Publié par Team 100 jours le 14 septembre 2020

Samedi 12 septembre – 53e jour

Trump

  • Trump a marqué le 11 septembre avec une minute de silence à bord d’Air Force One, puis lors des cérémonies du souvenir.
  • Flashback : Donald Trump s’est rendu à Ground Zero le lendemain des attaques du 11 septembre avec plusieurs dizaines d’aides qu’il a payés de sa poche, et a demandé comment il pouvait aider. Le maire de New York, le communiste De Blasio, grand soutien des musulmans, avait minimisé l’attentat et nié que les musulmans du Queens avaient fait la fête.
  • Trump : « Les terroristes du vol 93 avaient une quatrième cible en tête : la capitale de notre pays.

« La seule chose qui se tenait entre l’ennemi et une attaque meurtrière au cœur de la démocratie américaine a été le courage et la détermination de 40 hommes et femmes – les incroyables passagers et membres d’équipage du vol 93. »

  • Aux membres de la famille du vol 93 : aujourd’hui, chaque battement de cœur en Amérique est lié au vôtre :
  • Tweet de Trump :

Bien sûr, nous aurions dû capturer Oussama Ben Laden bien avant. Je l’ai dit dans mon livre juste AVANT l’attaque du World Trade Center. Le président Clinton a raté son tir, c’est un fait connu. Nous avons payé le Pakistan des milliards de dollars, et ils ne nous ont jamais dit qu’il vivait là-bas. Imbéciles [dans notre gouvernement]…

  • L’autre 9/11, l’attaque de l’ambassade des Etats-Unis à Benghazi, pour laquelle Hillary Clinton et Susan Rice ont menti en disant qu’elle était causée par un vidéo islamophobe, et dont toute la lumière ne sera jamais faite parce que les Démocrates ne sont pas égaux devant la loi, mais au-dessus des lois.
  • Personne n’a jamais réalisé cela ! Trois fois en un mois ! Donald Trump a négocié un autre accord de paix au Moyen-Orient. Cette fois, c’est Bahreïn et Israël. Avant cela, c’était avec les Emirats, et entre temps, ce fut entre la Serbie et le Kosovo. C’est historique et personne ne mérite plus le Prix Nobel de la Paix 2021 que notre Président !

    D’ailleurs, le président Trump a été nominé par une deuxième personnalité pour le prix Nobel de la paix, un législateur suédois, après l’accord de paix historique entre le Kosovo et la Serbie.

    Obama a reçu un Nobel inutile et sans accomplissement. Trump a deux véritables accords de paix et un troisième en cours : Bahreïn va normaliser ses liens avec Israël, le prince héritier de Bahreïn sera à Washington lundi. Netanyahou s’est envolé pour Washington cette occasion.
  • Qu’avaient-ils à cacher ? Au moins 30 téléphones utilisés par les membres de l’équipe du conseiller spécial Robert Mueller ont vu toutes leurs données effacées avant qu’un fonctionnaire puisse vérifier les appareils, selon des documents publiés le 10 septembre par le DOJ. Trump a été accusé d’obstruction à la justice, Voilà de l’obstruction à la justice.
  • Le président Trump a menacé de « mettre fin… très rapidement » aux émeutes le soir des élections si les Démocrates mécontents descendaient dans la rue s’il est victorieux.

L’Amérique de Trump

  • Le Département de la Justice de Trump soutient l’archidiocèse de l’Indiana, pour le licenciement d’un professeur gay dans une école catholique. Le tribunal progressiste voulait forcer l’école à s’opposer à sa volonté religieuse.
  • Trump avait invité le couple de Saint-Louis qui a protégé sa propriété à partager leur expérience lors de la convention Républicaine. Neuf manifestants ont été cités pour avoir pénétré illégalement près de la maison du couple.
  • L’Amérique n’est pas raciste comme le prétendent les Démocrates qui veulent diviser le pays. Il y a des racistes, mais l’Amérique n’est plus raciste. Elle a d’ailleurs élu deux fois un président noir.

    Trump a retweeté ceci :
https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1304611528201703424?s=21

L’Amérique de Biden

  • Les militants de BLM (Black Lives Matter) se sont moqués du 11 septembre sur Twitter. Cela s’est immédiatement retourné contre eux de manière glorieuse par des milliers de tweets d’insultes et de dénonciation de leur toxicité.
  • Les activistes de BLM séparent désormais leurs manifestants. Ils ont créé une section « réservée aux Noirs » pour résoudre les conflits, puis se sont approchés des Blancs et leur ont dit que seuls les Noirs étaient autorisés dans cette section. Un Antifa a été mis en cause et a reçu l’ordre de partir puisqu’il n’était pas noir.
  • Se souvenir qu’Ilhan Omar a déclaré que « des personnes ont fait des choses » le 11 septembre 2001.
  • Plus que dégoûtant. Des journalistes criminalisent un chef d’entreprise pour avoir fait des dons au parti politique de son choix (Républicain). C’est une attaque contre la libre association dans le but que les donateurs cessent de financer le parti Républicain par crainte des répercutions. Et cela s’appelle du journalisme.
  • Un partisan de Biden a été arrêté après avoir incendié le bureau du club des femmes Républicaines.
  • Un professeur défend le meurtre d’un partisan de Trump par un partisan d’Antifa :

« Je ne vois rien de mal à cela. Un professeur d’histoire de l’Université de Rhode Island, écrivant sur le meurtre d’un partisan de Trump par l’Antifa Michael Reinoehl, a écrit : « Reinoehl a tué un fasciste. Je ne vois rien de mal à cela, du moins d’un point de vue moral ».

  • Les dirigeants locaux de San Jose, en Californie, ont lancé la première zone LGBTQ de la ville.
  • Des hommes armés ont ouvert le feu près d’un complexe de logements sociaux de Brooklyn, tuant un homme et en blessant deux autres. De Blasio dit que la ville est paisible pendant que les riches New-Yorkais fuient en masse vers d’autres lieux d’habitation.
Bill de Blasio s’exprime lors d’une manifestation de solidarité avec les musulmans américains en 2017

« Il devrait avoir honte de lui-même. Il a toujours essayé de minimiser les effets du 11 septembre » a réagi l’ancien maire de New York Rudy Giuliani à la décision du maire actuel, De Blasio, qui ne veut pas que les noms des victimes du 11 septembre soient lus en direct.

« L’approche des Démocrates de gauche consiste à minimiser la menace des « terroristes extrémistes islamiques » a ajouté Giuliani.

  • Le directeur de la santé du comté de Los Angeles révèle que la fermeture des écoles n’est pas vraiment à cause du coronavirus, mais pour faire perdre l’élection à Donald Trump. Elle a déclaré que « les écoles ne rouvriront qu’après l’élection ».

    Garder les écoles fermées pour des raisons politiques est une façon de prendre les enfants en otage, et cela nuit à leur équilibre. Là encore, les Démocrates prouvent qu’ils ont changé de camp, et qu’ils sont devenus des fascistes.
  • Un sénateur a d’ailleurs déclaré :

« Ce n’est plus le Parti Démocrate de vos parents… Ils se débarrasseront de la règle d’obstruction au Sénat [qui permettait à la minorité de débattre et défendre son point de vue]… Ils admettront le District de Columbia et Porto Rico comme deux Etats, ce qui leur donnera quatre nouveaux sénateurs Démocrates à perpétuité. »

Biden

  • Le 11 septembre est le jour où il faut se rappeler que Biden a mis en garde et était hostile au raid qui a tué Oussama Ben Laden.
  • Biden a déclaré au sujet des débats présidentiels avec Trump :

« Je sais comment gérer les brutes ».

  • Joe Biden affirme que le retrait complet de la Syrie, de l’Irak et de l’Afghanistan ne se fera pas sous sa présidence, étant donné les menaces continues. Biden soutient une approche légère, avec des forces spéciales, qu’il appelait auparavant « Antiterrorisme Plus ».

    Et c’est Trump, qui a retiré les troupes de plusieurs zones de conflit et n’a pas déclenché une seule guerre, qui est traité de va-t-en-guerre par les médias.
  • Bret Baier, journaliste politique de Fox News, a détruit le porte-parole de Biden après avoir montré son incapacité à répondre aux questions les plus basiques. 

    Contrairement à CNN et MSNBC, Baier a posé des questions banales et franches, qui ont fait disjoncter Ducklo, accusant Baier d’être un « larbin du président Trump ».

    Bien que son attitude condescendante et juvénile ait pu faire la fierté de CNN, elle n’était pas jolie à voir, et elle a renforcé la réalité de la façon dont Biden et ses assistants ont adopté une « stratégie du planqué en sous-sol » pour éviter les questions difficiles. Nous verrons comment cela se traduira lors des débats à partir du 29 septembre.

Élections

  • Un parlementaire ukrainien qui a fourni à Rudy Giuliani des informations sur la corruption de Joe Biden en Ukraine serait aussi « un agent russe actif depuis plus d’une décennie », selon le département du Trésor américain.
  • L’Iran est à l’origine d’une série d’attaques de piratage et de campagnes de désinformation sur les réseaux sociaux visant à influencer l’élection présidentielle américaine de 2020 et à donner un coup de pouce au candidat Démocrate Joe Biden. Les médias refusent de le publier.

    Selon des experts régionaux, des cyber-experts et des responsables américains qui suivent les efforts du pays pour influencer l’élection présidentielle, Téhéran s’est engagé dans des opérations de cyber-espionnage visant la campagne du président Donald Trump depuis la fin de 2019.

    L’Iran s’est également joint à des régimes hostiles qui ont souffert du président Trump comme la Russie et la Chine, pour mener des campagnes de désinformation en ligne sur les médias sociaux dans le cadre d’un effort plus large visant à polariser les électeurs et à semer la discorde dans toute l’Amérique.

    Les efforts de l’Iran consistent notamment à amplifier les voix anti-Trump dans ses organes d’information contrôlés par l’État et à créer de fausses personnalités en ligne afin d’évoquer des documents similaires.

    Ces derniers mois, Facebook et Twitter ont supprimé une grande quantité de faux comptes qui, selon eux, étaient principalement contrôlés par l’Iran, la Russie et la Chine à des fins de dérégler la campagne.
KANSAS CITY, MISSOURI – SEPTEMBER 10: Members of the Kansas City Chiefs stand united for with locked arms before the start of a game against the Houston Texans at Arrowhead Stadium on September 10, 2020 in Kansas City, Missouri. (Photo by Jamie Squire/Getty Images)
  • Black Lives Matter a été hué au stade Arrowhead jeudi soir. BLM est considéré de plus en plus toxique et source de division depuis la violence des émeutes qui déchire plusieurs villes américaines, violences que les médias n’arrivent plus à cacher.

    Certains des 17 000 supporters des Kansas City Chiefs autorisés à assister à l’affrontement Texans-Chiefs en ouverture de la saison de la NFL ont hué le moment d’unité d’avant-match parce qu’à ce moment, le slogan de Black Lives Matter défilait sur les jumbotrons.
  • Lou Dobbs a défoncé le Républicain Lindsey Graham, après des années de promesses vides pour enquêter sur Obamagate, alors qu’il est président du comité judiciaire.

Vote par correspondance

  • Les tribunaux de Floride, Texas et Wisconsin viennent de prendre des décisions qui contribueront à rétablir la justice et la loi contre la tentative des Démocrates de corrompre les élections. Cela pourrait avoir des implications majeures le jour du scrutin.

Sondages

  • Une majorité d’électeurs soutiennent la production de gaz naturel, mais estiment également que l’industrie doit fonctionner plus proprement, comme le montre un nouveau sondage. M. Biden a adopté le « green new deal » et a déclaré qu’il n’y aurait plus d’extraction. Puis il est revenu en arrière. Puis il a de nouveau déclaré qu’il n’y aurait plus d’exploitation par fracture.
  • Un récent sondage d’Equis Research, qui a interrogé 1 081 Latinos en Floride, a révélé que M. Biden, s’il mène Trump 53% contre 37%, est toujours loin derrière Clinton en 2016.
  • Malgré ce retard de la campagne Biden parmi les électeurs latinos de Floride par rapport à la performance de Clinton en 2016, 75,3 % des jeunes électeurs latinos interrogés dans le cadre du sondage Telemundo-BuzzFeed News ont indiqué qu’ils estiment qu’il est plus important de voter lors de cette élection que lors de celle de 2016.

Coronavirus

  • Dr Fauci : « Je ne suis pas d’accord » avec Trump sur le fait que les Etats-Unis sont au dernier tournant de la pandémie.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

52
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz