Publié par Piotr Stammers le 20 octobre 2020

Les Boliviens remettent le parti d’Evo Morales au pouvoir un an après un coup d’État.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Une majorité des Boliviens a voté pour le retour au pouvoir du parti d’Evo Morales. Après que le régime Áñez ait reporté à deux reprises les élections prévues cette année, les Boliviens se sont rendus aux urnes dimanche.

Ils ont offert une victoire claire au candidat présidentiel Luis Arce, ancien ministre des finances de Morales et candidat de son Mouvement vers le socialisme, ou MAS.

Bien que les résultats officiels soient encore en cours de dépouillement, les sondages de sortie des urnes montrent que Arce a remporté la victoire – plus de 50 % contre un ancien président centriste et un chef de file du coup d’État – et Áñez elle-même a concédé que le MAS avait gagné :

« Nous n’avons pas encore de décompte officiel, mais d’après les données dont nous disposons, M. Arce et M. Choquehuanca (candidat à la vice-présidence du MAS) ont remporté l’élection. Je félicite les vainqueurs et leur demande de gouverner en gardant à l’esprit la Bolivie et la démocratie ».

Le gouvernement Morales ne s’est pas trop mal débrouillé quand il a dirigé pendant une période où le gaz naturel valait beaucoup, et qu’il avait de l’argent.

Mais maintenant, ils retournent dans un pays sans argent, et ce sont toujours des populistes de gauche.

Ils vont donc probablement augmenter les taxes sur les 30% de personnes qui paient effectivement des impôts, afin de financer les politiques populistes. La Bolivie est foutue.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz