Publié par Christian Larnet le 1 octobre 2020

La campagne du candidat démocrate Joe Biden a déclaré qu’il continuera à débattre contre le président Donald Trump, dans un contexte où des appels ont été lancés à l’ancien vice-président pour qu’il annule les deux débats restants.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Je ne sais pas combien de façons différentes nous pouvons le dire. Oui, nous allons faire les débats », a déclaré Kate Bedingfield, directrice adjointe de la campagne de Joe Biden, aux journalistes après le débat du 29 septembre, selon The Hill.

La sénatrice Kamala Harris a déclaré que Biden assisterait aux deux prochains débats et qu’il « ne refusera jamais de parler au peuple américain ».

Les deux prochains événements sont prévus pour les 15 et 22 octobre.

Le sénateur Chris Coons, un des principaux représentants de Biden, avait pourtant déclaré à Politico qu’il n’était pas clair que Biden s’engage à participer aux futurs débats.

« Il était très difficile de suivre ce qui se disait, et le président Trump a montré non seulement un manque de respect envers le modérateur, mais aussi envers les Américains qui étaient à l’écoute, pour essayer de comprendre quels étaient ses plans », a déclaré M. Coons.

« Le but du débat est que le peuple américain prenne une décision, éclairée par l’audition des deux candidats, sur votre parcours, vos valeurs. Joe Biden s’est montré prêt à respecter le peuple américain. Donald Trump ne l’a pas fait ».

Dans le même temps, plusieurs médias de gauche, dont The Atlantic et Slate, ont estimé que le premier débat devrait être le dernier.

Certains Démocrates ont fait remarquer que Trump interrompait fréquemment Biden, tout en critiquant le modérateur Chris Wallace.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz