation massive de biens, le vol à l’étalage en masse pendant un moment de bouleversement ou d’émeute. C’est ce que je défends. » – a déclaré l’auteur Vicky Osterweil, « En défense du mot pillage »

  • Des Antifas anti-police se sont précipité dans le quartier chic de Kenosha et ont hurlé : « Sortez de chez vous et allez dans la rue !
  • Les manifestants de Portland s’en prennent à la maison du maire et au bâtiment du syndicat de la police.
  • La police a expulsé les manifestants qui se trouvaient côté sud de la « place BLM » devant la Maison Blanche :
  • Un suspect a tiré sur deux policiers qui répondaient à un appel à Saint-Louis, puis s’est barricadé dans une maison.
  • Le syndicat des enseignants de Chicago a fait la fête devant une guillotine publique installée devant la maison de Jeff Bezos, le patron d’Amazon.
  • Un témoin, pris par les émeutiers : « notre soirée a été écourtée et nous sommes maintenant dans une situation très tendue à Washington :

L’organisatrice de Black Lives Matter a reçu une facture de 2 500 dollars de la part d’un service de police du New Jersey : elle milite pour le démantèlement de la police, mais avait réclamé la protection de la police pour sa manifestation de 40 personnes.

Biden

  • Biden a indiqué la semaine dernière que la convention démocrate avait attiré environ 122 millions de téléspectateurs au total. Personne n’a vérifié ces chiffres.
  • Rappel de quelques-unes de ses gaffes :

«Aucun homme ne doit lever la main sur une femme sauf en cas d’autodéfense, mais cela arrive rarement»

«Si vous hésitez à voter pour moi ou Trump, alors vous n’êtes pas noirs»

Vote par correspondance

  • Jeudi, un juge a jugé en appel la demande de la campagne Trump dans l’Iowa visant à bloquer 50 000 demandes de vote par correspondance dans un comté de l’Iowa.

    Le juge Ian Thornhill a émis une injonction temporaire invalidant 50.000 demandes dans le comté de Linn, se rangeant du côté de la campagne Trump selon laquelle le commissaire aux élections du comté a outrepassé ses droits dans le processus.

Sondages

  • Célèbre commentateur politique de gauche Bill Maher : « je suis très nerveux » sur les chances de Biden après la convention Républicains.
  • L’avance de Biden sur Trump s’est réduite après la Convention nationale républicaine.

    Le sondage de Morning Consult, réalisé vendredi, a montré que Biden est en tête avec 50 % de soutien parmi les électeurs probables contre 44 % pour Trump, et il y a 7 % d’indécis de plus qu’avant.

    C’est une marge plus étroite que l’avance de 52-42 qu’il avait dans le même sondage le 23 août, la veille du début de la Convention républicaine.
  • Un nouveau sondage Hill-HarrisX – qui est faussé de 5% point au détriment des Républicains) révèle que le soutien au président Trump parmi les électeurs noirs a augmenté de 9 points pendant la Convention nationale républicaine.
  • Le sondage a révélé que le soutien des électeurs hispaniques a également augmenté de 2 points, passant de 30 % dans le dernier sondage à 32 %.
  • 82 % des électeurs républicains approuvent Trump, soit une augmentation d’un point par rapport au dernier sondage, tandis que 18 % le désapprouvent.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

52
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz