Publié par Pierre Rehov le 30 septembre 2020

Après la maltraitance des femmes dans les Territoires Palestiniens, celle des animaux. Âmes sensibles s’abstenir

Ces deux dernières années, depuis la fameuse « marche du retour », Pierre Rehov s’est attaché à produire une série de courts documentaires, visant à dénoncer les abominations malheureusement fréquentes dans les Territoires dits « Palestiniens ».

Pendant des décennies, la propagande arabo-musulmane, soutenue par la gauche et les gouvernements européens successifs assoiffé de pétrole, a voulu faire passer Israël pour une monstruosité.

En retour, les Israéliens se sont mis dans une position défensive.

Accusées des pires maux totalement inventés et, souvent, reflet fantasmagorique des intentions arabes à l’égard des Juifs, les organisations sionistes n’ont pas su que répondre ni comment riposter.

Que peut dire un Juif quand on le traite de Nazi ? Que peut répondre un Israélien quand on lui explique que Jérusalem ne lui a jamais appartenu, ni la Judée Samarie ?

Pour Rehov, l’attaque a toujours été la meilleure des défenses. Son programme se compose donc d’une dizaine de vidéos, souvent filmées à grands risques, qui, largement diffusées, permettent de remettre les pendules à l’heure.L’un des derniers épisodes explore les abominations commises contre les animaux dans les Territoires Palestiniens.

Nous vous invitons à poster ce documentaire dans tous les sites de protection des animaux. Que les végans comprennent à qui ils ont affaire quand ils soutiennent les terroristes qui composent l’Autorité Palestinienne, tandis que les amis sincères des animaux auront de quoi se révolter.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous