Publié par Sidney Touati le 16 octobre 2020

Le Président Macron s’est exprimé ce mercredi 14 octobre 2020. En tant que citoyen, je me pose la question: E.Macron est-il l’homme de la situation ?

Il propose un programme de lutte contre une maladie, lequel programme est fondé sur des spéculations et des extrapolations. Il demande au peuple de faire de nouveaux sacrifices. Il impose un couvre-feu dans la plupart des grandes agglomérations à partir de 21 heures. Sa cible: Bars, restaurants, cinémas, théâtres , déjà durement frappés…sorties familiales ou entre amis sévèrement limitées…

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pouvons-nous faire confiance à E.Macron ?

Quels sont ses titres ? Quand a-t-il montré qu’il était compétent pour ce job ? Quand a-t-il manifesté de l’amour, du respect pour le peuple de France ?

Le président reconnait que cette maladie tue essentiellement des personnes âgées présentant de surcroît des co-morbidités. Puis il ajoute, en restant dans le flou: oui mais mêmes les jeunes sont concernés. Il se garde bien de nous dire combien de jeunes en bonne santé sont morts du COVID-19.

Pourquoi ce silence ?

Le chiffre n’est pas donné car il est insignifiant.

Ainsi donc, quelques jeunes frappés par cette maladie, justifieraient que toute la population soit stigmatisée et durement sanctionnée ? Que des secteurs vitaux de l’économie soient mis en panne ? Que des millions de gens soient précipités dans la spirale de la pauvreté et de la misère ?

Si le traitement qui est appliqué au Covid-19 était appliqué aux autres maladies graves, aux autres causes de mortalité et d’invalidité tel le cancer, ou les accidents de la route, alors la vie deviendrait tout simplement impossible.

Car le cancer frappe tout le monde et nous ignorons pourquoi et comment il se développe.

Les accidents sont la principale cause de mortalité chez les jeunes. Les douze derniers mois, 120 cyclomotoristes et 680 motards se sont tués sur les route. Sans compter les milliers de blessés et d’invalides. Pourquoi ne pas interdire les deux roues ?

Le principe de précaution poussé à l’extreme, alimenté par la peur et le doute, appliqué partout, conduirait rapidement à la paralysie totale du pays, c’est-à-dire à la violence et à la mort.

La manière politique de lutter contre cette maladie n’est pas dictée par le souci de défendre notre santé mais par tout autre motivation.

D’abord un constat simple : E Macron n’a réalisé aucun des objectifs qu’il s’est fixé: le chômage augmente, la violence ainsi que la dette publique explosent…pourquoi réussirait-il dans un domaine où il n’a aucune compétence, la médecine, la santé, alors qu’il a partout échoué ?

S’il défend notre santé comme il a défendu la santé du pays, n’avons-nous pas de sérieuses raisons d’être inquiets ?

Un fait ne trompe pas qui démontre que notre santé est le cadet des soucis du pouvoir exécutif: en six mois, l’équipe Macron n’a créé aucun lits supplémentaires en réanimation.

Par ailleurs, si E. Macron se souciait de notre santé, de notre bien-être, de notre sécurité, aurait-il nommé Maitre Dupont-Moretti, un franco-italien, à la justice ?

Aurait-il vidé les prisons ? Désarmé la police ? Mobilisé celle-ci pour sanctionner financièrement ceux qui travaillent et souffrent ?

Aurait-il pris comme porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye ?

Où, quand, E.Macron a-t-il montré qu’il mettait l’intérêt de la nation au-dessus de toute autre considération ?

Tous ces clignotants devraient nous alerter.

Nous faire prendre conscience qu’E.Macron n’a su qu’aggraver, et ce dans tous domaines où il est intervenu, la situation du pays.

Il est peu probable que dans le domaine de la santé, il devienne excellent.

Tout, absolument tous les éléments dont nous disposons permettent de déduire que, lorsque par sa politique insensée il sera parvenu à créer un chômage massif structurel et un endettement vertigineux, nous serons dans la pire des situations pour lutter contre la maladie, contre toutes les maladies. Nous savons, et E. Macron a le cynisme et la cruauté de le rappeler, que l’on compte plus de victimes du COVID-19 parmi les pauvres. Pourquoi des lors mettre en œuvre un programme qui fabrique massivement des pauvres, donc automatiquement des victimes du COVID-19 ?

E. Macron figurera dans l’histoire de France, à côté de ces illustres personnages qui ont conduit le pays au désastre. Je pense en tout premier lieu à Maurice Gamelin, chef des armées en 39-40, grâce à qui, la meilleure armée européenne a été défaite en moins de trente jours et la France soumise au joug nazi.

Apres le discours du president Macron, il faut nous préparer à des lendemains qui déchantent et à une pérennisation des mesures privatives de libertés qui plombent l’économie. Car on nous a prévenu, la lutte contre la maladie va prendre plusieurs années.

Que restera-t-il de la France après cette cure drastique ? Comment allons nous lutter contre ses effets pervers ?

Comment allons-nous vivre dans un pays dont la dette publique atteint déjà 120% du PIB ?

Qui compte près de 12 millions de gens vivant en dessous du seuil de pauvreté ? Qui comptabilise près de 7 millions de chômeurs ?

Macron n’appartient pas à la catégorie des bâtisseurs. C’est un démolisseur, un déconstructeur. Peut-on mettre une réalisation positive concrète à son actif ?

Il est l’héritier et le vecteur de l’anti-France. Il laisse les ennemis du pays, déboulonner les statues des grands hommes qui ont contribué au rayonnement et à la gloire de la nation. Il se moque d’un jeune chômeur en affirmant qu’il suffit de traverser la rue pour trouver un emploi. Il insulte la France depuis l’Algérie, l’accusant d’avoir commis des crimes contre l’humanité pendant la période coloniale…

Qui va payer l’ ardoise pharaonique générée par la politique de Macron, qui s’élève pour la seule année 2020, a près de 230 millards d’euros, soit près de trois fois les recettes annuelles de l’impôt sur le revenu ?

Où trouver cet argent quand on sait que les recettes fiscales ont baissé de 60 milliards d’euros en raison du fort ralentissement de l’économie ?

Fin décembre 2019, la France faisait partie du club des pays riches. Apres le quinquennat de Macron, les Français se réveilleront pauvres, ruinés, endettés et chroniquement malades.

Macron entrera dans l’histoire comme le liquidateur-fossoyeur de la nation. En approuvant sa politique, les français deviennent les victimes et les complices actifs ou passifs de ce désastre programmé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Sidney Touati pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz