Publié par Sidney Touati le 7 octobre 2020

Monsieur le Ministre : nous voulons les vrais chiffres de la délinquance et de la criminalité.

Eric Zemmour déclare : « Il faut renverser la table. Il faut que ces jeunes, tous issus de l’immigration, ne viennent plus ici. Parce qu’ils n’ont rien à faire ici. Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs… »
Cris d’horreur des représentants de la pensée unique. Les menaces pleuvent. On appelle a jeter l’anathème sur celui par qui le scandale arrive.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Faut-il censurer Charles de Gaulle quand il déclare publiquement: « les Juifs, jusqu’alors dispersés, mais qui étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, c’est-à-dire un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur… » ?

De Gaulle n’a pas été traîné devant les tribunaux. Sa déclaration a été soumise non a la censure, mais au libre débat. Il est vrai qu’en 1967, la France était un pays libre.

Raymond Aron, René Cassin, pour ne citer que les plus célèbres, ont réagi. Il n’est venu à l’esprit de personne d’appeler le juge pour mettre un terme au débat, et ce quelle que soit la vivacité des propos.

Et si vous critiquiez Zemmour non en cherchant à le faire taire, mais en argumentant ?

Zemmour ne dit pas « les jeunes » mais « ces jeunes ». Il vise un groupe particulier de jeunes délinquants, criminels. Ce groupe existe-t-il ?

Oseriez-vous affirmer que ces jeunes ne sont pas des voleurs? Soit! Il est facile de le prouver en citant le nombre de plaintes pour vol déposées contre eux. Id. Pour les autres accusations.

Pourquoi ne donnez-vous pas les vrais chiffres de la criminalité? De quoi, de qui avez-vous peur ? La vérité qui s’exprime par la voix de Zemmour, vous effraie, vous affole.

Si cette libre confrontation avait lieu, on verrait que Zemmour n’invente pas. Il existe bien des jeunes voleurs, violeurs, assassins, issus de l’immigration.

N’est-ce pas cette réalité que les censeurs veulent cacher ? Pourquoi cette complicité passive avec la criminalité ?

Il y a un deuxième niveau de lecture de la déclaration de Zemmour. Celle par laquelle vous lui faites dire ce qu’il ne dit pas, celle qui lui fait dire qu’il estime que les jeunes issus de l’immigration sont des voleurs etc… zemmour ne dit pas cela. Mais à supposer qu’il ait dit une telle chose, cela suffit-il à en faire ipso-facto un raciste ?

S’ils existent un nombre significatif de voleurs, de violeurs, d’assassins, issus de ce groupe, alors se pose la question de l’appellation du dit groupe.

Cette question est une question classique en philosophie. Aristote posait le problème du passage du multiple à l’un, de la manière suivante : à partir de combien de grains de sable, peut on dire que l’on a affaire à un tas ?

Ou, à partir de combien de cheveux peut on dire que l’on est chauve ? A partir de combien de mensonges peut on qualifier un homme de menteur ?
Mutuatis mutandis: à partir de quel pourcentage de voleurs peut-on qualifier un groupe de voleur ?

Messieurs les censeurs

Monsieur le Ministre de la Justice: le peuple français attend vos chiffres. Votre silence vous rend doublement coupables: 1) vous portez atteinte à un droit fondamental qui a trait à la liberté d’expression; 2) s’il s’avère que le groupe en question comprend un pourcentage significatif de voleurs…alors votre silence fait de vous des complices de ce groupe.

Je rappelle donc la question :

Y-a-t-il des voleurs, des violeurs, des assassins issus des jeunes immigrés ? Des migrants ?

Si oui, combien ? Quel est le pourcentage de voyous, de délinquants par rapport au-dit groupe ? Comparaison avec la moyenne nationale ?

Le peuple a le droit de savoir. Vous avez l’obligation de rendre des comptes, de dire la vérité. Cessez de mentir par omission et de faire taire les journalistes par la menace d’une justice-godillot.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Sidney Touati pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz